Accueil / Santé / Accouchement à domicile : dangereux ou non ?

Accouchement à domicile : dangereux ou non ?

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes décident de procéder à un accouchement à domicile ou AAD même pour leur premier bébé. Il consiste à accoucher chez soi avec l’aide d’une sage-femme libérale. Cette pratique est d’ailleurs devenue très tendance actuellement. Elle n’est pas illégale, mais un problème peut résider au niveau de l’assurance de la sage-femme. En effet, dans la majorité des cas, elle ne couvre que les accouchements pratiqués dans des hôpitaux. Ces sages-femmes libérales obtiennent néanmoins l’accord du Collège National des Sages-Femmes ou CNFS pour leur pratique. Par ailleurs, de nombreuses femmes désirent toujours se lancer dans cet accouchement à domicile, malgré certaines réticences.

AAD : pour qui et pourquoi ?

Nombreuses sont les femmes qui décident de pratiquer l’accouchement à domicile. Mais quels sont les motifs de cette pratique ? Plusieurs raisons peuvent pousser les parents à opter pour un accouchement à domicile entre autres :

  • La maman souhaite avoir un environnement connu et un climat de confiance pour accoucher. Elle préfère le confort de son habitat. Ainsi, outre la sage-femme, elle sera entourée de son mari et/ou d’un proche tout en restant dans sa maison. De plus, le bébé naîtra dans un environnement familier et calme ;
  • Il est plus pratique pour les femmes qui ont la phobie des hôpitaux ou d’une maternité ;
  • Il est adapté pour une mère qui cherche à être suivi par une seule personne uniquement pendant et après la grossesse. Elle aura donc moins de stress;
  • Il est fait pour les mères qui ne désirent pas un accouchement surmédicalisé. La femme n’a pas besoin de prendre des médicaments après l’accouchement, si celle-ci s’est correctement passé ;
  • Il est approprié pour les femmes qui désirent vivre une nouvelle expérience chez elle.

Les différents éléments à prendre en compte pour un accouchement à domicile

Un accouchement à domicile nécessite beaucoup de préparation. Pour cela, vous devez vous préparer aux éléments suivants :

qw
  • Bien choisir votre sage-femme libérale, étant donné que c’est ce professionnel de la santé qui vous accompagnera. Ainsi, lorsque vous discutez avec une sage-femme, soyez attentifs à ses compétences et à ses limites d’exercice ;
  • Ne pas délaisser votre suivi médical. Il est, en effet, important de faire un suivi, de passer au minimum deux échographies ou encore d’effectuer différents tests. Ainsi, la mère pourra savoir si elle peut supporter un accouchement à domicile sans crainte. Ces examens permettront aussi de connaître l’état du bébé;
  • Il est également important de se renseigner sur la santé psychologique de la mère ainsi que de l’enfant. Il faut être sûr que vous soyez parfaitement prêt ;
  • Etre préparé à d’éventuels transferts en cas de complications.

Comment se déroule l’accouchement à domicile ?

Par ailleurs, pour son déroulement, le choix de l’accouchement à domicile se fait pendant la grossesse. Les parents devront donc se rapprocher d’une sage-femme à domicile. Ensemble, vous élaborerez le projet pour l’accouchement. La sage-femme devra aussi vous informer sur ses limites d’intervention et vous fournir les informations indispensables la concernant. A la fin, une charte récapitulative sera faite et signée afin qu’au moment de l’AAD tout se passe convenablement. La sage-femme assure également le suivi après l’accouchement.  En effet, après l’accouchement, la sage-femme devra encore faire des observations tant sur la mère que sur l’enfant pour s’assurer qu’ils soient en pleine forme. Elle se chargera également de conseiller pour la tétée, surtout s’il s’agit d’un premier enfant.

accouchement à domicile

Les conditions d’un accouchement à domicile

Tout accouchement à domicile se doit toujours d’être suivi par une sage-femme. Cependant, certaines conditions doivent être remplies :

  • La sage-femme libérale s’engage à prendre en charge l’accouchement ;
  • Pour que l’AAD soit possible, il faut que la grossesse soit physiologique;
  • Il ne devrait y avoir qu’un seul bébé en jeu. En d’autres termes, l’AAD ne serait pas conseillé en cas de grossesse de jumeaux ou de triplets, … ;
  • La mère ne doit pas avoir un risque de complications élevées, d’où l’importance de faire des suivis durant la grossesse.

Pour le déroulement, une fois que les poches des eaux se cassent ou que les contractions commencent, la sage-femme entre en action. Elle doit être entièrement préparée pour cet AAD et prévoir même un transfert en cas de complications.

Existe-t-il des risques pour ce procédé ?

Pour l’accouchement à domicile ou l’accouchement à la maternité, quel que soit le choix, les risques existent toujours. En effet, certains risques sont à prévoir :

  • Le manque de prise en charge en cas de mauvais déroulement de l’accouchement comme des hémorragies ou une souffrance fœtale pour le bébé ;
  • L’AAD est risqué pour les personnes ayant une hypertension artérielle, de la toxémie ou la diabète gestationnelle;
  • Pour un accouchement à domicile, aucune difficulté ne doit être détectée durant la naissance comme une position siège du bébé ou encore une grossesse gémellaire.

Pour éviter ces risques, il est important de se rapprocher de professionnel de santé pour des consultations pendant la grossesse. Ainsi, il pourra informer sur différentes pathologies de la future maman et conseiller si oui ou non l’AAD est conseillé. La sage-femme doit également délivrer un suivi de grossesse pour que l’accouchement puisse se dérouler correctement. De nombreuses précautions sont prises afin de se préparer à ces éventuels risques.

Sources:
https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/grossesse-accouchement-domicile-ce-raisonnable-878/
https://www.aufeminin.com/accouchement/accouchement-a-domicile-tout-savoir-pour-accoucher-a-domicile-s638765.html

Vérifiez également

effets des radicaux libres sur l’organisme

Quels sont les effets des radicaux libres sur l’organisme ?

Avec le temps, le corps humain vieillit petit à petit. C’est inévitable même avec les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *