Ces 6 habitudes vous aide à retrouver efficacement l’énergie même avec l’âge

À mesure que l’âge avance, vous allez avoir l’impression d’être plus fatigué, d’être moins dynamique et surtout de ne plus avoir assez d’énergie. Et cela n’est pas un simple ressenti, car votre corps va également vous le faire comprendre. Avec l’âge, vous devriez faire face à un métabolisme au ralenti, une baisse de libido importante, une perte considérable de masse musculaire et d’énergie. Et pourtant, force est de constater que l’énergie est au cœur même de votre bienêtre. Plus vous vous sentirez énergique et vif, plus vous serez en forme. Mais comment faire lorsque le temps a de l’emprise sur nous ? Comment retrouver la tchatche malgré les années au compteur. Voici quelques points qui vous seront d’une grande utilité.

Dormez plus pour plus d’énergie

Cela semble évident, mais les personnes qui ne dorment pas assez sont celles qui perdent facilement en énergie. Avec l’âge, l’insomnie et les nuits agitées sont de plus en plus courantes. La preuve, une étude a démontré que dès l’âge de 50 ans, la structure du sommeil se modifie au gré des changements physiques. Ainsi, plus l’âge avance, plus vous aurez du mal à trouver le bon rythme de sommeil ce qui fait apparaitre des troubles du sommeil.  Cela est d’autant plus vrai pour les personnes qui doivent faire face à des problèmes de santé liés à l’âge, à l’instar des douleurs arthritiques ou encore des incontinences urinaires. Ces douleurs et symptômes peuvent nous tenir éveillés toute la nuit. Et pourtant, il est toujours indispensable de dormir entre 6 à 7 heures par nuit selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. Si vous ne parvenez pas à vous endormir, vous pouvez tricher un peu grâce aux options suivantes :

  • Faites une cure de magnésium
  • Méditez 20 à 30 minutes avant de dormir
  • Éloignez-vous de tous les appareils électroniques 1 heure avant l’heure du coucher
  • Dormez dans un environnement propice au sommeil (noir, silence, bonne literie)

Une étude faite à l’Université de Chicago a révélé que ne pas dormir suffisamment limite la perte de graisse et vous fait, par conséquent, gagner plus de poids. Or, avec le manque de sommeil, votre corps aura besoin de plus d’énergie ce qui fait que vous devez manger plus pour compenser. Un cercle vicieux qui n’a rien de bon pour votre santé.

Gardez un bon poids

L’excès de graisse au niveau du ventre peut favoriser la production d’œstrogènes. Or, un haut niveau d’œstrogènes entrainera la baisse des niveaux de testostérone, de libido et bien évidemment d’énergie. Le surplus d’œstrogènes participe également à une prise de poids consécutive ce qui vous pousse vers un cycle sans fin : graisse, œstrogène, graisse, œstrogène, etc. Pour diminuer la quantité d’œstrogène et augmenter la testostérone, vous devez suivre un régime qui vous permettra de perdre du poids et suivre un entrainement spécial pour gagner en masse musculaire. La meilleure manière pour perdre du poids rapidement, gagner du muscle efficacement et augmenter, par conséquent le niveau de testostérones est d’utiliser le HIIT ou l’entrainement fractionné de haute intensité. Cette méthode est basée sur une phase de travail rapide et à très haute intensité.

Réduisez la consommation d’alcool

L’alcool peut réduire la production de testostérone en inhibant les processus métaboliques naturels de votre corps. La consommation de bière augmente la production d’œstrogène, ce qui réduit ainsi le niveau de testostérone et vous fera gagner du poids (notamment au niveau du ventre). Réduire la consommation d’alcool contribue à la réduction du nombre de calories qui contribuent au gain de poids et au gain d’œstrogène. Bien évidemment, cela ne signifie pas que vous ne devez plus jamais toucher un verre d’alcool. De temps en temps, vous pouvez vous faire plaisir avec un verre de vodka, qui a le moins d’effet sur le taux de testostérone.

Mangez des graisses saines pour l’énergie

Les graisses saines vous aideront à augmenter votre niveau de testostérone et vous permettront également de gagner en énergie (elles ont également de nombreux bienfaits sur la santé). Ces matières grasses sont des acides gras mono-insaturés, polyinsaturés et oméga—3. On les retrouve notamment dans les avocats, les noix, l’huile d’olive et l’huile de noix de coco. Ils peuvent également être trouvés dans certains poissons et légumes à feuilles vertes. Si vous recherchez un encas léger et bon pour la santé, vous pouvez aussi vous tourner vers les amandes qui sont des noix saines. Complétez votre régime alimentaire avec au moins deux portions de graisses saines tous les jours. Cela vous aidera à maintenir un poids idéal tout en vous apportant un bon niveau d’énergie. Attention tout de même, les graisses saines peuvent contenir beaucoup de calories, il est donc important de ne pas en faire trop. Pensez bien à équilibrer votre consommation avec des protéines.

Faites un jeûne intermittent

Abstenez-vous de nourriture durant 24 heures, quelques jours par mois. Bien évidemment, si votre santé ne le permet pas, vous pouvez faire confiance aux autres approches du jeûne intermittent : ne pas manger pendant 16 heures et se limiter à 3 repas au cours des 8 heures restantes. Ce processus aide votre corps à remettre les compteurs à zéro tout en vous permettant de perdre du poids et éliminer efficacement les toxines. Le jeûne, quelle que soit la forme que vous adoptez, il peut également augmenter le taux de testostérone, réguler les hormones et réduire les inflammations. Alors que les preuves scientifiques du jeûne intermittent varient en fonction de la personne, en général il aide à réguler les processus naturels du corps. Au départ, le jeûne peut vous rendre irritable et vous pourriez vous sentir un peu plus fatigué que d’habitude, mais rassurez-vous ces effets ne durent qu’à court terme. Une fois que vous auriez fini de jeûner, vous vous sentirez plus énergique.

Dorez-vous au soleil

Une étude américaine a démontré que l’exposition au soleil a une influence directe sur l’énergie et peut même aider à soulager l’anxiété et la dépression. En effet, la lumière du soleil augmente la production de sérotonine, une substance chimique reconnue pour apporter le bonheur. De plus, la vitamine D apportée par le soleil est cruciale pour la santé immunitaire, la densité osseuse et la régulation hormonale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here