Accueil / Libido / Contraception masculine, les options qui s’offrent aux hommes

Contraception masculine, les options qui s’offrent aux hommes

Lorsqu’on parle de contraception, la majorité d’entre nous pense tout de suite à la prise de pilule ou aux divers dispositifs que les femmes peuvent utiliser pour bloquer l’ovulation. Or, vous devez savoir que les recherches sur la contraception masculine avancent à grand pas. Permettant ainsi aux couples d’avoir le choix par rapport aux contraceptifs à adopter et déterminer lequel des deux conjoints va le faire. Si vous n’avez jamais entendu parler de la contraception au masculin, cet article vous aidera à en savoir plus sur le sujet.

Différences biologiques entre l’appareil génital des femmes et des hommes

Plus de cinquante ans après l’apparition de la pilule contraceptive pour la femme, aucun équivalent masculin n’est encore disponible. Cela peut s’expliquer par la différence biologique entre les appareils génitaux des femmes et des hommes. Effectivement, l’homme fabrique des spermatozoïdes en permanence, contrairement à la femme qui n’ovule qu’une seule fois par mois. Il est donc assez difficile d’empêcher de manière réversible la spermatogenèse. Quoi qu’il en soit, les scientifiques n’ont cessé, depuis les années 1970, de trouver des solutions adéquates permettant de contourner cet obstacle. Le premier objectif étant d’obtenir moins d’un million de spermatozoïdes par millilitre pour chaque éjaculation. En temps normal, cette quantité est de 15 à 150 millions de spermatozoïdes. A part cela, la communauté doit aussi tenir en compte de la réversibilité du processus pour ne pas causer l’infertilité.

A cet effet, plusieurs solutions sont disponibles et envisageables, certaines d’entre elles sont déjà très populaires. Il s’agit généralement de :

qw
  • Barrer la route aux spermatozoïdes pour qu’ils n’atteignent pas l’ovule ;
  • Réduire la production de spermatozoïdes ;
  • Dénaturer les spermatozoïdes pour qu’ils ne puissent pas féconder l’ovule ;
  • La stérilisation.

 Le préservatif

contraception masculine

Il s’agit sans aucun doute de la contraception masculine la plus connue. Le préservatif est une protection fait en latex ou en polyuréthane pour ceux qui sont allergiques au latex. Pour rappel, il s’enfile avant toute pénétration. Appelé aussi préservatif externe, ce modèle pour homme (car il existe aussi des préservatifs pour femme), sert aussi de protection contre les maladies sexuellement transmissibles ou MST.

La vasectomie

Cette méthode de contraception pour homme est aussi assez connue. La vasectomie est une méthode définitive. En effet, elle correspond à la stérilisation de l’homme. Dans des cas très rares, cette méthode peut être réversible. Mais généralement, la restauration de la fécondité n’est pas évidente après une vasectomie. Concrètement, cette opération se fait sous anesthésie locale et a pour objectif de bloquer les canaux responsables de l’acheminement des spermatozoïdes vers le liquide séminal.  Vous l’aurez compris, opter pour la vasectomie n’est pas une décision qui se prend à la légère.

La méthode hormonale

La contraception masculine hormonale est aussi une solution qui s’offre aux couples qui veulent planifier la naissance de leurs enfants. Toutefois, même si cette méthode est disponible dans l’Hexagone, elle est encore très confidentielle du fait qu’elle est encore considérée par la majorité des médecins comme relevant du domaine de l’expérimentation.

En pratique, cette contraception consiste à agir sur la testostérone grâce à une injection hebdomadaire. Cette injection est un mélange de testostérone et de progestatif qui n’auront des effets palpables qu’au bout de 1 à 3 mois après l’injection. Ce décalage est expliqué par le fonctionnement du système hormonal masculin. Concrètement ce traitement hormonal masculin a pour but d’empêcher la formation de spermatozoïdes. Quoi qu’il en soit, l’utilisation de ce type de contraception masculine reste encore un sujet controversé chez la communauté scientifique. D’autant plus que la testostérone joue un rôle essentiel en diminuant le mauvais cholestérol.

La méthode thermique

Cette méthode est non-hormonale et consiste à agir sur la spermatogenèse en l’altérant avec la chaleur. Comment se passe alors la méthode thermique ? Eh bien, elle consiste à porter un slip permettant de chauffer les testicules à 37°C, la température du corps. Le port de ce slip chauffant ne se fait que 15 heures par jour et sera efficace au bout de 1 à 3 mois environ. Le plus grand avantage de cette méthode de contraception masculine est le fait qu’elle ne touche pas aux hormones. Elle permet alors d’éviter les risques et les complications liés aux méthodes hormonales comme l’altération de l’élimination du mauvais cholestérol par exemple. La méthode thermique reste cependant peu accessible et n’est peut être prescrite qu’en milieu hospitalier.

Le procédé RISUG

Depuis les années 1990, des chercheurs Indiens se sont penchés sur l’aspect mécanique de la contraception masculine. A cet effet, leur recherche s’est orientée vers une méthode de contraception occlusive qui repose sur un simple principe : boucher la voie aux spermatozoïdes afin de l’es empêcher de sortir.

Ce procédé est connu sous l’appellation RISUG ou Reversible Inhibition of Sperme Under Guidance. Il consiste en une injection de gel au niveau des deux canaux qui relient la prostate aux testicules. Les spermatozoïdes ne peuvent donc pas passer au travers du gel et sont bloqués. A terme, l’organise finit par les recycler. Cette méthode a divers avantages qui sont les suivants :

  • Elle ne modifie pas l’éjaculation ;
  • Elle est réversible. Il suffit d’injecter un produit permettant de dissoudre le gel et les fonctions de l’appareil génital de l’homme reprennent en quelques mois.

Toutefois, cette méthode est encore en phase d’essai clinique. Il faudra encore attendre quelques années pour qu’elle soit opérationnelle.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/article/contraception-masculine-entre-petites-avancees-et-grandes-desillusions/
https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/14/contraception-masculine-quelles-sont-les-methodes-disponibles-en-france_5241485_3224.html

Vérifiez également

soirées de fête en amoureux

Sexe : Préparez dès maintenant vos soirées de fête en amoureux

Votre couple sombre-t-il dans l’ennui ? C’est que vous vous laissez absorber par vos obligations quotidiennes. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *