Accueil / Santé / Crises de gouttes – comment elles se manifestent?

Crises de gouttes – comment elles se manifestent?

Lorsque les crises de gouttes se manifestent, le patient peut ressentir des douleurs intenses sur une ou plusieurs articulations.  Mais comment savoir s’il s’agit bien de la goutte ? Quels sont les symptômes ? Existe-t-il des remèdes permettant de soulager les douleurs ?

Les causes des crises de gouttes

Les statistiques ont montré qu’environ 600 000 personnes souffrent des crises de gouttes  en France. Cette maladie se manifeste lorsque l’acide urique présent dans le sang est trop élevé. Normalement, l’acide urique, qui est un déchet résultant de la dégradation des purines, devrait être évacué dans les urines. L’organisme aura du mal à l’éliminer si le taux de  l’acide urique dans le sang dépasse les 60 mg/L. Dans ce cas-là, il va former des cristaux qui viendront se déposer dans les articulations et les entourer. C’est ce qui entraîne la réaction inflammatoire.

Pour rappel, l’hyperuricémie est due à la :

qw
  • Consommation excessive d’aliments riches en protéines animales
  • Consommation excessive de bière, alcool fort et sodas sucrés
  • Prise de certains médicaments qui ne facilitent pas l’élimination rénale de l’acide urique

D’autres facteurs comme les antécédents familiaux avec un taux d’acide urique assez élevé dans le sang et l’hypertension artérielle peuvent aussi causer les crises de gouttes.

Crises de gouttes – quels sont les symptômes ?

Les crises de gouttes se manifestent généralement par des douleurs vives au niveau de l’articulation. C’est souvent la nuit que ces douleurs se ressentent. Dans la plupart des cas, le patient ne peut pas supporter le contact des draps. Les douleurs s’accompagnent aussi de fièvre et de frissons et l’articulation devient rouge et enflée.

Le patient peut souffrir de crises de gouttes pendant plusieurs jours. Il se pourrait toutefois que les douleurs se ressentent uniquement la nuit et qu’elles disparaissent au fur et à mesure que le patient s’active dans la journée. Au fil du temps, des tophi (petits nodules non douloureux) apparaissent sous la peau. Les gouttes touchent généralement :

  • le gros orteil
  • la cheville
  • le poignet
  • la main
  • le genou
  • le coude

Crises de gouttes – diagnostic et traitement

Il est possible de confondre les crises de gouttes avec d’autres maladies. Le mieux c’est de consulter un spécialiste pour en avoir le cœur net.

Comment diagnostiquer les crises de gouttes ?

En principe, il est facile de détecter les crises de gouttes typiques. Dans le cas contraire, il faudrait analyser d’autres facteurs :

  • Les parents atteints de la goutte
  • Maladies cardiovasculaires
  • Angine de poitrine ou infractus
  • Antécédent de colique néphrétique
  • Taux d’acide urique trop élevé
  • Vitesse de sédimentation globulaire plus élevée
  • Présence de cristaux d’urate dans le liquide articulaire

Pour détecter la présence des cristaux d’urate dans le liquide articulaire, il faudrait faire un prélèvement de ce liquide avec une seringue. Les microcristaux sont très faciles à identifier au microscope. Au cas où le prélèvement ne peut pas se faire, le médecin peut procéder à une échographie de l’articulation. Pour ce qui est de la radiologie, elle aide dans le diagnostic d’autres maladies, mais ne permet pas le diagnostic des crises de gouttes.

crises de gouttes

Quel traitement pour mettre un terme aux crises de gouttes ?

Lorsqu’elles se manifestent, il convient de prendre un peu de repos.  C’est surtout nécessaire pour l’articulation atteinte par la maladie. Vous pouvez y appliquer de la glace. Prenez aussi un anti-inflammatoire ou de la colchicine afin de soulager les douleurs. En cas d’une crise aiguë, l’injection de corticoïdes et la ponction articulaire est recommandée. Vous pouvez aussi prendre des médicaments permettant de réduire le taux d’acide urique dans le sang. N’oubliez pas de soigner votre alimentation pour limiter au maximum la réapparition des crises.

En ce qui concerne particulièrement l’alimentation d’une personne souffrante des crises de gouttes, cette dernière  doit limiter :

  • La consommation excessive d’aliments riches en protéines d’origine animale : poissons et fruits de mer, viandes rouges, abats etc.
  • Les aliments entraînant la surproduction d’acide urique notamment la bière, l’alcool fort et les boissons sucrées

Il faut noter que le stress peut aussi favoriser le développement de la goutte puisqu’elle épuise les substances antioxydants de l’organisme.

Les personnes les plus touchées par les crises de gouttes

Elles peuvent atteindre tout le monde. Cependant, les hommes les plus exposés à cette maladie. Par rapport aux femmes, ils ont un taux d’acide urique plus élevé dès la puberté. Ce n’est qu’à la ménopause que les femmes auront le même taux d’acide urique que les hommes. Certaines maladies peuvent aussi favoriser les crises de gouttes, à savoir :

  • Les maladies des reins
  • L’hypertension
  • Le syndrome métabolique
  • Le diabète
  • Le surpoids et l’obésité
  • L’hypercholestérolémie

Les personnes ayant déjà des antécédents familiaux de goutte et celles qui prennent des médicaments comme les diurétiques de manière régulière sont également susceptibles d’être atteintes par les crises de gouttes.

Afin de l’éviter, il convient de soigner son alimentation, boire beaucoup d’eau et pratiquer des exercices physiques régulièrement. Au cas où vous souffrez déjà de crises de gouttes, le mieux c’est d’adopter un nouveau régime alimentaire et limiter au maximum la consommation des aliments favorisant la surproduction de l’acide urique.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2443181-goutte-maladie-symptome-crise-que-faire/
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/goutte/quel-est-traitement

Vérifiez également

intolérant au lactose

Intolérant au lactose, quel fromage pour vous ?

Le lait fait partie de notre quotidien, dès la naissance. C’est un aliment particulièrement nutritif. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *