Accueil / Santé / Cancer de la gorge : les symptômes et les traitements

Cancer de la gorge : les symptômes et les traitements

Le cancer de la gorge se développe dans les organes qui vous aident à avaler, à parler et à respirer. Environ la moitié de ce cancer survient dans la gorge même, le tube qui commence derrière le nez et se termine dans le cou. On l’appelle aussi le « pharynx ». Le reste commence dans la boîte vocale ou « larynx ». Ces maladies ont tendance à se développer rapidement. Il est important, de ce fait, de le traiter dès le premier symptôme pour conserver une bonne qualité de vie.

Les causes et les facteurs de risque du cancer de la gorge

Il faut savoir que les hommes sont plus susceptibles de développer un cancer de la gorge que les femmes. Certaines mauvaises habitudes de vie augmentent le risque de cette maladie dont :

  • La consommation excessive d’alcool
  • L’usage du tabac pendant longtemps
  • La mauvaise habitude alimentaire
  • La mauvaise hygiène dentaire

Il est aussi associé à certains types d’infection au papillomavirus humain. Il s’agit d’un virus sexuellement transmissible. L’infection au papillomavirus humain constitue un facteur de risque de certains cancers de l’oropharynx selon les centres de traitement du cancer aux États-Unis. Le cancer de la gorge a également été attribué à d’autres types de cancer. Cela dit, le cancer de l’œsophage, du poumon ou de la vessie est constaté chez certains individus atteints d’un cancer de la gorge. Cela est possible, car ces cancers ont les principaux facteurs de risque.

qw

Les autres facteurs de risque impliquent

  • Le sexe : les hommes sont cinq fois plus susceptibles de l’atteindre que les femmes
  • L’âge : la plupart des patients sont diagnostiqués après 65 ans.
  • L’exposition aux produits chimiques

Les symptômes

Les signes de cancer de la gorge peuvent être difficiles à identifier lors de la première apparition de la maladie. Les symptômes relatifs à ce type de cancer sont identiques à ceux qui peuvent accompagner un rhume ou un mal de gorge. Ces symptômes comprennent :

  • La dysphagie ou la difficulté à avaler
  • Les changements de voix
  • Une gorge irritée
  • La douleur à l’oreille ou à la mâchoire
  • La douleur derrière le sternum
  • La difficulté à respirer
  • Le bourdonnement dans les oreilles
  • Les saignements fréquents de nez
  • Les maux de tête
  • Une perte de poids inexpliquée
  • Le gonflement des yeux, de la mâchoire, de la gorge ou du cou
  • Une toux chronique (tousser du sang parfois)
  • Les ganglions lymphatiques enflés dans le cou

Certains symptômes du cancer sont spécifiques à certaines parties du corps. Les changements de voix peuvent être, par exemple, un signe de cancer du larynx, mais ils indiqueraient rarement un cancer du pharynx. Si vous présentez l’un de ces symptômes et qu’ils ne s’améliorent pas après deux ou trois semaines, prenez rendez-vous avec votre médecin.

Le diagnostic

diagnostic cancer de la gorge

Durant la conversation avec votre docteur, il vous posera des questions concernant les symptômes et vos antécédents médicaux. Si vous avez des signes tels qu’un mal de gorge, un enrouement et une toux persistante sans amélioration ni explication, il peut suspecter un cancer de la gorge. Afin de diagnostiquer un cancer de la gorge, votre médecin vous recommandera de faire une laryngoscopie directe ou indirecte. Il vous dirigera vers un spécialiste pour réaliser ce test.

Une laryngoscopie donne à votre médecin une vue détaillée de votre gorge. Si cet examen révèle des anomalies, il pourra prélever un échantillon de tissu appelé biopsie dans votre gorge et le tester pour dépister un cancer. La biopsie reste l’unique moyen de savoir avec certitude si une tumeur est un cancer et de quel type il s’agit. Les tests d’imagerie peuvent également aider les médecins à détecter une tumeur. Ils peuvent utiliser un scanner, un rayon X ou un PET-scan (tomographie par émission de positons).

Les traitements possibles

Les traitements du cancer de la gorge comprennent la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Le type de traitement ordonné par votre médecin dépendra de l’ampleur de la maladie.

La chirurgie

Si la tumeur dans votre gorge est petite, votre médecin pourra la retirer chirurgicalement. Bien entendu, cette opération s’effectue à l’hôpital pendant que vous êtes sous anesthésie.

La radiothérapie

À l’issue de l’enlèvement de la tumeur, votre médecin pourra vous ordonner de faire une radiothérapie. Elle utilise des rayons à haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. Ce processus cible toutes les cellules cancéreuses laissées par la tumeur.

La chimiothérapie

Si vous avez une grosse tumeur qui se propage aux ganglions lymphatiques ou à d’autres organes, votre médecin peut vous recommander une chimiothérapie et des radiations. La chimiothérapie est un médicament qui tue et ralentit la croissance des cellules cancéreuses.

La récupération post-traitement

Certains individus atteints de ce cancer ont besoin d’un traitement spécifique après la chirurgie par exemple. Ce traitement consiste à réapprendre à parler. Cela peut être amélioré en travaillant avec un orthophoniste et un physiothérapeute.

Comment prévenir le cancer de la gorge ?

prévention cancer de la gorge

Afin de réduire les risques de cancer de la gorge, suivez les conseils suivants :

  • Arrêter de fumer : cessez d’utiliser des produits en vente libre comme les substituts de la nicotine. Parlez à votre médecin au sujet des médicaments sur ordonnance qui vous aideront à arrêter de fumer.
  • Réduisez la consommation d’alcool : les hommes ne devraient pas boire plus deux boissons alcoolisées par jour tandis que les femmes ne devraient pas boire plus d’une boisson alcoolisée par jour.
  • Adoptez un mode de vie saine : mangez beaucoup de fruits, de légumes et de viandes maigres. Réduisez votre consommation de graisses et de sodium et pratiquez une activité physique au moins deux heures par semaine.
  • Limitez les risques de contracter le papillomavirus humain : ce virus a été lié au cancer de la gorge. Discutez avec votre médecin des avantages du vaccin contre ce virus.

Références scientifiques

http://www.cancercenter.com/throat-cancer/risk-factors/

http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/laryngeal/diagnosis/?region=qc

Vérifiez également

méningite

Méningite, les signes qui ne trompent pas

La méningite est une maladie très dangereuse tant pour l’enfant que pour l’adulte. Elle est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *