fbpx

Alimentation : comment compenser les excès ?

Les fêtes arrivent bientôt, et qui dit fête dit également repas de famille. Bien entendu, vous devez vous préparer dès maintenant pour les excès de calories. L’idée n’est pas de vous restreindre durant la période festive, mais plutôt d’apprendre à compenser les excès plus tard. Voici nos quelques conseils !

1-     Éviter absolument les restrictions trop sévères

Il faut éviter de se restreindre de façon sévère, car cela attaque non seulement au niveau physique, mais également et surtout sur le moral. Nous ne sommes pas contre le craquage de temps en temps, car il est également important de se faire plaisir. Il est important de savoir d’ailleurs que notre cerveau n’aime pas la contrainte.

Notez également que notre métabolisme s’adapte en fonction de nos apports. Si pendant longtemps, vous réduisez, votre apport calorique, votre métabolisme se mettre également à ralentir.

2-     Tenter de quantifier les écarts

Pour trouver la solution, il est important de déterminer le problème. En principe, les petites triches que nous faisons durant un régime alimentaire peut être catégorisées de la manière suivante :

  • 1re catégorie : l’écart raisonnable, lorsque vous avez pris un repas beaucoup plus copieux que d’habitude,
  • 2e catégorie : l’écart important, lorsque vous avez tellement mangé, et que cela se sent au niveau de votre ventre et de votre estomac ;
  • 3e catégorie : l’écart diabolique, lorsque vous avez passé la journée à manger (ce qui arrive le plus souvent pendant les fêtes).

3-     Mettre en place une stratégie de rattrapage

Il faut toute une stratégie pour compenser les excès. Il faut agir en fonction de la hauteur de vos écarts. Si vous avez fait un écart raisonnable par exemple, ce n’est pas la peine de modifier vos habitudes. À la rigueur, vous pouvez diminuer vos apports de 100 calories par jour pendant deux jours successifs. Pour un écart important, la réduction des apports doit durer entre trois à cinq jours. Vous pouvez réduire entre 100 à 200 calories, mais il ne faut jamais dépasser au-delà de 250 calories.

Pour les écarts diaboliques après les jours de fête, il faut mettre la vitesse supérieure. Dans ce cas, il faut réduire les apports de 200 calories pendant au moins une semaine. Vous pouvez renforcer également vos séances de sport quotidiennes.

4-     Éviter les calories vides

En principe, pour faire vite, on choisit les calories vides. Pour information, on parle de calories vides pour décrire les produits industriels faibles en calories. Ils présentent moins de calories, mais également le minimum de nutriments. Ils sont déconseillés pour compenser les excès. Il faut éviter entre autres :

  • Les plats préparés ;
  • Les desserts industriels ;
  • Les céréales raffinées ;
  • Les sauces préparées.

Vous devez apprendre à prendre du temps pour vous préparer vos repas vous-même, et privilégier des aliments naturels et peu transformés.

vos conseils pour compenser les excès alimentaires

5-     Travailler sur des repas équilibrés

Pour compenser les excès, il est important d’adopter un rééquilibrage alimentaire. Les repas sains et équilibrés vont pouvoir vous aider à corriger le problème au niveau physique, mais également et surtout au niveau de l’organisme, c’est-à-dire à l’intérieur.

Lorsqu’on parle d’équilibre alimentaire, la restriction est à bannir. Il faut manger variée (c’est-à-dire différentes sortes d’aliments) et dans une quantité raisonnable (inutile de vous affamer).

Il vous faut :

  • 3 repas par jour (il ne faut sauter aucun repas) ;
  • Composer vos repas de fruits et légumes sur au moins la moitié de votre assiette ;
  • Ne prendre que des aliments complets (non transformés ou peu transformés) ;
  • Préférer les desserts végétaux (plus particulièrement les fruits).

6-     Mettre le système digestif au repos

Il est important également d’alléger la digestion pour compenser les excès. Pour ce faire, vous pouvez alléger vos repas en gluten et en lactose, qui sont généralement difficiles à digérer. Dans la pratique, cela signifie qu’il faut mettre de côté les produits laitiers et les produits fabriqués à base de blés (ou du moins, limiter leur consommation).

7-     Ne pas faire des variations intenses et trop importantes d’une journée à l’autre

Il peut arriver que pendant la semaine, pour compenser les excès futurs, vous réduisiez vos apports plusieurs jours pour faire la fête pendant le week-end. Cependant, ce comportement ne vous conduira que vers un trouble alimentaire. Le corps aura du mal par la suite dans la gestion de son appétit, car vous enchainez sur un comportement anorexique, pour ensuite l’exposer à la boulimie.

Ensuite, il faut savoir également que votre corps va automatiquement réagir à l’encontre de la restriction à laquelle vous l’avez soumis. Dès que vous vous mettriez à manger, il va retenir tous les apports caloriques. Qui plus est, pendant le déficit, vous risquez de perdre même vos muscles.

8-     La modération

Avant, pendant et après les excès, la modération reste la seule solution. Quand on se prive trop ou qu’on ne se prive pas assez, le problème est inévitable. Pour garder un corps à la fois beau et sain, il est important d’apprendre à vivre avec équilibre. Si vous avez cette notion de modération, il vous sera inutile de penser à compenser les excès. Le petit égard que vous auriez fait sera tout simplement une récompense pour vous égayer encore plus.

Sources
https://www.femmeactuelle.fr/minceur/mincir-le-programme/ventre/detox-programme-detox-00393/(page)/2
https://www.aufeminin.com/conseils-maigrir/trop-manger-s1687856.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les complications de l'obésité morbide

Les complications de l’obésité morbide

Il y a obésité morbide quand la personne atteinte de la maladie a un indice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *