fbpx
alimentation et santé

Alimentation et santé, les meilleures manières de cuisiner!

La santé passe avant tout par l’assiette. Certaines personnes affirment d’ailleurs que nous sommes ce que nous mangeons. Ainsi, pour garder la forme, il est nécessaire de veiller à ce que contient notre assiette. Toutefois, cela n’est pas suffisant. En fait, le mode de cuisson est primordial pour garder tous les nutriments contenus dans les aliments. Envie d’en savoir plus sur cette relation complexe entre alimentation et santé ? Découvrez dans cet article les meilleures astuces pour ne pas détériorer la qualité de votre alimentation.

A chaque aliment un mode de cuisson adapté

Le plus grand défi, lorsqu’il s’agit de concilier alimentation et santé, est avant tout de bien cuisiner tout en préservant tous les bienfaits des aliments qui composent ses plats. En effet, l’homme puise la majorité des nutriments, des vitamines et des oligo-éléments que son organisme a besoin, de son alimentation. Plus l’alimentation est variée, plus vous augmentez votre chance de rester en forme. Toutefois, pour profiter au maximum des bienfaits des aliments, il vous faut adopter la bonne méthode de cuisson. Vous l’aurez compris, tous les aliments ne se cuisinent pas de la même manière. Certains n’ont d’ailleurs pas besoin d’être cuits.

Le chou-fleur et le brocoli

Pour profiter des bienfaits du chou-fleur et du brocoli, il est fortement recommandé de ne pas les cuire. De cette manière, vous pourrez absorber le maximum d’isothiocyanates, un composé permettant de prévenir le cancer, contenu dans ces légumes. La chaleur agit sur ce composé en diminuant leur potentiel anti-cancer.

La meilleure manière de manger le brocoli est aussi de le manger en entier. Cela ne vous tente pas ? Eh bien, sachez que vous pouvez manger la tige en la coupant ou en la râpant dans vos salades. Vous ne le saviez peut-être pas mais la tige de brocoli est très riche en fibres.

La patate douce

Vous adorez la patate douce et vous la faites cuire à l’eau dès que l’occasion se présente ? Eh bien, sachez que la meilleure manière de conserver les vertus antioxydants de ce tubercule est de le cuire à la vapeur. D’ailleurs, les diététiciens recommandent ce mode de cuisson du fait qu’il permet, par la même occasion, de réduire l’index glycémique de la patate douce. Aussi, ayez l’habitude de la cuire avec sa peau, celle-ci a la particularité d’être riche en potassium et en fibre. Votre cœur vous en sera reconnaissant.

Les épinards

Contrairement à ce que vous pouvez le penser, les épinards sont meilleurs lorsqu’ils sont cuits. La chaleur permet en effet de favoriser la dissociation du fer, du magnésium et du calcium contenu dans ces feuilles. Ce qui facilitera leur assimilation par l’organisme. Les diététiciens recommandent, par ailleurs, de ne jamais plonger vos épinards dans l’eau et de les cuire à feu doux.

La tomate

Contrairement à la croyance populaire, la tomate cuite est également bénéfique pour la santé. En cuisant le taux de lycopène dans la tomate augmente. Rappelons qu’il s’agit d’un antioxydant très puissant facile à absorber et qui vous permettra de retarder la vieillesse.

Les poissons

Tous les modes de cuissons permettent de conserver les nutriments contenus dans le poisson. Toutefois, le temps de cuisson sera décisif par rapport à la quantité de nutriments préservé. Pour le saumon, une cuisson à la vapeur est tout indiquée pour garder intact l’oméga-3 qu’il contient. Rappelons que ce dernier est nécessaire pour le fonctionnement de notre cerveau et de notre cœur.

Les légumes

Pour profiter de toutes les vitamines contenues dans les légumes, les diététiciens conseillent de ne pas trop peler ou de ne pas peler du tout les légumes. En effet, tous les nutriments et les vitamines des légumes se trouvent près de leur peau.

alimentation et santé

Les modes de cuisson et de préparation les plus bénéfiques pour la santé

Certaines astuces de préparation permettent également d’allier alimentation et santé.

La cuisson à la vapeur

Tous les spécialistes attestent qu’il s’agit du meilleur mode de cuisson permettant de tirer le maximum de nutriments des aliments. Sans ajout de matière grasse, la cuisson à la vapeur a aussi le mérite d’être facile à pratiquer. Toutefois, veillez à ne pas dépasser les 100°C pour ne pas dégrader les nutriments.

Réutiliser l’eau de cuisson

Si vous avez fait bouillir vos légumes, sachez qu’une bonne partie de vitamines et des nutriments qu’ils contenaient sont partis avec l’eau de cuisson. C’est pourquoi, il est recommandé de réutiliser l’eau de cuisson pour profiter des minéraux et des vitamines qu’elle contient. Par ailleurs, si vous voulez que vos légumes ne perdent pas tous ses minéraux dans l’eau de cuisson, n’utilisez jamais de l’eau froide pour les faire bouillir. Plongez-les directement dans de l’eau bouillante.

Couper les légumes en gros morceaux

Lorsque vous cuisinez, vous êtes tenté de couper vos légumes ou vos viandes, aussi finement que possible. Or, pour votre santé, il est préférable de les couper en gros morceaux. La raison ? C’est que les plus gros morceaux conservent mieux les nutriments lorsque vous les faites cuire. Evidemment, si vous projetez de manger crus vos légumes, vous pouvez les couper selon vos envies.

Ne couper les fruits et légumes qu’avant leur consommation

Même si vous pensez économiser du temps en préparant à l’avance vos ingrédients, en coupant à l’avance les légumes et les fruits qui vous serviront pour vos plats, sachez que cette pratique est à éviter. En effet, en les coupant trop à l’avance, vous les exposez à la détérioration.

Voilà, vous savez maintenant comment allier alimentation et santé et tirer le maximum de bénéfice de vos plats.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/sante-assiette/niv2/cuisson-sante.htm
https://www.femmeactuelle.fr/sante/alimentation-equilibree/cuisson-sante-33072

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.