Accueil / Santé / Don de sang: ses bienfaits sur la santé du donneur

Don de sang: ses bienfaits sur la santé du donneur

Vous avez, au moins une fois dans votre vie, entendu parler d’un appel à don de sang. Cela vous a toujours intrigué mais vous n’avez pas osé sauter le pas ? Vous ne savez pas à quoi vous attendre en donnant votre sang et c’est cela qui vous bloque ? Eh bien, figurez-vous qu’en plus d’aider des personnes malades, le don de sang peut aussi vous faire du bien. Envie d’en savoir plus ? Découvrez sans attendre dans les prochains paragraphes tout ce qu’il y a à retenir concernant cette procédure.

En quoi consiste le don de sang ?

Comme son nom l’indique, le don du sang consiste à donner votre sang pour des personnes qui ont en besoin. L’opération consiste à prélever du sang à une personne, le donneur, afin de le transfuser à une personne malade via la transfusion sanguine. Pour certains cas, aucune autre solution ni traitement médicamenteux ne peut remplacer les effets des produits sanguins sur le malade. Par ailleurs, il est aussi nécessaire pour les cas les plus urgents comme les accouchements ou encore les accidents.

Que donne-t-on exactement lors d’un don de sang ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais la nature du don du sang dépend des composants sanguins nécessaires au malade. Rappelons que le sang est composé de globules blancs, de globules rouges, de plasma et de plaquettes. Chacun d’entre eux a leurs propres rôles qui peuvent être exploités en fonction des besoins. Le terme « don de sang » est donc le regroupement de trois types de dons :

  • Le don de sang complet ou total – pour ce type de don, tous les composants du sang sont prélevés. Notez aussi que les femmes peuvent faire 6 dons de sang l’année et les hommes 8 dons de sang. Chaque opération doit se faire à 8 semaines d’intervalle.
  • Le don de plaquettes – durant ce don, les plaquettes sont les seules à être collectées. Ainsi, les restes des éléments composant du sang sont redonnés au donneur. Pour information, sachez que les plaquettes se conservent au maximum 5 jours. Ce type de don peut se faire tous les mois à raison de 12 fois chaque année.
  • Le don de plasma – comme pour le don de plaquettes, il consiste à filtrer le sang et à ne collecter que le plasma. Les autres éléments composant le sang sont rendus au donneur. Ce don peut se faire toutes les 2 semaines.

Pourquoi donner son sang ?

Vous vous demandez surement pourquoi on nous demande tout le temps de donner notre sang ? Eh bien, vous devez savoir qu’en France, un demi-million de patients a besoin de transfusion sanguine chaque année. Un autre demi-million suit un traitement dérivé du sang. Et, avec un seul don, vous pouvez sauver trois vies. C’est pourquoi, le don de sang est une bonne habitude à avoir. Votre sang pourra servir à aider les malades de cancer, les grands brûlés ou encore les personnes ayant des maladies de sang.

Les globules rouges iront aux services d’hématologie et de cancérologie, le plasma aux grands brûlés et aux hémophiles et les plaquettes pour les malades ne pouvant plus fabriquer des cellules sanguines.

don de sang

Comment cela se passe-t-il ?

Le don de sang se fait généralement en trois étapes. La première étape consiste en un entretien avec le médecin afin de vérifier l’état de santé du donneur, ses antécédents en termes de maladie. Sa tension est vérifiée lors de l’entretien. Vient ensuite la deuxième étape de prélèvement effectué par l’infirmière. Elle dure en moyenne 10 minutes pour un don complet et 45 minutes pour les autres types de don. Enfin, la dernière étape est la collation. Après le don, les donneurs reçoivent des boissons pour aider l’organisme à pallier la perte de liquide.

Les bienfaits santé du don de sang

Cela peut vous paraitre improbable, mais le don de sang est aussi bénéfique pour le donneur. En effet, afin que le cœur puisse fonctionner correctement, il a besoin d’un certain débit et aussi de volume sanguin. Et, selon certains chercheurs, le fait de faire des dons de sang réguliers aiderait le donneur à diminuer l’épaisseur du sang. Ce dernier va alors s’écouler plus facilement au niveau des vaisseaux sanguins et améliorer la circulation sanguine. Tout cela a pour effet de prévenir toutes sortes de maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Outre cela, donner du sang protègerait aussi de certains types de cancers. Cela s’explique par le fait que le don de sang diminue la réserve de fer de l’organisme et réduit avec les dommages entrainés par les radicaux libres.

Les contre-indications au don de sang

Vous vous êtes décidé à devenir un donneur de sang ? C’est honorable de votre part ! Toutefois, vous devez savoir qu’il existe quelques contre-indications au don de sang. Sachez alors que vous ne pouvez pas en faire si :

  • Votre poids n’excède pas les 50 kg ;
  • Vous êtes fatigué ;
  • Vous êtes atteint d’anémie ;
  • Ensuite, vous avez le diabète ;
  • Vous êtes enceinte ou bien vous avez accouché depuis peu ;
  • Vous prenez des médicaments. Effectivement, il ne peut se faire que 14 jours après un traitement à base d’antibiotique ou de corticoïdes.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/5-choses-que-vous-ne-saviez-pas-sur-le-don-du-sang-171552
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=donner-son-sang

Vérifiez également

se mettre au yoga

Le yoga : pourquoi il est bien de se mettre au yoga

Le yoga est une discipline du corps et de l’esprit. C’est un mode de vie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *