fbpx
alimentation après une coloscopie

Comment doit se faire l’alimentation après une coloscopie ?

La coloscopie est une forme de dépistage courte et sans danger consistant à l’examen du côlon avec un endoscope. Bien que la procédure soit courte, la préparation et la récupération qui s’en suivent peuvent prendre du temps. Il est très essentiel de suivre les recommandations d’un médecin après l’examen. L’alimentation après une coloscopie doit être suivie de près afin de faciliter la récupération. De ce fait, on pourra éviter certains inconforts et douleurs en choisissant bien les aliments à manger.

Pourquoi la coloscopie et comment s’y préparer ?

En effet, le côlon ou le gros intestin est une partie vitale composant le tube digestif humain. La coloscopie est nécessaire pour pouvoir détecter à l’avance d’éventuelles anomalies tel le cancer colorectal ou les polypes. Pour les personnes âgées, ce dépistage doit se faire régulièrement. Avant l’examen, la personne doit suivre un régime restreint afin de vider le côlon. De même, les médecins prescriront l’alimentation après une coloscopie afin de vite récupérer.

Quels sont les aliments conseillés ?

Après une coloscopie, la personne doit éviter de manger dans les premières heures suivant le dépistage. Elle devrait par la suite manger des aliments permettant à son système digestif de récupérer pour recommencer à travailler normalement. Généralement, les médecins vont recommander des aliments mous et faciles à digérer. Une priorité consiste à bien se réhydrater à l’aide de boissons ou d’aliments à base de liquide comme la soupe.

alimentation après une coloscopie

Privilégier la réhydratation avec de l’eau et diverses boissons

  • L’eau: après une coloscopie, le corps a tendance à chercher plus de liquide que d’habitude. L’eau constitue la principale boisson essentielle pour aider à se réhydrater.
  • Les boissons aux électrolytes: pour aider à restaurer les électrolytes perdus suite à la déshydratation, une boisson pour sportif peut aider.
  • Les jus de fruits et légumes: ces jus contiennent également des électrolytes ainsi que des nutriments supplémentaires nécessaires au corps.
  • La tisane: cette boisson obtenue par infusion, décoction ou macération dans l’eau peut très bien aider à apaiser le tube digestif.
  • Les popsicles: ces sucettes glacées contiennent du liquide et beaucoup de sucre importants pour augmenter le niveau d’énergie.

Manger des aliments faciles à digérer et augmentant l’énergie

  • Le beurre de noix lisse : ces beurres aux variétés lisses sont faciles à digérer.
  • La purée de pomme de terre : une nourriture douce très bonne pour l’alimentation après une coloscopie.
  • Le poisson blanc : il faut éviter les poissons très osseux et gras. À la place, le poisson blanc est généralement doux.
  • La compote de pomme : elle contient des fibres facilement digestibles et n’irritant pas le tube digestif. Elle contient des sucres et glucides nécessaire pour restaurer l’énergie.
  • La soupe : elles sont douces et constituent un bon choix. À éviter celles épicées et contenant de l’orge.
  • Les œufs brouillés : ils sont mous et constituent une bonne source de protéine. Eviter par contre d’ajouter du lait, du poivre ou du fromage.
  • Les légumes cuits et les fruits en conserve : ce sont des aliments mous constituant un très bon choix après une coloscopie.

Quels sont les aliments à éviter ?

L’alimentation après une coloscopie doit être suivie de près pour faciliter la récupération. Il faut de ce fait éviter les aliments riches en fibres et épicées, trop difficile à digérer. De même, on conseille également d’éviter les aliments lourds et gras pouvant provoquer des nausées et des vomissements. Pendant le dépistage, du gaz est soufflé dans le côlon pour l’ouvrir. Après l’examen, il restera un excès de gaz qu’il faudra éviter de rajouter en mangeant des aliments causant des gaz supplémentaires.

Comment prendre soin du côlon ?

Les facteurs pouvant provoquer un cancer du côlon

Il est très essentiel pour une personne de bien prendre soin de sa santé du côlon entre les dépistages. Le cancer du côlon n’est pas héréditaire. On peut très bien l’empêcher en faisant des choix de vie sains et donc en mangeant sains. Il faut également garder un faible score d’IMC. En effet, l’obésité, les niveaux élevés d’insuline et la graisse abdominale aident à déterminer le risque de cancer de côlon. Les gens devraient également éviter de fumer du tabac ou boire trop d’alcool car ceux-ci contribuent au cancer du côlon.

Des conseils pour la santé du côlon

Pour le bien-être du côlon, les gens devraient manger un régime riche en grains entiers, fruits et légumes et protéines maigres. Il faut consommer des produits à base de lait mais à faible teneur en matière grasse. A contrario, les aliments contenant des grandes quantités de sucre et des gras saturés élevés sont à éviter.  En même temps, l’exercice est une partie importante de la santé globale. Il peut notamment aider à réduire le risque de cancer du côlon. En fin l’alimentation après une coloscopie ne doit pas être prise à la légère. Si une autre procédure telle l’ablation d’un polype a eu lieu, le médecin pourrait recommander d’autres restrictions alimentaires. Cette restriction comprend les aliments contenant de petites graines qui peuvent être piégées dans la plaie.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/examens-medicaux/coloscopie
https://www.santemagazine.fr/sante/examens-medicaux/autres-examens/comment-se-preparer-a-une-coloscopie-198993

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *