Accueil / Santé / Dépression chez les enfants, à surveiller de près

Dépression chez les enfants, à surveiller de près

Se sentir triste ou avoir des périodes de mauvaise humeur est normal pour la plupart des enfants. Toutefois, quand ces pensées et sentiments négatifs persistent pendant des semaines ou des mois, vous devez vous méfier. Cela peut signifier que votre enfant est déprimé. En France, au moins 2 à 3% des enfants de 6 à 12 ans souffrent de dépression. Elle est estimée à 14% chez les adolescents.  Ces chiffres sont stupéfiants considérant que, à ces âges, les enfants devraient être heureux et profiter de la vie sans souci. Voici les signes révélateurs de la dépression chez les enfants et les adolescents auxquels les parents devraient s’en rendre compte.

Les signes de dépression chez les enfants

Le problème avec la dépression infantile est qu’elle peut être difficile à repérer. En effet, le comportement d’un enfant ou d’un adolescent déprimé se diffère de celui d’un adulte déprimé. De nombreux parents ou tuteurs ont parfois mal interprété les symptômes. L’irritabilité ou les accès de colère fréquents peuvent, par exemple, être considérés comme une mauvaise attitude ou un manque de respect.

Voilà pourquoi, en tant que parent, vous devriez être très vigilant en ce qui concerne ces signes avant-coureurs.

Les principaux symptômes

Vous trouverez ci-dessous certains des signes caractéristiques de la dépression chez les enfants et les adolescents :

  • Le manque de jouissance des choses qui leur apportent généralement le bonheur
  • Le manque d’énergie, l’incapacité de faire des tâches simples
  • Triste ou irritable la majeure partie de la journée. Se sentir en colère ou en mauvaise humeur.
  • Avoir une faible estime de soi
  • Le sommeil excessif pendant la journée et trop peu de sommeil la nuit
  • Le manque d’intérêt pour passer du temps avec sa famille ou ses amis (retrait social)
  • Se sentir souvent fatigué
  • Avoir de fréquentes sautes d’humeur
  • Un changement notable dans leurs habitudes alimentaires (manger trop ou pas assez). L’enfant peut aussi perdre ou prendre du poids.
  • Avoir mal ou douleurs, bien qu’il n’y ait pas de symptômes physiques
  • Avoir de la difficulté à faire des choix
  • Mauvaise performance à l’école
  • Exprimer ses pensées sur la mort ou le suicide

Autres indicateurs prouvés scientifiquement

Selon les experts, la dépression chez les enfants pourrait avoir des effets physiques à long terme sur eux. D’après leurs conclusions, les enfants qui ont souffert de dépression au cours de leurs années préscolaires avaient un cerveau qui se développe anormalement par rapport aux enfants d’âge préscolaire qui ne souffrent pas de ce trouble. Ils ont un volume de matière grise plus faible dans le cortex. C’est une zone du cerveau cruciale pour le traitement des émotions.

En outre, les enfants déprimés courent un plus grand risque de suicide. Cette dernière constitue désormais la troisième cause de décès chez les adolescents âgés de 10 à 24 ans.

Ce qu’il faut faire si votre enfant est déprimé

Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes précités chez vos enfants, vous devez traiter la dépression avant qu’elle ne devienne plus débilitante. La première chose à faire est de leur parler et de découvrir ce qui les dérange. Offrez votre soutien et prouvez votre amour envers votre enfant déprimé. Ils peuvent essayer de nier ou de cacher leurs sentiments. Mais s’ils savent que quelqu’un est prêt à les aider, ils peuvent éventuellement s’ouvrir à vous.

Essayez de trouver ce qui les rend troublants. Peu importe la cause du problème, ne la banalisez pas ! Cela peut être un moindre problème pour vous, mais c’est un problème majeur pour votre enfant.

Les meilleures solutions pour traiter la dépression chez les enfants

Voici d’autres moyens d’aider les enfants à faire face à la dépression.

Donnez-lui des aliments nutritifs en évitant les aliments transformés riches en sucre

Les aliments transformés sont chargés d’additifs tels que le glutamate de monosodium, des sucres ajoutés et des édulcorants artificiels. Ces composants peuvent altérer le fonctionnement du cerveau et l’état mental de vos enfants. Assurez-vous qu’ils reçoivent suffisamment d’acides gras oméga-3 de haute qualité. Ces derniers jouent un rôle indispensable dans la santé du cerveau.

Vous pouvez également les nourrir des aliments traditionnellement fermentés comme des légumes de culture et du yaourt fait maison au lait cru. Des recherches montrent que certaines souches probiotiques peuvent réduire les hormones de stress. Ce qui réduit ainsi les comportements liés à l’anxiété et la dépression.

Passez du temps ensemble

Vous devriez consacrer plus de temps à vos enfants à l’extérieur. Faites assez d’exercices. En effet, plusieurs études ont démontré qu’il existait un lien étroit entre une humeur améliorée et une capacité aérobique. Pendant ce temps, être à la lumière du soleil peut prévenir le trouble affectif saisonnier, un type de dépression lié au climat.

Assurez-vous qu’ils dorment suffisamment

Il existe un lien complexe entre le sommeil et la dépression. En fait, un trouble du sommeil constitue l’un des signes déterminants de la dépression chez les enfants et les adultes.

Faites preuve de patience et de gentillesse face à un enfant déprimé. Cela dit, le trouble peut rendre l’enfant extrêmement irritable ou difficile à parler. Les parents et le tuteur ont tendance à se sentir frustrés, voire fâchés. Gardez à l’esprit que ces humeurs font partie du trouble. Essayez d’être aussi compréhensif que possible et évitez de vous disputer. En gardant une attitude positive, vous pouvez aider votre enfant à surmonter la dépression.

Sources

Association américaine d’anxiété et de dépression, mai 2016

Académie américaine de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, juillet 2013

Kids Health, About Depression, août 2016

 

Vérifiez également

grossesse et troubles digestifs

Grossesse et troubles digestifs: ce que vous devez retenir

Après tout ce temps à attendre de tomber enceinte, vous allez enfin devenir maman. Accueillir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *