fbpx

Ces matières textiles à bannir pour garder une peau en bonne santé

Il se peut que vous ne le saviez pas. Mais désormais sachez qu’il y a des matières textiles inappropriées pour la santé de notre peau. Colorants, nickel, colle, plastique… des matières textiles qui peuvent être utilisées pour la fabrication d’un vêtement. Pourtant, certaines de ces éléments nous exposent sans qu’on le sache à des allergies ou de l’intoxication. Voici donc quelques conseils pour limiter les éventuels risques.

Laver les vêtements achetés avant de les porter

Il s’agit de la meilleure chose à faire à chaque fois que l’on achète nos vêtements. Un lavage pourrait en effet réduire l’exposition aux matières textiles éventuellement intolérées par notre peau. Et ce conseil doit s’appliquer surtout pour les vêtements des nourrissons et des enfants. Cela se justifie notamment par leur peau encore fragile.

Bien regarder ce qui est inscrit sur les étiquettes

Bien évidemment, les informations inscrites sur l’étiquetage des vêtements sont largement insuffisantes. Cependant, il est désormais possible que le client s’informe sur les fibres textiles qui composent dans la totalité ou partiellement un vêtement. D’ailleurs le choix des fibres textiles présente déjà une importance avant l’acte d’achat. Par exemple, les personnes qui ont des peaux fragiles sont plus susceptibles d’insupporter les vêtements faits de fibres synthétiques. C’est pour cela qu’il faut privilégier les fibres naturelles, tels que le lin, le coton, la chanvre… Rassurez vous aussi avant l’achat de vérifier qu’il y ait mention « sans solvant ».

Évitez les matières textiles à bases de plastiques ou de couleur trop forte

Les vêtements à base de plastique sont notamment inappropriés pour la peau. Les ornements, parfois nombreux sur les vêtements sont à éviter. Par exemple, les dessins ou les lettres. La même règle s’applique également pour les vêtements très colorés ou foncés. En effet, divers éléments chimiques sont nécessaires pour ressortir ces couleurs sur les vêtements.

Des labels à l’aide

Dans certains pays, il existe des labels qui vendent uniquement des vêtements sans composition chimique. À l’exemple d’Okeos-Tex qui banni l’utilisation de plus de 300 substances susceptibles d’être toxiques. Aussi, en procédant ainsi il participe en même temps à la préservation de l’environnement et de leurs employés. Par ailleurs, il y a aussi Gots (Global Organic Textile Standard). Toujours, ce dernier garanti que la majorité de ses fibres textiles sont bios.

Consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes

Toutefois, même en faisant attention, il arrive que l’on contracte des problèmes cutanés. Dès le moindre doute, il faut penser à consulter un professionnel de santé, le mieux serait un dermatologue. Lui-seul peut identifier l’éventuelle substance responsable. Et surtout il ne faut pas songer à l’automédication.

matières textiles

Les 6 principaux matières textiles allergènes dans les vêtements

Formaldéhyde

Celui-ci s’utilise pour préserver le coton contre les attaques des parasites. D’ailleurs, les fabricants rajoutent sa quantité pour garder le vêtement le plus longtemps possible. Le formaldéhyde permet en effet de rendre le tissu plus résistant aux froissements. Cependant, cet élément chimique est l’une des principales causes d’allergies cutanées. La vérification de l’étiquette est alors recommandable pour l’éviter. Mais sachez que la quantité de formaldéhyde diminue avec le temps, notamment grâce au lavage à haute température.

Vêtements à base de laine

La laine n’est pas le principal problème. C’est le processus de fabrication de celle-ci qui entraîne des réactions allergiques. Notamment la lanoline, un type d’alcool typiquement utilisé dans la fabrication du tissu. Les symptômes classiques se manifestent par la formation de picotement ou de démangeaison. Si vous appréciez la laine, vérifiez toujours les matières textiles utilisées dans sa fabrication.

Nouveaux habits

Comme on venait de le découvrir tout à l’heure, les nouveaux habits sont des sources possibles d’allergies. Ceux-ci s’expliquent notamment par rapport aux formaldéhydes. Encore une fois, il est préférable de laver les nouveaux habits acquis pour prévenir les réactions allergiques.

Les colorants

Certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de développer des allergies aux matières textiles. Les colorants sont les causes fréquentes, notamment provoqués par la teinture utilisée durant la production. Toutefois, tous les vêtements colorés contiennent tous une quantité importante de colorant. Mais ceux colorés en noir en contiennent plus que les autres. Le colorant PPD est notamment le plus mis en cause des allergies cutanées. En cas d’allergie à ce dernier, il vaut mieux porter des t-shirts de couleur blanche. Toutefois, il se pourrait dans votre pays qu’un vendeur propose des vêtements sans PPD.

Le latex

Parmi les matières textiles, c’est le plus utilisé à des fins d’élasticité. Malheureusement, le port de vêtement qui contient du latex peut constituer une cause d’allergène. En être allergique peut devenir gênant parce qu’il est présent dans la plupart des tissus des sous-vêtements. En cas d’allergie au latex, même mineur, il est recommandable de consulter un dermatologue.

Les boutons en nickel

Généralement, les jeans en sont les principaux vêtements qui contiennent ces matières textiles. Mais précisément ce sont les boutons de ces derniers qui renferment le nickel. Les boutons en nickel sont entre autres présents sur les pantalons, les jupes et parfois même dans les soutien-gorge.

Sources:
https://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/technologie-enjeux-textiles-futur-1899/page/2/
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/textile-de-quelle-matiere-seront-faits-les-vetements-de-demain_2653310.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

signes d’hypoxie

Découvrir les principaux signes d’hypoxie et les traitements

Toutes les cellules des différents tissus qui composent les organes ont besoin d’oxygène pour fonctionner …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *