Accueil / Santé / Accouchement, quelles précautions prendre avant

Accouchement, quelles précautions prendre avant

La grossesse est un moment magique dans la vie d’une femme. Vivre les maux de la grossesse pendant environ 8 à 9 mois avant de voir pointer le bout de nez de son petit bébé. Lorsque votre date prévue d’accouchement approche, et ce même si vous n’avez pas encore perdu les eaux, vous devez faire très attention. Vous devez vous y préparer. Il y a certaines futures mamans qui ne savent même ce qu’elles doivent faire. Certaines, en raison des fortes douleurs des contractions se voient tentées de prendre des antibiotiques. Pourtant, ce peut être dangereux aussi bien pour elles que pour leurs futurs bébés. Pour vous aider à mieux préparer cette date fatidique de votre vie, voici la liste des précautions que vous devrez prendre.

Rester active à la date de l’accouchement

Il est inutile de rester sans rien faire quand la date prévue d’accouchement est proche. Plusieurs personnes véhiculent qu’il ne faut plus faire grand choses en ces instants. Pourtant, c’est complètement faux ! Rester active pour accueillir bébé est un des meilleurs gestes à faire pour ne pas avoir un accouchement compliqué. Il ne s’agit pourtant pas de faire du sport fatiguant. Il vous faut uniquement bouger le bassin. Lorsque vos contractions se compliquent, veuillez à ne pas rester allongée sur le dos. On dit que cette position aggrave encore plus vos douleurs. Bougez spontanément votre bassin car cela permettra non seulement à vous de trouver une position idéale pour ne pas avoir trop de douleurs, mais aussi à bébé de progresser et de faciliter sa sortie. Tâchez également de faire quelques marches et de faire balancer toute en douceur vos hanches vers l’avant en arrière et de gauche à droite. C’est là que vous aurez le plus besoin des ballons de gym.

Un bon bain pour détendre les muscles

Si l’effort physique n’a pas réussi à soulager vos douleurs, vous pouvez aussi penser à un bain détendant. Avant de rejoindre votre maternité, prenez un bain chaud pour soulager vos contractions. La chaleur de l’eau est vraiment efficace pour détendre vos muscles surtout ceux qui seront sollicités durant votre accouchement. Le « travail » sera plus accéléré et garanti grâce à ce bain chaud et calmant. Ce bain vous aidera également à calmer vos peurs et vos doutes à propos le fait de mettre au monde un enfant. Vous pouvez également emporter des chaufferettes ou bien une bouillotte dans vos équipements d’accouchement.

Faire des exercices de respiration

Lorsque vous accouchez, la première chose que la sage-femme vous demandera de faire c’est de respirer profondément. N’attendez pas la date de votre accouchement pour apprendre comment bien respirer. Une bonne et profonde respiration permettra un accouchement sans problèmes. Vous n’aurez aucun stress ni des tensions et encore moins des émotions négatives au moment de sortie de votre bébé. De plus, sachez que lorsque vous respirez bien, votre bébé le sent bien. Il va s’oxygéner et va donc sortir plus facilement lorsque vous serez à terme de votre grossesse. Pour ce faire, apprenez à faire une respiration abdominale. Expirez en vidant votre ventre et inspirez en ouvrant vos narines et en laissant votre ventre se regonfler.

Accouchement

Relâcher le visage pour mieux se détendre lors de l’accouchement

Savez-vous qu’il existe une relation étroite entre les muscles de notre visage, notre périnée et notre utérus. Lorsque nous crispons pendant nos douleurs par exemple, cela sera directement perçu par notre périnée et notre utérus. Les tensions visibles sur notre visage auront des répercussions directes sur les muscles de notre partie génitale. Ce qui n’est pas du tout bon puisque l’ouverture du col de l’utérus sera plus ralenti donc l’accouchement sera beaucoup plus compliqué. Dès maintenant, apprenez donc à relâcher votre visage et tout votre corps. Il ne devra y avoir des muscles qui se contractent que ceux de l’utérus. Comment faire ? Fermez vos yeux et contractez vos mains en serrant plus fort vos poings. Evitez de contracter vos bras, vos épaules et le reste de votre corps. Voilà ! Répétez cette action jusqu’à ce que vous alliez mieux !

Avoir toujours des pensées positives

Le vrai problème des accouchements compliqués résident sur le fait que les futures mamans ont trop peur et se font des pensées négatives. Pourtant, comme lorsque nous crispons, quand nous avons des pensées destructrices, nous contractons tous nos muscles et nous ralentissons le « travail ». Préparez votre mental à l’accueil de votre bébé en vous focalisant rien que sur des bonnes choses. Vous pouvez, par exemple, choisir une image qui vous semble plus inspirante et plus calmante, qui vous donne de la confiance. Cela peut être une photo de votre chéri, de votre maman ou bien de la nature ou encore d’un beau bébé que vous souhaitiez ressembler au tien.

En route vers la maternité !

Avant de partir à la maternité, il est d’abord utile de savoir quand partir. Vous devez savoir différencier les contractions peu douloureuses du 5ème mois de celles plus douloureuses de l’approche de votre date prévue d’accouchement. Vous devez partir rejoindre la maternité lorsque l’une de ces conditions est remplie :

  • Lorsque vos contractions deviennent régulières, c’est-à-dire surviennent toutes les 5 minutes, et durent de plus en plus longtemps ;
  • Lorsque vous perdez les eaux ou le liquide amniotique qui assure l’étanchéité de votre col. Il s’agit de glaires translucides ou brunâtres. Normalement, vous allez accoucher au plus tard dans trois jours après ces pertes ;
  • Lorsque vous constatez des saignements;
  • Lorsque vous ne ressentez plus bébé bouger durant 12 heures car cela signifie qu’il s’est éloigné de votre utérus ;
  • Et une note assez importante, si vous habitez assez loin de la maternité, vous devez prendre en compte les heures à perdre durant votre trajet et avec les embouteillages.

Sources:

https://www.magicmaman.com/,5-astuces-pour-provoquer-l-accouchement-ou-le-declencher-naturellement,58,2300895.asp

https://www.topsante.com/maman-et-enfant/accouchement/accouchement-preparer-le-depart-a-la-maternite-57173

Vérifiez également

carence en calcium

Carence en calcium: les signes qui ne trompent pas

Lorsqu’il s’agit de l’importance du calcium pour l’organisme, nombreux sont ceux qui pensent directement à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *