Accueil / Santé / La bronchiolite chez les bébés : qu’est-ce que c’est et combien de temps ça dure ?

La bronchiolite chez les bébés : qu’est-ce que c’est et combien de temps ça dure ?

La bronchiolite chez les bébés se présente sous la forme d’une infection virale. Elle se manifeste par une toux et un essoufflement chez un nourrisson de moins de 2 an. Elle est s’associe aussi à une respiration sifflante. Le plus souvent , un virus respiratoire syncytia en est la cause. Elle est légère dans la plupart des cas et peut être prise en charge à la maison. Cependant, d’autres cas méritent une hospitalisation. Ils peuvent en effet souffrir de complications et même mériter une unité de soins intensifs.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

voies respiratoires contaminées

La bronchiolite chez les nourrissons est une infection respiratoire virale qui affecte les enfants de moins de 2 ans. C’est une maladie très courante, en raison de la forte prévalence des infections virales. Elle apparaît lors des changements saisonniers.

Elle se caractérise par une fièvre, avec un essoufflement subséquent chez les enfants de moins de 2 ans.

Le virus le plus lié à la bronchiolite est le virus respiratoire syncytial, responsable d’environ 80 % des cas. Elle est liée aux mois d’hiver, augmentant en fréquence entre novembre et février.

D’autres virus peuvent produire des bronchiolites telles que rhinovirus, parainfluenza, paramyxovirus. L’adénovirus, coronavirus, métapneumovirus, bocavirus et virus de la grippe le  sont aussi.

La bronchiolite chez les nourrissons ait généralement un bon pronostic. Par contre, certains cas nécessitent une ventilation mécanique et l’admission dans une unité de soins intensifs.

Pourquoi la bronchiolite se manifeste-t-elle chez les nourrissons ?

Les virus qui causent la bronchiolite endommagent les cellules couvrant le système respiratoire. L’épithélium qui recouvre les bronches subit la mort et l’œdème, les cils sont détruits. La production de bouchons de mucus et de détritus cellulaires, qui obstruent les voies respiratoires.

De plus, le système immunitaire du bébé réagit à l’infection par une réaction inflammatoire. Libérant ainsi de nombreux facteurs tels que les cytokines. Le facteur de nécrose tumorale, les chimiokines, les leucotriènes, les prostaglandines, l’oxyde nitrique sont aussi des facteurs.

Des cas répétés de bronchiolite peuvent survenir chez les bébés . La réponse immunitaire au virus respiratoire syncytial chez eux est très déficiente. Ainsi, elle répondra de la même façon aux nouvelles infections.

Les enfants de parents asthmatiques sont d’un intérêt particulier. En effet il a été prélevé chez des enfants de moins de 2 ans ayant des antécédents d’asthme bronchique.

Symptômes de bronchiolite chez les bébés

Chez les nourrissons, la bronchiolite commence après l’infection par le virus. Le virus se transmet par les sécrétions respiratoires contaminées. C’est le cas lorsqu’une personne infectée tousse, éternue, se secoue le nez, entre autres. Tous les objets qui ont été en contact avec cette sécrétion sont infectieux. En effet le virus reste vivant dans l’environnement.

Elle reste donc asymptomatique pendant la période d’incubation du virus, qui dure de 2 à 8 jours.

Les symptômes commencent par une fièvre, un écoulement nasal clair, une toux sèche, des éternuements.

Le bébé ne se nourrit pas bien et devient irritable, ce qui fait que la mère se rend rapidement à l’urgence.

Diagnostic de bronchiolite chez les bébés.

Le diagnostic de bronchiolite chez les bébés est fondamentalement clinique. En effet, les résultats de laboratoire et radiologiques ne sont pas très frappants.

L’enfant présente des symptômes caractéristiques, une fièvre modérée. Cette fièvre précède les quintes de toux et un essoufflement progressif.

Quand le médecin l’évalue, il écoute l’auscultation avec les bruits clés pour le diagnostic : la respiration sifflante.

Les sifflements sont de petits sifflements produits par le passage de l’air à travers une bronche étroite. L’obstruction des voies respiratoires sont les causes.

Certaines publications définissent la bronchiolite comme  » le premier épisode de respiration sifflante chez un enfant de moins de 2 ans « .

Ces caractéristiques cliniques permettent de diagnostiquer la bronchiolite chez les bébés.

Le soutien paraclinique peut nécessiter des analyses sanguines telles que des gaz du sang, des hémogrammes,des réactifs en phase aiguë. Des images telles que des radiographies pulmonaires sont utilisées.

Ces mesures sont prises pour écarter la possibilité de complications.

Combien de temps dure la bronchiolite chez les bébés ?

La période qui s’écoule entre le début des manifestations cliniques et la guérison complète d’une bronchiolite non compliquée, est d’environ une semaine. Cependant, la toux peut persister jusqu’à 3 à 4 semaines plus tard.

Dans les cas  de l’atélectasie ou la pneumonie, elle dépendra du temps de résolution de la même guérison. Cette période est d’environ 1 semaine supplémentaire.

Traitement de la bronchiolite chez les nourrissons

Le traitement de la bronchiolite chez les nourrissons est sujet a controversejjjjjj en pédiatrie. En effet, il existe de nombreuses options thérapeutiques. Ces méthodes ont peu d’efficacité selon les preuves scientifiques.

Jusqu’à présent, le traitement a été abordé comme un soutien, et est effectué à l’hôpital dans les cas de complications :

  • Laves nasales : des aspirations de sécrétions ou des lavages nasaux avec solution saline seront effectués pour éviter l’obstruction des voies respiratoires supérieures par le mucus.
  • Administrer des solutions intraveineuses pour maintenir un état d’hydratation adéquat, ou à la maison, ne pas suspendre l’allaitement ou l’alimentation.

Oxygénothérapie

l'oxygénothérapie

On prend d’autres mesure, en particulier lorsque les mesures ci-dessus n’améliore pas le tableau clinique. Celles-ci incluent : des thérapies respiratoires avec une solution saline hypertonique, des bronchodilatateurs ou des glucocorticoïdes et des glucocorticoïdes intraveineux.

Recommandations à la suite d’un cas de bronchiolite chez le bébé

  • Effectuer un lavage nasal avant l’allaitement.
  • Le bébé doit dormir couché face en l’air, en plaçant un petit oreiller, de dos à tête, de façon à ce qu’il soit à un angle de 30° par rapport au lit, et avec la tête légèrement vers le haut et le dos.
  • La température de la pièce ne doit pas dépasser 20 °C.
  • Évitez d’utiliser des parfums, des lotions, des désinfectants odorants, du chlore et l’exposition au tabac.
  • Lavez les draps, les rideaux, les filtres de climatisation, les planchers et les surfaces des meubles de la pièce. Tout cela pour enlever le plus de poussière possible avant que le bébé reste dans la pièce.
  • Offrir une alimentation fractionnée, en petites quantités, plus fréquemment.
  • Surveillez les signes avant-coureurs tels que l’exacerbation de l’essoufflement, les changements de couleur de la peau. L’irritabilité, la respiration irrégulière ou trop rapide du bébé, l’incapacité de manger méritent aussi l’attention .
  • Ils doivent rester à la maison jusqu’à ce que le tableau clinique soit résolu. La pièce doit contenir des conditions d’hygiène et d’environnement adéquat.

Sources

http://www.doctissimo.fr/html/sante/bebe/sa_117_bronchiolites.htm

https://www.parents.fr/bebe/sante/bebe-est-malade/la-bronchiolite-chez-le-bebe-77713

 

 

Vérifiez également

crises de gouttes

Crises de gouttes – comment elles se manifestent?

Lorsque les crises de gouttes se manifestent, le patient peut ressentir des douleurs intenses sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *