Accueil / Santé / Asthme : les meilleures huiles essentielles pour le traiter

Asthme : les meilleures huiles essentielles pour le traiter

Avez-vous déjà tenté d’utiliser des huiles essentielles pour traiter l’asthme ? Ce dernier est une maladie qui perturbe les fonctions normales des voies respiratoires atteignant les poumons. L’asthme se manifeste par la toux, l’essoufflement, la respiration sifflante et la sensation d’être compressé au niveau de la poitrine. Voici nos sélections d’huiles essentielles pour vous aider à réduire vos symptômes.

Les huiles essentielles pour l’asthme

L’asthme et les allergies vont souvent de pair notamment dans le cadre d’asthme allergique. Elle peut donc être provoquée par l’exposition aux mêmes substances qui déclenchent les symptômes d’allergies. C’est pourquoi il y a autant de chevauchement entre les huiles essentielles pour les allergies et les huiles essentielles pour l’asthme. Voici les meilleures huiles essentielles pour l’asthme.

Huile d’eucalyptus

huile essentielle d'eucalyptus

La bronchite asthmatique survient lorsque l’asthme et la bronchite se produisent simultanément. Si vous recherchez des huiles essentielles pour la bronchite asthmatique, l’huile d’eucalyptus reste une excellente option. Elle est connue pour ouvrir les voies respiratoires, améliorant ainsi la restriction bronchique. L’eucalyptus contient le composant actif, le citronellal, ayant des effets analgésiques et anti-inflammatoires.

qw

La respiration sifflante peut être un signe d’asthme quand une combinaison de gonflement, de mucus et de resserrement des muscles provoque un rétrécissement des voies respiratoires. L’huile d’eucalyptus vaut certainement la peine d’essayer pour calmer ce symptôme. Une revue scientifique publiée en 2014 met en évidence un composant bénéfique de l’huile d’eucalyptus connue sous le nom d’eucalyptol. Ce dernier est réputé pour sa capacité à réduire les spasmes des voies respiratoires et à fluidifier le mucus, le rendant ainsi moins épais, collant et problématique.

Des études ont aussi montré que l’inhalation d’huile d’eucalyptus entraîne une sensation de froid dans le nez, ce qui aide à améliorer la circulation de l’air.

Huile de menthe poivrée

L’huile de menthe poivrée fait partie d’une excellente alternative d’huile essentielle permettant de soulager les difficultés respiratoires. Au parfum purifiant et vivifiant, elle est généralement employée pour purifier les poumons et dégager les voies bronchiques.

Une étude suggère que l’huile de menthe poivrée et son principe actif, le L-menthol possède des effets anti-inflammatoires impressionnants pouvant être avantageux pour traiter les troubles inflammatoires chroniques tels que l’asthme bronchique.

Une autre étude sur des animaux prouve la capacité de cette huile à agir comme antispasmodique relaxant, une propriété particulièrement utile pour les symptômes d’asthme tels que la respiration sifflante et la toux. Voilà pourquoi l’huile de menthe poivrée est considérée comme l’une des meilleures huiles essentielles contre la toux.

Huile de thym

Le thym possède de puissantes propriétés antiseptiques qui peuvent être bénéfiques pour les poumons et la fonction respiratoire. Si vous êtes asthmatique souffrant de difficultés respiratoires, l’huile de thym peut s’avérer très utile. Elle est réputée pour sa capacité à tuer toutes sortes de bactéries à savoir celles qui peuvent infecter les voies respiratoires. Il a même été prouvé que cette huile combattait les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Huile de gingembre

huile essentielle de gingembre

Le gingembre était utilisé depuis des siècles pour soigner les maladies respiratoires. L’huile essentielle de gingembre est souvent utilisée comme remède naturel contre l’asthme, le rhume, la toux et la bronchite. Des recherches ont révélé que l’extrait de gingembre inhibe la contraction des voies respiratoires, ce qui facilite la respiration.

L’hypersensibilité des voies respiratoires et l’inflammation représentent les deux caractéristiques communes de l’asthme. Une étude révèle que le gingembre et ses composants actifs entraînent une relaxation significative et rapide du muscle lisse isolé des voies respiratoires humaines. Les chercheurs concluent que ces composants actifs y compris le gingérol constituent une option thérapeutique adaptée pour les patients souffrant d’affections respiratoires comme l’asthme.

Huile de lavande

L’asthme peut s’empirer lorsqu’une personne est stressée ou anxieuse. L’emploi d’une huile essentielle calmante comme la lavande peut offrir un certain soulagement. L’huile de lavande est bien connue pour ses effets relaxants, carminatifs et sédatifs, ce qui explique pourquoi elle figure dans cette liste.

L’asthme bronchique implique une inflammation allergique bronchique accompagnée d’un remodelage des voies respiratoires. Une étude sur des animaux montre comment l’inhalation d’huile de lavande contribue à inhiber l’inflammation allergique et réduire la formation de mucus. Dans l’ensemble, les experts concluent que cette huile essentielle peut être nécessaire en tant que médicament alternatif pour l’asthme bronchique.

Les précautions à prendre en compte

Les gens réagissent différemment à des huiles essentielles spécifiques ou non spécifiques pour l’asthme. Si vous prenez actuellement un médicament, parlez-en à votre médecin avant d’essayer les huiles essentielles pour calmer l’asthme. À noter que certaines huiles essentielles peuvent déclencher une crise d’asthme. De ce fait, n’utilisez aucune huile essentielle à laquelle vous êtes allergique. De plus, une forte odeur peut favoriser la crise.

Pensez donc à utiliser les huiles essentielles en petites quantités et à les diluer correctement. Vous n’avez besoin que d’une goutte ou deux pour profiter de leurs bienfaits. Par ailleurs, mettre des huiles essentielles sur les pieds peut être un bon moyen de tester les avantages possibles des huiles sans que le parfum ne vous submerge.

Si vous constatez que vos symptômes d’asthme s’aggravent au lieu de s’améliorer après avoir utilisé une huile essentielle, arrêtez immédiatement l’usage. Si vous croyez souffrir d’une crise d’asthme en raison de la prise d’huiles essentielles, consultez immédiatement un médecin. En effet, les crises d’asthme peuvent être fatales, il convient alors de rester prudent. Les symptômes de cette crise comprennent un visage pâle, des sueurs, des lèvres bleues, des battements de cœur très rapides et une incapacité à expirer.

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22313307

https://www.passeportsante.net/fr/HuilesEssentielles/indications/asthme

Vérifiez également

bienfaits de l’urine du matin

Urine du matin – la solution pour une belle peau et des cheveux éclatants

Vous rêvez d’avoir un teint parfait et des cheveux brillants ? Vous voulez rester en bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *