fbpx

Découvrir les différentes conséquences de l’avortement

L’avortement indique la perte d’un embryon ou d’un fœtus lors d’une grossesse. Il en existe deux types dont l’avortement spontané et l’avortement provoqué. Même si les conséquences de l’avortement en dépendent, cet acte peut causer des problèmes physiques et psychiques plus ou moins importants.

Avortement – ce qu’il faut comprendre

L’avortement spontané

Aussi appelé fausse-couche, l’avortement spontané indique le décès ou l’expulsion hors de l’organisme maternel d’un embryon ou d’un fœtus. Ce dernier pèse moins de 500 g et il a moins de 22 semaines d’aménorrhée. Si la fausse-couche survient plus tard, il s’agit d’un mort fœtal in utero. Ce phénomène très fréquent peut avoir plusieurs causes. Très souvent, une anomalie génétique ou chromosomique de l’embryon l’entraine. L’anomalie de l’utérus, les troubles hormonaux, les grossesses multiples, l’infection, la consommation de drogue figurent aussi parmi les causes. Cela peut causer des impacts plus ou moins importants sur la santé de la mère. Au niveau psychologique, les conséquences de l’avortement spontanées peuvent aussi concerner l’époux.

L’avortement provoqué

L’avortement provoqué ou l’interruption volontaire de grossesse peut se faire par plusieurs manières.  La prise de médicéens abortifs ou l’aspiration du fœtus sont parmi les techniques les plus pratiquées. Cette pratique concerne toutes les tranches d’âge chez les femmes en âge de procréer dans tous les milieux sociaux. Chaque année à travers le monde, 44 millions de femmes pratiquent l’avortement provoqué. La moitié de l’acte se déroule dans des conditions non sécuritaires et dans le non-respect des standards médicaux. Dans ce genre de situation, les conséquences de l’avortement deviennent de plus en plus importantes. L’acte peut par exemple causer un décès direct ou d’autres complications comme les hémorragies ou les septicémies.

L’interruption médicale de grossesse

Il s’agit d’un avortement provoqué, mais pratiqué pour des raisons médicales. L’anomalie, la maladie du fœtus qui met sa vie en danger après la naissance sont parmi les causes. Il y a d’autres causes possibles comme les problèmes mettant en danger la vie de la mère. Comme il s’agit d’un avortement provoqué, il doit se dérouler dans la meilleure condition pour limiter les conséquences de l’avortement.

Zoom sur les conséquences de l’avortement

Il faut tout d’abord souligner que l’avortement ne représente pas une intervention anodine dans le fonctionnement de l’organisme féminin. Des séquelles peuvent apparaitre selon l’état de santé et la situation personnelle de la femme. La cause présente aussi une influence sur les conséquences de l’avortement.

Les séquelles corporelles liées à l’avortement

Avortement spontané ou provoqué, ce phénomène peut avoir des conséquences plus ou moins importantes sur la santé de la femme. Des complications peuvent même survenir selon l’état de santé de la femme et la situation en général. Ces complications peuvent se présenter tôt, après l’avortement ou un peu plus tard. Parmi les conséquences de l’avortement, on distingue :

  • La blessure de l’utérus,
  • Les saignements,
  • Les suites infectieuses,
  • La végétation dans l’abdomen,
  • La menstruation déréglée,
  • La stérilité d’origine non-organique,
  • Les éventuels problèmes lors des grossesses ultérieures.

Très souvent, les femmes qui se font avortées ou victimes d’un avortement spontané rencontrent des complications lors de prochaines grossesses. Ce phénomène augmente le risque de fausses-couches, de naissances prématurées ou d’une mortalité périnatale. L’avortement augmente aussi le risque de grossesses tubaires des trompes et de grossesses extra-utérines.

conséquences de l’avortement

Conséquences de l’avortement – les conséquences psychosomatiques

L’avortement peut également causer des séquelles psychosomatiques. Le premier concerne les troubles fonctionnels de l’abdomen. Plusieurs femmes souffrent de ce problème mais celui lié à un avortement n’a aucune cause organique directe. La perturbation dans le comportement sexuel figure aussi parmi les conséquences de l’avortement. Il peut s’agir des troubles de la libido, de l’orgasme qui s’associe souvent à des douleurs lors d’un rapport sexuel. Il arrive aussi que l’avortement entraine d’autres problèmes comme la migraine, les troubles du sommeil, les cauchemars.

Conséquences de l’avortement – les troubles psychiques

Certaines recherches confirment que l’avortement n’entraine aucune conséquence psychique. Au contraire, la femme peut ressentir un grand soulagement après l’acte. C’est le cas lors d’un avortement provoqué. Ce qui n’est pas le cas pour l’avortement spontané ou l’acte lié à des raisons médicales. Voici quelques conséquences de l’avortement sur la psychologie :

  • Anxiété, dépression, agitation, tension, hyperactivité,
  • Sentiments de honte, de remords, de culpabilité,
  • Pleurs injustifiés et souvent incontrôlés,
  • Problèmes de concentration,
  • Idées noires,
  • Sentiment d’abandon,
  • Impression de solitude, d’isolement,
  • Impression d’indifférence émotionnelle,
  • Complexe d’infériorité, perte de confiance en soi,
  • Abus d’alcool, de médicaments, dépendance à la drogue…

L’avortement acte peut causer une blessure qui accompagne la femme tout au long de sa vie. Afin de limiter les conséquences de l’avortement, tant sur le plan physique que psychique, la femme doit dire oui à sa souffrance. S’il s’agit d’un avortement provoqué, la femme doit avouer sa faute et faire la paix avec son passé. S’il s’agit d’un avortement spontané, elle doit comprendre que l’acte lui a fait du bien. Cela ne doit pas empêcher le désir d’avoir un autre enfant. Il suffit de suivre les recommandations du médecin pour limiter les risques.

Sources:
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-comment-ailleurs/c-est-comment-ailleurs-l-avortement-en-europe_1922593.html
https://www.terrafemina.com/article/j-k-rowling-l-autrice-d-harry-potter-choque-avec-des-propos-transphobes_a353998/1

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

lésions sportives

Présentation des lésions sportives

Les lésions sportives se manifestent a priori sur les athlètes et toutes autres personnes pratiquant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *