Accueil / Santé / Apparition d’un bouton de fièvre, est-ce grave?

Apparition d’un bouton de fièvre, est-ce grave?

En vous regardant dans le miroir après le réveil, vous vous êtes rendu compte qu’un bouton est apparu sur le contour de vos lèvres. Vous ne savez pas ce que c’est et n’avez aucune idée sur ce que vous devez faire ? En fait, il y a de fortes chances que ce soit un bouton de fièvre. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il n’est pas semblable à l’acné. D’où vient ce bouton alors ? Que faire et comment le traiter de manière à le faire disparaître rapidement ? Les réponses dans ce qui suit.

Comment reconnaître un bouton de fièvre ?

Connu également sous le nom « herpès buccal », le bouton de fièvre est un petit bouton composé de vésicules jaunâtres. Il se situe généralement au bord externe d’une lèvre (supérieure ou inférieure), mais peut aussi se retrouver au bord de la narine. Ce petit bouquet de vésicules brûle légèrement et démange comme pas possible. Avant de former une croûte, il peut suinter un peu pour ensuite disparaître. Rassurez-vous, il ne laissera pas de trace sur vos lèvres et le gêne occasionné sera vite oublié. Retenez cependant que l’herpès buccal ou herpès labial est contagieux.

Quels sont ses symptômes et combien de temps dure-t-il ?

Avant même que le bouton de fièvre n’apparaisse, certains signes annonciateurs doivent vous mettre la puce à l’oreille. Ces symptômes sont généralement :

qw
  • Une sensation de brûlure et de chaleur localisée sur une zone bien définie, au bord des lèvres ;
  • Des démangeaisons et des picotements au niveau de la zone concernée.

Si vous présentez tous ces signes, vous devez en parler rapidement avec votre médecin. Vous pourrez ainsi commencer le traitement le plus tôt possible. Sachez aussi que dès l’apparition de ces signes, l’herpès labial est contagieux. Il faut rappeler que son apparition est provoquée par l’Herpès Simplex Virus 1 ou HSV1.

Et les facteurs de risque ?

Même si le bouton de fièvre peut apparaître d’un coup, certaines situations favorisent son apparition. Ainsi, vous serez plus susceptible d’en avoir un si vous avez de la fièvre, si vous êtes stressé, enrhumé, grippé, fatigué ou anxieux. Après une opération chirurgicale, son apparition est aussi plus probable. C’est aussi le cas lors des règles, la prise de médicaments immunodépresseurs ou de corticoïdes.

Si vous êtes dans l’un de ces états, vous devez redoubler de vigilance et consulter votre médecin traitant au moindre doute.

bouton de fièvre

Que faire pour traiter le bouton de fièvre ?

Pour traiter le bouton de fièvre, il existe trois sortes de solutions selon le type de l’infection. En effet, celle-ci peut être une première infection ou une récidive. Le troisième traitement concerne la prévention de l’apparition d’une éruption cutanée.

Traiter la primo-infection

Si c’est la toute première fois que vous avez l’herpès labial, il est judicieux de consulter votre médecin. Il vous prescrira soit un traitement par voie orale soit en intraveineuse.

Traiter la poussée d’herpès

Le but est ici de diminuer autant que possible la douleur que vous pouvez ressentir. A cet effet, le traitement doit se faire dès que la crise débute. A ce stade, votre médecin peut vous prescrire une crème faite à base de médicament antiviral à raison de 5 applications par jour durant 4 à 10 jours. Il peut aussi prescrire un traitement antiseptique pour nettoyer l’éruption.

Traiter les récidives

Ce type de traitement est surtout proposé aux personnes qui sont sujettes à plus de 6 crises de bouton de fièvre par an. Il dure un an et doit être pris continuellement.

Traiter naturellement le bouton de fièvre

A part les traitements médicamenteux, le bouton de fièvre peut aussi être pris en charge selon des traitements naturels. Toutefois, vous devez retenir que ceux-ci sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et les enfants.

  • Les huiles essentielles de tea tree et de ravintsara ;
  • Un cataplasme à base d’argile ;
  • Un baume à lèvres au niaouli ;
  • Du cyprès en extrait fluide plante standardisé (EPS), en gélules ou en comprimés ;

Ce qu’il faut éviter

Comme le virus responsable du bouton de fièvre est très contagieux, vous devez prendre certaines précautions pour ne pas le propager. Ce virus se transmet en effet par contact direct avec les éruptions ou ses sécrétions. En attendant d’être guéri, vous devez alors :

  • Eviter tout contact et relation rapprochée avec les autres ;
  • Veiller à ne pas trop gratter l’éruption sous peine de transporter le virus vers d’autres zones de votre corps (comme les yeux ou la partie génitale). D’ailleurs, un grattage fréquent peut surinfecter le bouton de fièvre. Ce qui entraine sa multiplication en cloques et en croûtes. Des écoulements purulents surviennent également.
  • Eviter les baisers jusqu’à la guérison ;
  • Toujours se laver les mains après avoir manipulé et soigné le bouton de fièvre ;
  • Eviter aussi de prêter vos rouges à lèvres ou vos linges de toilette pour ne pas propager le virus.

Par ailleurs, vous devez aussi savoir que vous pouvez parfaitement être contaminé par le virus responsable de l’herpès labial sans forcément avoir de bouton de fièvre. 70% des adultes porteraient ce virus sans même le savoir. Effectivement, le HSV1 ne donne lieu à des signes extérieurs que dans 30% des cas. Le virus peut ainsi se réveiller à n’importe quel moment de la vie du porteur.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/dermato/herpes/tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-les-boutons-de-fievre-624465
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-infectieuses/maladies-virales/soigner-un-bouton-de-fievre-170796

Vérifiez également

charbon végétal

Quels sont les bienfaits d’un charbon végétal ?

Le charbon végétal gagne en popularité depuis quelque temps. Il est présent dans de nombreux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *