Accueil / Santé / Grossesse : les médicaments à ne jamais prendre

Grossesse : les médicaments à ne jamais prendre

Lorsqu’on est enceinte, tout change. Tout doit changer y compris nos modes de vie, nos habitudes et nos façons de faire les choses. Pendant la grossesse, l’on ne peut manger tout ce qu’on voit et l’on ne peut prendre tous les médicaments en cas de maladies. En effet, certains médicaments peuvent avoir des conséquences très néfastes sur votre santé et celle de votre bébé. Et cela dépend également du stade de votre grossesse. Etant donné que le fœtus est en cours de plein développement, il ne doit y avoir aucun corps chimique dans votre organisme pour ne pas déstabiliser le fonctionnement de vos organes. Certains médicaments ont une forte dose de toxicité qui ne sont bénéfiques ni pour la mère ni pour l’enfant. Pour vous aider, voici la liste de quelques médicaments que vous ne devez jamais prendre sans avis médical.

Grossesse : non aux antalgiques !

Pour traiter les maux de la grossesse et les douleurs occasionnées, le paracétamol est l’antalgique de premier secours pour les femmes enceintes. Cependant, ce médicament, même s’il est pris à doses modérées ne doit pas être prise fréquemment. Vous devez demander l’avis de votre médecin. Selon les spécialistes, une forte prise de paracétamol avant l’accouchement peut fortement conduire à des complications. Vous pouvez risquer de ne pas avoir assez de capacités respiratoires alors qu’accoucher en demande davantage. Et lorsque votre bébé naîtra, il se peut que le syndrome de sevrage apparaisse. Mieux vaut prendre de la morphine que du paracétamol pris en petite quantité mais trop fréquemment.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS sont aussi contre-indiqués en période de grossesse. Même si vous avez de fortes douleurs, vous ne devez jamais prendre de l’aspirine ni de l’ibuprofène et encore moins du kétoprofène. Vous ne devez pas en consommer surtout à compter du 1er  mois de grossesse jusqu’au 5ème mois de grossesse.

Les antihistaminiques sédatifs

Votre grossesse vient de débuter ? Vous ne devez pas prendre des antihistaminiques sédatifs. C’est formellement déconseillé. Vous ne devez en consommer qu’en cas d’urgence et seulement sous avis médical. Par contre, pour le cas des antihistaminiques non sédatifs n’ont aucune contre-indication. Aucun effet secondaire n’a été enregistré sur l’utilisation de ce type de médicaments sur la future mère et l’enfant.

Les antibiotiques : interdits pendant la grossesse

Certes, les antibiotiques sont assez efficaces mais il existe certains de ces médicaments qui sont très dangereux au cours de la grossesse. Ceux de la famille des cyclines sont à proscrire au cours des trois premiers mois de la grossesse. Selon les explications rapportées, prises avant le 4ème mois, les antibiotiques peuvent modifier considérablement la dentition de votre bébé. En effet, c’est à cette période que se forme la coloration de ses dents de lait. Ce qui est donc à prendre au sérieux.  Par contre, les antibiotiques de la famille des aminosides sont permis mais seulement en cas d’infections graves. Prise fréquemment et en de très grande quantité, ces médicaments peuvent impacter l’audition et les reins de votre enfant. Pour les femmes enceintes, les meilleurs antibiotiques à prendre sont ceux appartenant à la famille des pénicillines, des macrolides, et des céphalosporines.

Grossesse, les médicaments à ne jamais prendre

Certains vaccins peuvent être dangereux

Tout vaccin n’est pas permis au cours d’une grossesse. Il existe des vaccins qui sont interdits et qui ne peuvent entrepris même en cas d’urgence car ont un effet toxique sur le fœtus. Parmi les plus dangereux, citons le vaccin contre la rubéole et le vaccin contre la fièvre jaune. Toutefois, il est important de mentionner que si ces vaccins ont été injectés au tout début d’une grossesse inconnue, il n’y a pas assez de preuve pour confirmer que cela a interrompu la grossesse. Vous pouvez pratiquer les vaccins contre l’Hépatite A et l’Hépatite B mais en cas d’urgence uniquement. Mais pour ce qui est des vaccins antigrippes, contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont acceptés. Ces derniers n’ont aucune contre-indication.

Quelques médicaments et produits cosmétiques

Vous aimez prendre soin de vous que même en période de grossesse, vous continuez d’appliquer votre crème du jour. Attendez ! Cette habitude et cette passion pour la beauté peut vous être dangereux. Il y a certains produits cosmétiques et médicaments de la peau que votre fœtus ne supporte vraiment pas. Eh oui, il le sent. Détrompez-vous ! Tout ce que vous faites, votre bébé le sait et le sent. Les médicaments destinés pour traiter les maladies de la peau tels que les acnés sont formellement contre-indiqués. En effet, ils ont un effet tératogène qui impacte directement sur votre bébé. L’isotrétinoïne et l’acitrétine sont, par exemple, très graves. Ils sont responsables des malformations fœtales.

Médicaments de cardiologie

Grossesse et médicaments de cardiologie, cela ne va pratiquement pas ensemble. Certains médicaments destinés à guérir les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins ne sont pas compatibles avec la santé du fœtus. Les antihypertenseurs exposent à un haut risque de toxicité pour les reins du fœtus. Si vous avez une hypertension, vous devez demander à votre médecin quel traitement vous devez suivre pour faire baisser votre tension artérielle en cours de grossesse. Les anticoagulants oraux et les antiarythmiques comme l’amiodarone sont également contre-indiqués surtout à compter du 4ème mois de grossesse. Ceux-ci ont des effets d’anomalie sur la glande thyroïde deo votre bébé. Par contre les bêtabloquants peuvent être pris en cas de nécessité et bien avant votre 8ème mois de grossesse.

Sources:
https://www.magicmaman.com/deux-nouveaux-medicaments-interdits-pendant-la-grossesse,3606397.asp
https://destinationsante.com/grossesse-des-medicaments-du-glaucome-et-de-loedeme-teratogenes.html

Vérifiez également

La bronchiolite chez les bébés : qu’est-ce que c’est et combien de temps ça dure ?

La bronchiolite chez les bébés se présente sous la forme d’une infection virale. Elle se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *