Accueil / Santé / Chlamydia: les 3 modes de transmission, dépistage et traitement

Chlamydia: les 3 modes de transmission, dépistage et traitement

La Chlamydia est une maladie qui est souvent ignorée et pourtant, nombreux sont les jeunes de moins de 25 ans qui la contractent sans même s’en rendre compte. Elle est classée parmi les maladies sexuellement transmissibles et est considérée comme une maladie asymptomatique. Elles provoquent des infections génitales chez l’homme aussi bien que chez la femme, mais peuvent aussi atteindre les enfants. Découvrez dans ce texte 3 modes de transmission de cette maladie, les différents tests à faire pour la dépister ainsi que les traitements adaptés.

Transmission par voie sexuelle

La Chlamydia est une maladie infectieuse de l’appareil génital. Elle est catégorisée comme une maladie sexuellement transmissible, du même rang que la syphilis et la gonorrhée. La voie de transmission la plus fréquente de la maladie est la relation sexuelle non protégée avec une personne infectée. Il est souvent difficile de détecter la maladie dès la première semaine de la contagion. C’est une maladie dont les symptômes n’apparaissent que plusieurs semaines après sa contraction. Chez la femme comme chez l’homme, la mode de transmission est la même, une relation par voie vaginale, anale et orale.

L’étendue des risques d’aggravation de la chlamydia chez la femme est beaucoup plus élevée chez la femme que chez l’homme. En effet, non traitée cette maladie peut conduire à la stérilité chez la femme, suite à la survenue d’une maladie pelvienne infectieuse inflammatoire. Toutefois, une complication chez l’homme infecté n’est pas à écarter si la maladie n’est pas traitée dont l’inflammation de la prostate ou prostatite, ainsi qu’une inflammation de l’épididyme. Il est à noter que la présence de la chlamydia dans les parties génitales augmente le risque de transmission du VIH Sida.

qw

Transmission de la chlamydia de la mère à l’enfant

chlamydia transmission mère enfant
danger de la chlamydia sur la grossesse

La présence de la chlamydia chez la femme enceinte représente un danger pour son bébé si la maladie n’est pas traitée avant l’accouchement. En effet, un nouveau-né peut attraper la maladie à la naissance lors de l’accouchement si la mère est infectée. Il la contracte lors de son passage dans la vulve de sa mère qui est déjà infectée et qui n’a pas été traitée. Chez l’enfant, la maladie se manifeste par une conjonctivite dès la naissance. Si l’enfant ne reçoit pas les traitements nécessaires, il peut être sujet à la cécité. Une autre conséquence de cette maladie chez le nouveau-né est la pneumonie à chlamydia.

Contraction de la chlamydia par le partage d’accessoires sexuels et l’autocontamination

chlamydia transmission par accessoire sexuel
chlamydia transmission par accessoire sexuel

Le risque de transmission de la chlamydia par l’intermédiaire des objets sexuels est faible, mais n’est pas à écarter. Il est possible de contracter la maladie avec les jouets sexuels qui ont été en contact avec un appareil génital infecté. En effet, même si deux partenaires n’ont pas eu un contact sexuel direct, la bactérie peut se propager à l’aide de l’échange des accessoires sexuels contaminés par des sécrétions porteuses de la maladie.

En outre, la chlamydia peut aussi contaminer les yeux et causer une conjonctivite. Il s’agit d’une autocontamination. La personne atteinte de la maladie peut contaminer ses yeux après que ses mains aient été en contact avec les sécrétions de son appareil génital infecté puis touchent ensuite ses yeux.

Symptômes, dépistage et traitement de la Chlamydia

Les symptômes de chlamydia

La chlamydia est une maladie infectieuse trompeuse. Une personne qui est atteinte de la maladie peut ne présenter aucun signe. Toutefois, la maladie peut présenter les symptômes suivants ;

– Chez la femme : La maladie est à suspecter lorsque les symptômes suivants se présentent :

•             Pertes vaginales jaunâtres avec une forte odeur

•             Démangeaisons de la vulve

•             Saignements irréguliers entre les menstruations et après les rapports sexuels

•             Douleurs pendant les rapports sexuels

•             Passage douloureux de l’urine

•             Douleurs au niveau du bas du ventre.

– Chez l’homme : les symptômes suivants indiquent la présence de la Chlamydia :

•             Démangeaisons au niveau de l’urètre

•             Picotements

•             Liquides anormaux de couleurs blanchâtres ou jaunâtres

•             Sensation de brûlure lors du passage de l’urine

•             Scrotum douloureux

•             Liquides anormaux au niveau de l’anus

•             Inflammation de la paroi du rectum ou rectite

Le dépistage

Même sans signes apparents, il est possible de dépister la chlamydia auprès d’un centre de dépistage. Pour ce faire, la personne concernée peut faire un test en procédant à un test biologique de la sécrétion vaginale. Il est aussi possible de détecter la maladie grâce à un prélèvement d’urine sous conditions d’une abstinence d’uriner deux heures avant le test. La chlamydia peut, par ailleurs être dépistée en faisant un test de sang, surtout si la maladie se propage au niveau de l’utérus et des trompes.

Le traitement

La Chlamydia est une maladie sexuellement transmissible facile à traiter lorsqu’il n’y a aucun signe d’aggravation. Le traitement se fait par antibiotique et qui est souvent de courte durée. Il est conseillé de faire une abstinence durant le traitement et de ne faire aucun rapport non protégé jusqu’à ce que les signes disparaissent. Afin d’éviter une nouvelle infection, le traitement doit se faire à deux. La personne contaminée doit suivre un traitement en même temps que son partenaire.

Ce qu’il faut retenir de la transmission de la chlamydia

Selon les rapports de l’Organisation mondiale de la santé, la Chlamydia est la maladie sexuelle la plus répandue en Europe, aux États-Unis et à travers le monde. C’est une maladie dite asymptomatique, il donc est important de se protéger lors d’un rapport sexuel à risque. Par ailleurs, les personnes qui ont des rapports sexuels avec plusieurs partenaires ont plus de chance de contracter la maladie. Il est également crucial de se faire traiter pendant la grossesse si un cas de Chlamydia se présente afin d’éviter que la mère ne contamine son enfant pendant l’accouchement.

Etes vous déjà atteint par cette maladie ? Vous pouvez nous faire part de votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

Source :

https://fr.treated.com/chlamydia/tout-savoir-sur-les-modes-de-transmission

https://www.maxisciences.com/chlamydia/chlamydia-traitement-symptomes-de-quoi-s-agit-il_art36583.html

Vérifiez également

habitudes capillaires

Zoom sur ces habitudes capillaires qui mettent en danger la santé

Il est tout à fait normal de prendre soin de ses cheveux. Pour ce faire, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *