fbpx
Accueil / Santé / La lithiase rénale : est-elle très dangereuse pour la santé ?

La lithiase rénale : est-elle très dangereuse pour la santé ?

Il est de plus en plus fréquent d’entendre des personnes se plaindre d’avoir des problèmes rénaux. La lithiase rénale est, en effet, très fréquente actuellement et touche près de 10 % des personnes. D’ailleurs, la prévalence de la maladie n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Cette maladie peut ne pas présenter de symptômes particuliers au début, et peut engendrer jusqu’à une insuffisance rénale terminale.

Qui sont les personnes concernées par les calculs rénaux et quelles en sont les causes ?

Bien que la lithiase rénale peut toucher tout le monde, notamment les grands, certaines personnes sont plus à risque par rapport à d’autres :

  • Les hommes sont plus atteints par rapport aux femmes ;
  • Les personnes ayant des antécédents familiaux de lithiase rénale ou calculs rénaux;
  • Les personnes avec une hypertension artérielle ou atteinte de diabète de type 2 ;
  • Les personnes ayant un surpoids ou atteinte d’obésité;
  • Les personnes qui sont continuellement dans un endroit chaud et sec ;
  • Les personnes atteintes de certaines maladies comme la maladie cœliaque, l’hypercalciurie, les maladies métaboliques, l’hyperparathyroïdie ou encore l’acidose tubulaire rénale;
  • Les personnes ayant des infections urinaires et qui surviennent fréquemment ;
  • Les personnes atteintes de maladies inflammatoires comme la maladie de Crohn ;
  • Les personnes ayant des crises de goutte ;
  • Les personnes qui ont déjà été atteintes de calculs rénaux ont des risques de récidive.

Les différents types de lithiase rénale

En général, le calcium est en cause quand il s’agit de calculs rénaux. Cependant, la lithiase rénale peut se présenter sous différents types à savoir :

  • Il y a les calculs d’acide urique causés par une forte concentration d’acide urique dans l’urine. Souvent, ce sont les personnes atteintes de goutte qui en sont contaminées ou encore les personnes suivant la chimiothérapie ;
  • Les calculs de struvite qui se produisent souvent chez les femmes ou chez les personnes ayant une sonde vésicale. Ils sont souvent causés par des infections urinaires répétitives ou encore chroniques ;
  • Vous pouvez trouver des calculs rénaux à base de calcium. C’est le type de lithiase rénale le plus fréquent. Ils sont causés par un excès de vitamine D ou de calcium et par une déshydratation ;
  • Les calculs de cystine due à un excès de cystine. Il survient souvent suite à une anomalie génétique.

La composition de ces calculs

Dans la majorité des cas, les calculs rénaux possèdent différents composants à savoir :

  • Un acide urique, dans 15 % des cas, il découle d’une baisse de pH, d’une consommation d’aliments riches en acide aminé, une production anormale de purines dans l’organisme ;
  • Un oxalate de calcium qui existe dans 80 % des cas. Sa forte présence est due à la consommation d’aliments riches en oxalate, une diminution de l’acidité au niveau des urines. Elle peut aussi résulter d’une faible consommation d’urine. Une forte dose de calcium est aussi engendrée par un problème au niveau des glandes parathyroïdes ou d’une mauvaise absorption de calcium ;
  • Des cristaux ammoniaco-magnésiens causés par la création d’enzyme dans les urines faites par des microbes. Il faut dire que le cas de lithiase rénale causée par ces cristaux est assez rare.

Les différentes causes des calculs rénaux

Les calculs rénaux ou calculs urinaires sont avant tout dus à une cristallisation d’acide ainsi que celle des sels minéraux qui existent en grande concentration dans l’urine. Par conséquent, la lithiase rénale peut avoir plusieurs causes :

  • Une faible consommation d’eau engendrant, par la suite, une forte dose de sels minéraux et une faible diminution des urines ;
  • Une mauvaise alimentation: une forte consommation de protéines qui augmente le taux de calcium ou une consommation d’aliments riches sucre ou riches en sel ;
  • Un manque d’activité physique qui va libérer du calcium ;
  • La consommation de certains médicaments tels que les antiacides, une forte dose de calcium ou des diurétiques;
  • Certaines maladies : génétiques ou métaboliques comme le diabète ou une fibrose kystique;
  • Une faible consommation de calcium d’origine alimentaire comme les fruits, les légumineuses ou encore les produits laitiers ;
  • Une malformation au niveau des voies urinaires chez les enfants.

 

Les différentes manifestations des calculs rénaux

lithiase rénale

Parfois, les symptômes des calculs rénaux ne sont pas évidents. Pour cette raison, différentes personnes ont du mal à savoir s’ils ont une lithiase rénale jusqu’à son aggravation. Toutefois, quelques personnes peuvent ressentir certains symptômes comme :

  • Des vomissements;
  • Des nausées;
  • Des douleurs dans le dos et qui se prolongent sur certaines parties du corps. Ces douleurs sont passagères, mais peuvent persister pendant quelques heures. Elles peuvent devenir intenses ;
  • Une envie continuelle d’uriner ;
  • Une infection urinaire accompagnée de sensation de brûlure;
  • Des frissons et de la fièvre.

En cas de complication, la personne malade fait face à certaines infections comme une septicémie ainsi qu’une colique néphrétique.

Comment traiter ces calculs rénaux ?

En cas de crampes abdominales ou de douleurs dans le dos ou sur le côté et de sang dans l’urine, il est important de se rapprocher d’un médecin. Il pourra vous demander de faire une radiographie, une tomodensitométrie des reins ou encore une échographie, une analyse d’urine ou du sang. Les résultats permettent de déterminer le type de lithiase rénale rencontrée et les traitements à apporter.
Dans la majorité des cas, les calculs rénaux sont petits et peuvent juste être évacués par voies urinaires. De ce fait, le traitement idéal est de voire beaucoup d’eau dans ce cas. Cependant, d’autres traitements sont prescrits :

  • Une hydratation: boire plus de 2 litres d’eau/jour ;
  • Le traitement à base de médicaments antidouleurs ou antispasmodiques ;
  • Une intervention chirurgicale comme la lithotritie extracorporelle par ondes de choc ou une urétéroscopie si le calcul possède un diamètre excédant 7mm ou en cas de grossesse. Une autre intervention est aussi possible : une néphrolithotomie percutanée.

Les préventions à faire pour éviter les calculs rénaux

Pour éviter la lithiase rénale ou les récidives de calculs rénaux, certaines préventions sont à prévoir :

  • Une bonne hydratation: il est conseillé de boire au moins 2 litres d’eau/j. Il est également nécessaire de bien sélection l’eau minérale appropriée ;
  • Opter pour une bonne alimentation, il faut manger des aliments moins sucrés, moins salés et avec la bonne dose de calcium approprié. Il est également nécessaire de bien modérer la consommation de viandes et de poissons. Vous devez donc penser à adopter un menu équilibré ;
  •  Adopter également une meilleure hygiène de vie.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=lithiase_urinaire_pm
https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_521_lithiase_urinaire.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

amnésie

Qu’est-ce que l’amnésie ?

L’amnésie est un terme qui évoque la difficulté à former des souvenirs. Ce terme peut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *