Accueil / Santé / Angine de poitrine : comment le reconnaître et le soigner ?

Angine de poitrine : comment le reconnaître et le soigner ?

Quand le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment de sang riche en oxygène, une gêne ou une douleur à la poitrine se produit. C’est une douleur appelée angine de poitrine ou angor. Les femmes peuvent avoir une angine différente de celle des hommes. La douleur peut être plus pointue et accompagnée de douleur abdominale, d’essoufflement et de malaises au cou, à la mâchoire ou au dos. Voici comment pouvez-vous reconnaître une angine de poitrine et quels sont les traitements appropriés.

C’est quoi une angine ?

En termes simples, l’angine de poitrine se définit comme un symptôme de maladie cardiaque qui se manifeste par une douleur à la poitrine. Cela devrait être considéré comme un signe d’avertissement que le cœur n’obtienne pas assez de sang ou d’oxygène suffisant. Cette anomalie peut être due à un rétrécissement ou à une obstruction des artères qui gênent la circulation sanguine. Il existe quatre types d’angor : instable, stable, variant et microvasculaire.

Angine instable

L’angine instable se manifeste par une douleur brusque sans avertissement. Ce symptôme provient d’une maladie coronarienne aiguë et n’est atténué ni par le repos ni par les médicaments pris quotidiennement (quand un traitement a déjà été établi).

Angine stable

C’est la forme la plus commune d’angine de poitrine. Les douleurs restent similaires au fil du temps. Les symptômes disparaissent après le traitement ou le repos. Cette forme d’angor peut être déclenchée par un stress émotionnel, des températures chaudes ou froides, le tabagisme et une insuffisance coronarienne chronique.

Angine variante

Il s’agit d’un type plus rare d’angine chronique qui ne représente que 2 cas sur 100. Elle est causée par un spasme des artères coronaires et non par un blocage. Elle se caractérise par des symptômes souvent graves avec des douleurs thoraciques qui sont soulagées par des médicaments.

Angine microvasculaire

C’est un signe de la maladie microvasculaire coronaire, un trouble qui affecte les plus petits vaisseaux sanguins de l’artère coronaire. Elle peut survenir avec des douleurs thoraciques plus sévères qui durent plus longtemps que les autres catégories d’angor. Elle se produit souvent à la suite d’un stress.

Les signes précurseurs

Les symptômes de l’angor comprennent :

  • La douleur ou le malaise à la poitrine
  • La douleur aux bras, au cou, à la mâchoire, aux épaules ou au dos avec la douleur thoracique
  • Une sensation de brûlure dans la poitrine
  • Une sensation de pression ou de compression
  • La transpiration
  • La fatigue inhabituelle
  • La nausée
  • Les vertiges

Il faut préciser que ces signes peuvent indiquer une crise cardiaque. Au cas où vous présentez ces symptômes, appelez immédiatement un service d’urgence.

Les facteurs déclencheurs

Une angine de poitrine stable et instable se manifeste lorsqu’une ou plusieurs des artères coronaires sont rétrécies ou bloquées et que le flux sanguin vers le cœur devient inadéquat. Elles sont dues à des spasmes dans les artères qui alimentent le cœur, ce qui entraîne des douleurs et une gêne cardiaque.

Les facteurs de risque reconnus de l’angine sont :

  • Le taux de cholestérol élevé
  • L’hypertension artérielle
  • Le tabagisme
  • Le diabète
  • L’obésité
  • L’athérosclérose
  • L’anémie
  • La maladie cardiaque

Elles peuvent se déclencher aussi par le stress, l’effort après un repas copieux, la prise de parole en public, l’activité sexuelle, et le temps froid, venteux ou humide.

Quels sont les diagnostics ?

Le diagnostic de l’angor nécessite des antécédents médicaux complets et un examen physique. Par ailleurs, de nombreux tests peuvent être prescrits pour confirmer le dépistage. Ceux-ci incluent :

  • Les analyses sanguines
  • L’électrocardiogramme (ECG)
  • L’échocardiogramme
  • La radiographie thoracique
  • Le scanner cardiaque
  • L’IRM cardiaque
  • L’angiographie coronaire
  • Le test de stress

Les méthodes simples pour soulager l’angine

Arrêtez de fumer

Le tabagisme augmente le risque de développer plusieurs types de cancer, d’athérosclérose et de maladie coronarienne. Ces deux maladies peuvent engendrer des douleurs thoraciques et l’angine.

L’acupuncture

acupuncture et angine de poitrine

Utilisée depuis des siècles pour traiter un large éventail d’affections, l’acupuncture contribue à atténuer les douleurs à la poitrine associées à l’angor. Selon les chercheurs, cette thérapie peut soulager les symptômes de l’angine y compris les douleurs thoraciques.

L-Carnitine

L-carnitine

Prenez 1 000 mg, deux fois par jour, d’un supplément de L-carnitine de haute qualité afin de soulager les symptômes. Dans une étude, ce supplément permettait de réduire à 40% les symptômes d’angine de poitrine chez les personnes souffrant d’un infarctus du myocarde. Les experts encouragent des essais contrôlés randomisés de plus grande envergure dans le but d’utiliser L-carnitine dans les maladies cardiovasculaires.

Huile de poisson

Si vous avez des problèmes cardiaques ou un taux de cholestérol élevé, prenez des suppléments d’huile de poisson afin d’améliorer le flux sanguin. Dans une étude contrôlée par placebo, les patients souffrant d’un infarctus aigu du myocarde ont été traités avec de fortes doses d’acides gras oméga-3 durant 6 mois. Les patients traités avec des acides gras oméga-3 ont bénéficié d’une réduction globale des conditions cardiaques indésirables, dont la fibrose myocardique, l’inflammation systémique et le remodelage ventriculaire.

Faites des activités physiques

Même avec des exercices légers et modérés, vous pouvez soulager l’angine de poitrine. L’activité physique est non seulement un excellent moyen de réduire les stress, mais elle soulage aussi les douleurs thoraciques liées à l’angine de poitrine. Assurez-vous de consulter votre médecin avant de commencer un programme d’exercice. En plus de la marche, la sophrologie, le vélo et le cardio-training peuvent être les meilleures options. 

Réduire le stress

Le stress et l’anxiété peuvent causer des douleurs thoraciques chez les individus souffrant d’angor. Il importe donc de trouver un moyen de se détendre et d’éviter le stress autant que possible. La méditation, la thérapie cognitivo comportementale, les exercices de respiration profonde, l’écriture dans un journal peuvent vous aider à réduire le stress de la vie quotidienne.

Si vous connaissez d’autres méthodes pour soulager une angine de poitrine, nous vous invitons à partager dans les commentaires ci-dessous votre point de vue et vos expériences.

Sources

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=Angine_poitrine_pm

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/maladies_cardiovasculaires/articles/12325-angine-de-poitrine.htm

Vérifiez également

Les radicaux libres, ce qu’il faut savoir

Les radicaux libres se définissent comme des atomes instables pouvant endommager les cellules. Par conséquent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *