fbpx
Accueil / Santé / Comment identifier et soigner un furoncle ?

Comment identifier et soigner un furoncle ?

Le furoncle apparaît suite à une infection bactérienne du follicule pilosébacé de la peau. Il se présente sous forme de bouton rouge dur, douloureux et rempli de pus. Le furoncle se développe très souvent sur le cou, la nuque, le dos, les aisselles ainsi que sur les fesses et la région du périnée. Pour soigner un furoncle, il suffit de respecter les consignes du médecin. Il finira par disparaître au bout de quelques jours. En présence d’un traitement inadapté, des complications peuvent se présenter mais cela n’arrive pas très souvent.

Mieux connaitre le furoncle et les personnes à risques

Le furoncle fait partie des infections cutanées d’origine bactérienne. Il est auto-contaminant, c’est-à-dire que chaque individu peut se contaminer lui-même en se grattant. Il est également considéré comme non immunisant, c’est-à-dire qu’une première apparition ne protège pas des récidives. En effet, le furoncle désigne une infection de la cavité qui héberge la racine du poil. C’est le staphylocoque doré, premier responsable de nombreuses pathologies cutanées et ORL qui provoque l’infection. Chaque individu peut en avoir. Néanmoins, le risque s’élève chez les adolescents et les jeunes adultes de sexe masculin. Ce risque s’élève chez certaines personnes comme :

  • Les personnes diabétiques,
  • Les patients ayant une déficience immunitaire,
  • Les personnes obèses ou en surpoids,
  • Les patients sous corticoïdes.

Connaitre les facteurs à risque pour mieux soigner un furoncle

Pour mieux soigner un furoncle et prévenir son apparition, il faut identifier les facteurs à risque. Les plus fréquents sont :

  • La transmission importante,
  • Le manque d’hygiène,
  • La présence d’un foyer bactérien chronique,
  • Le contact avec une personne porteuse de la bactérie responsable de l’infection,
  • Le traitement corticoïde pour l’eczéma ou le psoriasis,
  • Les frictions cutanées durant la pratique de certaines activités physiques,
  • Le port de vêtements trop serrés.

Furoncle – quels sont les signes et comment évolue-t-il ?

L’apparition du furoncle se fait en plusieurs étapes. En connaissant ces différentes étapes, ce sera plus facile de le traiter et de prévenir les autres risques. Un bouton rouge, douloureux et dur apparaît dans un premier temps. Il ne présente pas de pus et se forme sur la peau, plus précisément au niveau d’un poil. Un pus apparaît ensuite et le bouton devient rouge, chaud et douloureux et se caractérise par une tête de couleur blanche. Lorsque le furoncle atteint son stade d’évolution, il se perce tout seul et laissant écouler le pus. Il convient de soigner un furoncle avant ce stade pour faciliter la cicatrisation. Le follicule pilo-sébacé sera ensuite éliminé et laissera un cratère rouge sur la peau. Ce cratère se cicatrise au bout de deux semaines.

En regardant ce processus, il semble inutile de soigner un furoncle. Néanmoins, il y a des gestes à adapter pour éviter la surinfection. Un furoncle bien traité, évolue vers la guérison au bout de quelques jours. Les complications sont assez rares. Voici quelques signes permettant d’identifier les complications :

  • Une répétition fréquente d’épisodes de furoncles sur plusieurs mois ou furonculose,
  • La présence d’un agglomérat de furoncles ou anthrax. C’est très douloureux et parsemé de pustules,
  • Les complications cérébrales ou thrombose des sinus veineux cérébraux. Cela se présente lorsque les furoncles apparaissant sur la partie centrale du visage,
  • Les infections généralisées ou septicémie, très fréquent faute d’une absence de soins.

soigner un furoncle

Comment diagnostiquer le furoncle ?

Le diagnostic du furoncle se fait par un simple examen clinique réalisé par le médecin traitant. Aucun examen complémentaire n’est nécessaire pour poser le diagnostic. Le médecin peut ensuite instaurer un traitement pour soigner un furoncle. Si le patient souffre d’une furonculose à répétition, son médecin pourra effectuer un prélèvement. Cela permet de déterminer la bactérie à l’origine de l’infection.

Soigner un furoncle – les différents traitements

Le traitement local

Un traitement local permet de soigner un furoncle simple. Il suffit d’appliquer un antiseptique local et un pansement. Ce dernier protège la lésion d’une surinfection et des autres bactéries. Dans certains cas, le médecin peut prescrire un traitement antibiotique en crème ou pommade.

Le traitement par antibiotique pour soigner un furoncle

S’il s’agit d’un furoncle compliqué chez une personne à risques ou une localisation à risques, le médecin prescrit un traitement antibiotique par voie orale. Mais avant cela, le médecin doit réaliser un prélèvement pour identifier la nature et les zones où la bactérie est présente. Outre la prise d’antibiotique, le patient doit prendre des mesures d’hygiène strictes pour soigner un furoncle. En voici quelques-unes :

  • Eviter de manipuler le furoncle avec la main salle,
  • Prendre une douche quotidienne à la chlorhexidine,
  • Laver à 90° les vêtements et le linge.

Soigner un furoncle avec des remèdes naturels

Les patients atteints de furoncles isolés et qui ne présentent aucune pathologie chronique peuvent recourir à des astuces maison pour soigner un furoncle. Pour réduire l’infection, le patient doit :

  • Eviter de manipuler ou gratter le furoncle pour éviter la propagation de bactérie,
  • Effectuer une ou plusieurs toilettes au quotidien,
  • Laver à haute température les linges en contact avec la lésion,
  • Changer le linge régulièrement,
  • Se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon,
  • Privilégier des vêtements et tissus en coton,
  • Appliquer une compresse d’eau chaude pendant 10 minutes et plusieurs fois par jour pour vider le furoncle,
  • Utiliser un antiseptique local trois à quatre fois par jour,
  • Protéger la lésion avec une compresse stérile après les soins.

Les patients qui choisissent d’adopter des soins maison doivent surveiller la lésion pour prévenir les complications. En cas d’aggravation, il doit prendre contact avec son médecin. Il pourra prescrire d’autres traitements selon le problème rencontré.

Sources:
https://www.alternativesante.fr/infection/soigner-les-furoncles
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2506334-comment-soigner-un-furoncle/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

otite barotraumatique

L’otite barotraumatique : qu’est-ce que c’est ?

Le barotraumatisme décrit une lésion des tissus. Elle résulte d’une différence de pression brutale au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *