Accueil / Libido / Combien de fois par semaine faut-il faire l’amour ?

Combien de fois par semaine faut-il faire l’amour ?

Le sexe est avant toute chose conçu pour la procréation. Mais en plus des fonctions reproductrices, le sexe occupe aussi une place prépondérante dans l’harmonie du couple. Pourquoi faire l’amour ? Cette question touche diverses facettes de la vie quotidienne. La principale réponse est de profiter des bienfaits du sexe. Pour atteindre cet objectif, il faut pratiquer une activité sexuelle suffisamment fréquente.

Les bienfaits du sexe sur notre quotidien

La sexualité influe positivement sur notre vie quotidienne. Elle est bénéfique pour l’individu et pour le couple. Ces raisons justifient pourquoi faire l’amour.

  • Le sexe pour le bien-être

Le rapport sexuel est un moment où se mélangent désir, excitation, et plaisir. Ces sensations agréables mènent ensuite à l’apaisement et au relâchement. La satisfaction qui en découle nous procure un bien-être lié à l’action des endorphines libérées par l’organisme.

qw
  • Les bienfaits pour la santé

L’acte sexuel est une activité physique assimilable à une épreuve sportive. Pour cela, il améliore l’état de santé et favorise l’accomplissement de diverses fonctionnalités de l’organisme. Il affermit la santé cardiovasculaire et respiratoire. Il peut contribuer à la perte de poids grâce à la dépense calorique qu’il engendre.

L’acte sexuel aide l’organisme à se débarrasser de toxines. Il diminue les risques de cancer de la prostate.

  • Lutte contre le stress

Le sexe est un moyen de détente efficace. La satisfaction qu’il procure permet d’oublier les soucis quotidiens. Quand il ressent le plaisir intense, notamment pendant l’orgasme, l’organisme sécrète la sérotonine qui agit contre le stress. C’est pourquoi faire l’amour aide énormément à lutter contre le stress.

  • Amélioration du sommeil et de la mémoire

Le plaisir sexuel induit la production de l’ocytocine et de la mélatonine. Ces deux hormones ont pour rôle de procurer un sommeil optimal, de qualité et en quantité suffisante. Ceci explique pourquoi faire l’amour améliore le sommeil.

L’activité sexuelle participe aussi à la protection des cellules nerveuses. Elle empêche la dégénérescence des neurones et augmente leur longévité. Elle maintient ainsi plus ou moins intactes les capacités cognitives.

  • Renforcement des liens

Le rapport sexuel est un moment de bonheur que les partenaires se partagent. Se procurer mutuellement plaisir et satisfaction contribue à conforter la relation.

Pourquoi faire l’amour

Les conséquences d’un manque de sexe

Une vie où le sexe est insuffisant n’est pas bien équilibrée. Le manque de sexe peut avoir des conséquences négatives pour le couple et pour chacun des partenaires.

  • La baisse de la libido

Quand l’organisme est privé de sexe pendant une période assez longue, le taux d’endorphines est très bas. Or, ce sont ces hormones qui sont responsables des sensations de désir sexuel et de bien-être. Une activité sexuelle régulière permet de maintenir le niveau d’appétit sexuel, ce qui prouve pourquoi faire l’amour est nécessaire.

  • Hausse du niveau de stress

Le niveau de stress augmente avec le manque de sexualité. Le manque ressenti vient s’ajouter aux pressions de la vie quotidienne.

  • Manque de confiance en soi

Quand la fréquence des rapports sexuels diminue chez un couple, les partenaires en arrivent à se poser certaines questions. Chacun se remet en question et se demande s’il a une quelconque responsabilité dans le changement. Un sentiment de culpabilité apparaît.

Mais le souci vient surtout du doute sur l’attirance mutuelle entre les partenaires. Chacun se demande si son partenaire ne le désire plus ou s’il est devenu moins attrayant.

  • Troubles du système immunitaire

Le manque de sexe diminue la production d’immunoglobulines. Ainsi, la capacité de l’organisme à lutter contre les invasions microbiennes est réduite. Les diverses maladies peuvent facilement survenir.

  • Troubles de l’érection

L’activité sexuelle nécessite, comme une activité sportive, une pratique régulière. Tant qu’elle est régulière, elle permet d’avoir une capacité érectile normale. Celle-ci se perd au fur et à mesure que l’activité diminue.

  • Fragilité du vagin

Les pénétrations fréquentes, en même temps que les contractions musculaires liées au plaisir, raffermissent la paroi vaginale. En l’absence de rapport sexuel régulier, la muqueuse vaginale devient plus vulnérable.

La fréquence optimale des rapports sexuels

À vrai dire, on ne peut avancer de chiffre exact indiquant la fréquence idéale des rapports sexuels. Quelques facteurs peuvent toutefois influencer le choix de la fréquence.

  • L’âge

Pour les plus jeunes, ceux de moins de trente ans, la fréquence de rapports sexuels est de trois fois par semaine. Ceci nous donne environ un total de 112 relations sexuelles par an.

Après trente ans, l’intervalle augmente à quatre ou cinq jours.

À partir de quarante ans, on fait l’amour une fois par semaine.

  • Envie et désir

L’envie et le désir conditionnent la qualité du rapport sexuel. Pour une parfaite relation sexuelle, il faut que l’envie soit commune aux partenaires. Sinon, ils doivent réciproquement se soumettre l’un aux désirs de l’autre. Chacun décide avec son partenaire à quelle fréquence et pourquoi faire l’amour.

  • La forme physique et morale

Un rapport sexuel de qualité nécessite une certaine performance. Or, qui dit performance dit virilité et énergie. Pour éviter les actes sexuels bâclés, il faut limiter leur fréquence en fonction des aptitudes individuelles.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/amour/news-amour/pourquoi-on-devrait-faire-lamour-a-22h-2068495
https://www.marieclaire.fr/,pourquoi-nous-devrions-faire-l-amour-tous-les-jours,739659.asp

Vérifiez également

sylvothérapie

La sylvothérapie – c’est quoi ?

La sylvothérapie ou bain de forêt est une thérapie basée sur le contact avec les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *