fbpx
enfant obèse
enfant obèse

Enfant obèse : 7 raisons médicales à son apparition

Vous avez un enfant obèse et vous ne savez pas du tout comment cela est arrivé ? Cette condition physique n’est pas toujours le résultat de mauvaises habitudes alimentaires ou le manque d’exercices pour maigrir. Les causes génétiques et biologiques pourraient également être la cause de l’obésité. Si donc votre enfant vous semble présenter un certain embonpoint, regardez aussi ailleurs les raisons de son surpoids. Parlez-en avec votre médecin traitant et agissez-en conséquence.

Les raisons médicales qui rendent un enfant obèse

On pointe facilement du doigt les parents d’un enfant obèse. Et on pense souvent qu’ils ne font rien pour remédier à la situation. Si vous avez scrupuleusement surveillé votre enfant, ne pensez pas toujours que ce soit de votre faute. En fait, d’autres raisons causant l’obésité et le surpoids ne sont pas à écarter. Des raisons que peut-être on n’y penserait jamais ou du moins ne viendraient pas tout de suite à l’esprit.

Résistance à la leptine

Les véritables causes du gain et de la perte de poids peuvent être assez subtiles. C’est le cas lorsqu’il y’a déficience au niveau des cellules graisseuses agissent qui doivent produire la leptine et contrôler votre poids. Dans certains cas, le manque d’activité physique quotidienne, des habitudes alimentaires mauvaises et l’excès de nourriture peuvent en être la cause.

Cependant selon le Eboni Hollier, M.D., pédiatre diplômé de l’Ordre des pédiatres de Houston, au Texas, la résistance à la leptine, bien qu’elle soit particulièrement rare chez les enfants, peut en être la cause. La leptine est une hormone amaigrissement produite dans les cellules graisseuses du corps. Elle informe le cerveau lorsque vous êtes rassasié et aide à équilibrer les calories brûlées et la graisse stockée dans le corps. Comme les cellules graisseuses produisent de la leptine en proportion de leur taille, les personnes obèses présentent également des taux très élevés de leptine selon une étude(1).

Chez certaines personnes, l’organisme ne régule pas correctement la leptine, ce qui provoque une résistance à la leptine. « On pense que lorsque les voies de transmission, y compris la leptine (ou d’autres parties du cerveau impliquées dans cette voie), sont perturbées, l’obésité peut en être le résultat. », dit Hollier. D’après une autre étude(2), la résistance à l’insuline est maintenant considérée comme l’une des principales causes biologiques de l’obésité.

L’hypothyroïdie

Bien que rare chez les enfants, l’hypothyroïdie peut entraîner un gain de poids. Cette condition fait que la glande thyroïde produit trop peu d’hormones thyroïdiennes, ce qui régule le métabolisme, la tension artérielle, les niveaux d’énergie, et plus encore.

Selon Maria Maguire, M.D., M.P.P., M.P.P., FAAP et pédiatre diplômée de l’University of Maryland Community Medical Group-Pediatrics : « L’hypothyroïdie ne cause habituellement qu’un léger gain de poids en soi, et non une véritable obésité ou un gain de poids important. ». La thyroïde peut également causer d’autres problèmes de santé, comme la fatigue et la dépression, qui peuvent jouer un rôle dans l’obésité.

Les médicaments de votre enfant

Si votre enfant prend actuellement des médicaments pour traiter une maladie ou un trouble et semble prendre du poids, ses médicaments pourraient être en cause. Esther K. Liu, M.D., FAAP, et présidente du département de pédiatrie de l’Université du Maryland Baltimore Washington Medical Center, déclare : « Certains médicaments peuvent vous donner faim, diminuer votre métabolisme ou augmenter la rétention d’eau. » Cela peut contribuer au gain de poids. Les plus importants sont les antidépresseurs, les médicaments antiépileptiques, les stéroïdes oraux et certains antihistaminiques, qui affectent le poids de l’enfant.

Des intestins malsains

Une mauvaise alimentation peut entraîner l’obésité chez les enfants. Les collations salées ou sucrées peuvent accumuler les kilos même si votre enfant est actif. Cependant, que se passe-t-il si vous faites de votre mieux pour donner à votre enfant une alimentation saine et riche en fruits et légumes, mais que cela ne semble pas avoir d’impact sur son poids ? Selon Walter Gaman, M.D., médecin de famille chez Healthcare Associates du Texas, un microbiome intestinal malsain pourrait être en cause. « Ne pas avoir assez de bactéries saines dans l’intestin, surtout chez les enfants, peut mener à l’obésité, puis au diabète et à d’autres problèmes de santé. », dit le Dr Gaman.

Les aliments emballés et transformés, les édulcorants et les colorants artificiels, ainsi que l’utilisation d’antibiotiques, jouent tous un rôle dans la destruction des bonnes bactéries. Ils causent une prolifération des mauvaises bactéries. Dans certains cas, changer le régime alimentaire de votre enfant pour inclure plus d’aliments riches en prébiotiques ou probiotiques, comme le yaourt grec sans additifs, peut aider.

D’autres problèmes sous-jacents peuvent aussi entrer en cause :

Si votre enfant semble éprouver des problèmes abdominaux constants, il est préférable de le faire évaluer par votre pédiatre.

Le syndrome de Cushing

Cette maladie entraîne une production excessive de cortisol par l’organisme, une hormone qui régule la tension artérielle et la glycémie. IL est déclenché par un mauvais fonctionnement de l’hypophyse.

Selon le Dr Maguire, le syndrome de Cushing peut ralentir la croissance d’un enfant tout en favorisant la rétention de graisse autour de la taille et du ventre. Les enfants atteints du syndrome sont à risque de puberté précoce, de diabète, d’hypercholestérolémie et d’hypertension artérielle. Ce n’est aussi qu’une des nombreuses causes médicales d’un métabolisme lent.

Le diabète gestationnel

Les femmes atteintes de diabète gestationnel, une condition de grossesse qui peut causer de l’hypertension artérielle et de la difficulté à réguler le sucre, peuvent avoir un bébé avec un risque accru de poids élevé à la naissance. Il peut se transmettre à l’enfance.

Les futures mères devraient être à l’affût de ces signes potentiels de diabète gestationnel. Le Dr Maguire note que les bébés nés de mères atteintes de diabète gestationnel peuvent peser entre 4 et 4.5kg à la naissance. Il y a un risque plus élevé que les enfants de mères atteintes de diabète gestationnel aient également un IMC et une obésité accrue.

L’asthme et allergies

L’asthme et les allergies ne causent pas directement l’obésité chez les enfants, mais ils peuvent indirectement affecter leur poids. Les enfants souffrant d’asthme et de rhinite allergique ont de la difficulté à respirer, ce qui peut limiter leur tolérance physique à l’exercice. De plus, les stéroïdes oraux et les antihistaminiques qui peuvent aider ces conditions peuvent aussi contribuer à la prise de poids. Si votre enfant a de la difficulté à faire de l’activité physique, parlez-en à son médecin des symptômes de l’asthme.

Avez-vous vérifier ces raisons médicales si vous avez un enfant obèse ?

Références :

  1. Considine RV, Sinha MK, Heiman ML, Kriauciunas A, Stephens TW, Nyce MR, Ohannesian JP, Marco CC, McKee LJ, Bauer TL, et al. Serum immunoreactive-leptin concentrations in normal-weight and obese humans. N Engl J Med. 1996 Feb 1;334(5):292-5.
  2. Jung CH, Kim MS. Molecular mechanisms of central leptin resistance in obesity. Arch Pharm Res. 2013 Feb;36(2):201-7. doi: 10.1007/s12272-013-0020-y. Epub 2013 Jan 29.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.