fbpx
allergie de contact traitements et prévention
Les traitements et la prévention d'allergie de contact

Allergie de contact : les traitements et la prévention

Si la peau réagit après le contact avec certaines substances présentant des symptômes tels que des démangeaisons, des larmes, cela peut être le résultat d’une allergie de contact. Comment se développe-t-elle ? Comment reconnaître une dermatite de contact allergique et quelles options de traitement sont disponibles ? Poursuivez la lecture pour en savoir plus !

Qu’est-ce qu’une allergie de contact ?

Une allergie de contact est une hypersensibilité de la peau à une certaine substance (appelée allergène), due à une fausse réaction du système immunitaire. Cela se manifeste généralement par une dermatite de contact qui se manifeste par des symptômes tels que la rougeur, le gonflement, le suintement et/ou les démangeaisons de la peau, des vésicules ou des pellicules. Une telle réponse inflammatoire allergique se produit lorsque la peau entre en contact avec un allergène et reste généralement confinée au site de contact.

Les allergies de contact sont très répandues et peuvent avoir plusieurs causes : environ 15% de la population a déjà eu au moins une fois une dermatite de contact allergique et 7% de la population développe une dermatite de contact allergique chaque année après un contact cutané avec une substance.

Quelles en sont les causes ?

Une allergie de contact ou une dermatite de contact allergique est provoquée par une réaction d’hypersensibilité à certaines substances. Une substance qui déclenche une réaction allergique s’appelle un allergène.

L’hypersensibilité de la peau, qui résulte d’une allergie de contact, ne se développe pas immédiatement, mais uniquement par contact répété avec l’allergène.

Le déclencheur de la dermatite de contact allergique est la variété d’allergènes que l’on peut rencontrer au quotidien ou au travail. Ceux-ci comprennent :

  • Le nickel (par exemple dans les bijoux fantaisie, montres, lunettes, pièces de monnaie, boutons, rivets, fermetures à glissière)
  • Le chlorure de cobalt (avec nickel dans les fermetures de vêtements métalliques et les bijoux)
  • Les sels de chrome (en cuir, matériaux de construction)
  • Les parfums et arômes (cosmétiques, bougies et aliments)
  • La teinture pour les cheveux à la phénylènediamine
  • Les produits auxiliaires à base de caoutchouc (jouets, chaussures, maillots de bain)
  • Bases d’onguent (comme de la graisse de laine)
  • Les tanins
  • Les résines époxydes (solvants, durcisseurs)
  • Le détergent
  • La drogue
  • Les plantes (par exemple, calendula, arnica, chrysanthème) et produits à base de plantes (latex naturel, huiles essentielles)

Les symptômes

Le signe le plus important d’une allergie de contact est la dermatite de contact. Les symptômes se limitent principalement à la peau. Les membranes muqueuses ne réagissent que rarement aux allergies de contact ou provoquent des crises d’asthme.

symptômes allergie de contactL’ampleur des symptômes dépend dans une large mesure de la nature et de la durée du contact. En cas de contact intensif avec la substance provoquant des allergies, l’allergie de contact provoque une dermatite de contact aiguë. Ses symptômes incluent principalement un flou limité, une rougeur prononcée de la peau et des vésicules. Les signes les plus courants de dermatite de contact allergique aiguë sont des démangeaisons graves pouvant entraîner des lésions supplémentaires dues aux égratignures de la peau.

Si une quantité moindre de l’agent allergène a un effet sur la peau pendant une période prolongée, une dermatite de contact subaiguë se produit. Cela se manifeste par une rougeur et des démangeaisons. Plus tard, l’allergie de contact peut produire des symptômes plus grossiers avec des pellicules.

Les traitements

Pour traiter une allergie de contact, une chose essentielle est nécessaire :  éviter les substances allergènes. C’est le seul moyen de prévenir le développement de l’eczéma de contact allergique (dermatite de contact allergique).

L’application des pommades ou des crèmes

Si une dermatite de contact se manifeste dans le cadre d’une allergie de contact, les zones cutanées touchées peuvent généralement être traitées avec des agents externesLes pommades ou les crèmes contenant des principes actifs du groupe des glucocorticoïdes (par exemple, l’hydrocortisone) ou des antihistaminiques sont particulièrement indiquées contre les dermatites de contact allergiques. Ces produits garantissent la disparition rapide des démangeaisons et la guérison de la peau. Une réaction allergique cutanée aiguë peut également être atténuée par un refroidissement et des compresses humides.

soin de la peau allergie de contact

Pour cela, des produits de soin de la peau spéciaux sont disponibles. Attention : l’utilisation d’ingrédients inappropriés (par exemple, des ingrédients allergènes ou une teneur défavorable en graisse) risque de ralentir la guérison de l’eczéma et de renforcer les substances nocives pour la peau.

En plus des soins de la peau, un traitement UV peut être efficace. Avec l’eczéma chronique des mains, l’utilisation des rayons UVB et UVA (psoralène + rayons UVA) reste particulièrement nécessaire.

La prise de médicament

Seulement si le traitement local ne semble pas efficace, prenez un médicament sous forme de comprimé. L’ingrédient actif approprié doit être déterminé individuellement surtout en cas de présence d’une dermatite de contact allergique extensive, aiguë et grave. Il peut être utile pendant une courte période (environ 3 à 14 jours) de prendre un glucocorticoïde sous forme de comprimé. En outre, les comprimés d’alitrétinoïne contribuent à prévenir l’eczéma chronique aux mains.

La prévention

Une allergie de contact est difficile à prévenir, car de nombreuses substances peuvent provoquer une dermatite de contact allergique.

Toutefois, afin de vous protéger au mieux, suivez les conseils suivants :

  • Évitez tout contact avec la substance déclencheur (allergène) – cela peut également signifier un changement d’emploi ou l’abandon d’un loisir particulier.
  • Prenez des mesures de protection individuelles (les gants de protection, la mousse de protection de la peau ou les crèmes de protection de la peau) qui empêchent le contact direct avec une substance déclencheur.
  • Pour les soins de la peau, utilisez des solutions de lavage sans savon (avec un pH compris entre 5 et 6,5) et des bains hydratants.
  • Restaurez la couche protectrice de la peau après chaque lavage avec les mesures de soin appropriées (huiles hydratantes, pommades, etc.).
  • Utilisez des détergents aussi peu que possible.
  • Évitez si possible d’utiliser des désinfectants, des assouplissants et des parfums inutiles.

 

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/allergies/comprendre-allergies

https://fre.edmondsinternalmedicine.com/priznaki-kozhnogo-dermatita

https://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/allergic_derm.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.