fbpx
infection auriculaire prévention
Prévenir les infections de l'oreille

Comment combattre les infections auriculaires?

Vos oreilles sont des organes principaux chargés de capter les sons, de les envoyer dans votre cerveau pour les comprendre et de vous donner un sens de l’équilibre. En revanche, ils sont souvent exposés à diverses substances dans l’environnement. Bien que certaines d’entre elles soient sans danger, il existe des agents responsables d’infections auriculaires douloureuses et parfois débilitantes.

Quelles sont les infections auriculaires ?

Les infections auriculaires peuvent être classées en fonction de l’emplacement de l’infection. Les infections de l’oreille moyenne, également appelées otites moyennes chroniques sont les plus courantes. Mais il existe également d’autres infections de l’oreille externe ou interne ainsi que les types les plus spécifiques de cette maladie à savoir :

  • L’otite moyenne avec épanchement
  • L’otite externe
  • L’otomycose (infection fongique)
  • La mastoïdite aiguë
  • Le neuronite vestibulaire
  • La myringite infectieuse

Les causes des infections de l’oreille

Les infections auriculaires se produisent lorsqu’un virus, une bactérie ou un champignon cible les zones internes, externes ou moyennes de l’oreille, provoquant une inflammation et une accumulation de liquide. Ces infections, qu’elles soient aiguës ou chroniques peuvent être provoquées par des problèmes de santé et même par des activités telles que la natation, le bain ou la douche fréquente. Les facteurs de risques communs pour les infections de l’oreille chez les enfants et les adultes incluent :

  • Les conditions météorologiques
  • Les allergies
  • L’exposition à la fumée de cigarette secondaire
  • Le contact avec d’autres enfants ou adultes présentant des troubles respiratoires
  • Les caractères génétiques

Certaines activités peuvent entraîner l’infection

natation et infection de l'oreille

Certaines activités courantes peuvent prédisposer une personne aux infections auriculaires. Nager, ou même se baigner ou se doucher trop souvent peut entraîner des infections de l’oreille externe, car l’eau restée dans le conduit auditif peut servir de terrain fertile pour les bactéries.

Une lésion de la fine couche de peau qui tapisse le conduit auditif qu’elle soit provoquée par des éraflures intenses, l’utilisation d’un casque, le frottement des cotons-tiges dans l’oreille ou des allergies causées par des produits capillaires sont autant de facteurs pouvant favoriser la croissance bactérienne. Une humidité constante peut réduire l’apport en cérumen de vos oreilles considéré comme le moyen de défense naturelle des oreilles contre les infections et éventuellement en provoquer une.

Comment les éviter ?

Les enfants et les adultes prédisposés aux otites peuvent lutter contre cette affection en prenant note de ces stratégies préventives. Celles-ci vous aident à renforcer votre système immunitaire d’une manière ou d’une autre et combattre l’agent responsable de l’infection.

Le rôle d’une alimentation saine dans cette maladie

Consommez autant que possible de fruits et de légumes de couleur foncée, biologiques et cultivés organiquement. Ces aliments sont particulièrement riches en antioxydants et autres nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre système immunitaire. N’oubliez pas d’inclure des quantités modérées de viandes et d’aliments sains et riches en matières grasses telles que les avocats, les noix de coco, le beurre et les jaunes d’œufs en pâture.

Les probiotiques ou les bonnes bactéries peuvent aussi être envisagés afin de prévenir les otites. Des études ont confirmé les avantages de probiotiques dans la prévention des infections auriculaires.

Diminuer ou éliminer le régime causant l’infection

En plus de fournir à leurs enfants des aliments sains, les parents peuvent, par ailleurs, contribuer à réduire les allergies causant des infections auriculaires. Pour ce faire, vous pouvez :

  • Éliminer de leur régime les grains et les sucres y compris les sodas et les jus de fruits pouvant avoir un impact négatif sur le système immunitaire des enfants et les exposer à un risque élevé de diverses infections.
  • Retirer le lait pasteurisé de leur régime alimentaire, car la consommation de produits laitiers peut être liée à des réactions allergiques.
  • Supprimer les produits à base de blé dans le régime alimentaire des enfants présentant des infections récurrentes, car une intolérance au gluten peut augmenter le risque d’allergies chez l’enfant. Notez que le blé et le gluten posent souvent problème pour la plupart des enfants et peuvent entraîner certaines allergies.

L’allaitement peut-il prévenir une infection de l’oreille ?

allaitement et infection de l'oreille

L’allaitement peut être efficace contre les otites, car le lait contient des éléments immunitaires susceptibles de réduire le risque d’infection. En outre, la position dans laquelle la majorité des nourrissons sont maintenus pendant l’allaitement permet de contribuer au bon fonctionnement des trompes d’Eustache, ce qui diminue le risque de cette infection.

Il est fortement conseillé aux nouvelles mères d’allaiter leur bébé pendant au moins 4 à 6 mois. Les experts soulignent que l’allaitement exclusif des bébés au cours des 6 premiers mois permet de réduire le risque d’infections de l’oreille et des voies respiratoires. Si vous n’avez pas d’autres choix que d’alimenter votre bébé au biberon, tenez-le comme lorsqu’il est allaité.

Évitez l’exposition à la fumée de cigarette

De nombreuses recherches ont prouvé que l’exposition à la fumée de cigarette pouvait considérablement augmenter le risque d’infection auriculaire. Des chercheurs de l’Institut de santé infantile en Australie ont découvert que 64% des enfants autochtones et 40% des enfants non autochtones exposées à la fumée de tabac ambiante développaient des infections de l’oreille moyenne.

Ayez une bonne hygiène

Les virus du rhume et de la grippe (qui peuvent être responsable d’infections de l’oreille) peuvent être transmis lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue près d’un autre individu. Ils peuvent aussi se transmettre par contact physique, par exemple, en se serrant la main. Il est, de ce fait, recommandé de laver soigneusement ses mains avant de manger ou après être sorties.

Sources et références

  Penn State, Centre médical Milton S. Hershey, le 31 août 2016

  American Hearing Research Foundation, octobre 2012.

  Centre médical universitaire de Vanderbilt, le 28 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.