fbpx

La maladie de Lyme est-elle mortelle ?

La maladie de Lyme, appelé aussi « borréliose de Lyme » est provoqué par la bactérie « borrelia ». Cette dernière se transmet par la morsure de tique. Or, le nombre de tiques potentiellement infectées augmente considérablement. Cela a évidemment augmentés de nouveaux cas de maladie de Lyme à travers le monde. Selon les experts, cette augmentation pourrait s’expliquer par des conditions climatiques favorables au développement des tiques. Il y a aussi la sensibilisation des professionnels de santé au diagnostic de la maladie. L’OMS tient toujours à rappeler l’importance des précautions à prendre avant de faire une activité dans la nature.

Comprendre la maladie de Lyme

Cette maladie est provoquée par une bactérie appelée « borrelia ». Son diagnostic repose principalement sur la notion d’exposition à des piqûres de tiques. Et ce, dans une région à risque s’accompagnant par des manifestations évocatrice de la maladie. Les personnes les plus exposés sont les chasseurs, les promeneurs, et les forestiers.

Les causes de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme peut se transmettre par les 2 souches :

  • La Borrelia afzelii, une bactérie qui appartient au vaste groupe des borrélies. Cette bactérie n’est pas la cause la plus fréquente même si elle peut infecter les humains par les tiques. Quand la maladie de Lyme est causée par la Borrelia afzelii, les symptômes cutanés prédominent. Cette forme de la maladie est surtout fréquente en Asie, ainsi que dans certaines zones de l’Europe de l’Ouest.
  • En Europe, la maladie est généralement transmise par la tique Ixodes ricinus. Elle vit dans les régions humides et boisées, les parcs et les prairies. Cette tique est capable de transmettre des agents pathogènes durant tous les stades de son développement. Par ailleurs, les tiques se trouvent à moins de 1500 m d’altitude. Elles touchent surtout les membres inférieurs, les jambes et les cuisses. Cependant, toutes les parties du corps peuvent être atteintes.

Les symptômes de la maladie de Lyme

Le premier signe à apparaître est la marque de la piqûre. Ensuite, d’autres symptômes peuvent surgir comme des douleurs et raideurs articulaires intenses, des éruptions cutanées, des maux de tête, ou des irrégularités du rythme cardiaque. Par ailleurs, il y a également beaucoup de signes subjectifs. En effet, il se peut que le patient se plaigne, mais que les signes ne se voient pas.

D’autre part, la maladie de Lyme peut aller jusqu’à la paralysie lorsqu’elle est chronique. D’ailleurs, la maladie de Lyme stimule tout est n’importe quelle maladie, d’où son surnom de « grande imitatrice ». Elle peut notamment se confondre avec la syphilis ou la fibromyalgie. Le patient va alors tomber dans un état appelé « errance thérapeutique » durant des années. Jusqu’à ce que les signes de la maladie de Lyme soient reconnus.

Les différents stades de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme peut évoluer en plusieurs stades qui peuvent varier en fonction de la personne touchée. On peut distinguer 3 stades qui se différencient par le temps.

maladie de Lyme est-elle mortelle

Stade 1 : 3 jours à 1 mois après la piqûre

Ce premier stade débute dans les 3 jours après la piqûre et dure environ un mois. Elle commence par une tâche à la fois ronde et rouge d’environ 5 cm. Cette dernière n’est pas  douloureuse. Elle se trouve à l’endroit de la morsure, avec souvent un anneau autour de la tâche centrale. Cette lésion va s’étendre rapidement au bout de quelques jours. Cependant, si un traitement a été prescrit, elle va disparaître en 7 jours environ, évitant ainsi les complications.

Stade 2 : quelques semaines ou mois plus tard

Cette phase commence quelques semaines ou mois après la morsure. Elle n’apparait qu’en absence de traitement antibiotique, dans la première phase. On y retrouve les symptômes neurologiques et rhumatologiques. Le patient va notamment avoir des articulations inflammatoires, des faiblesses musculaires, une irritation des yeux et des éruptions cutanées.

Stade 3 : aggravation sur plusieurs années

Durant le troisième stade de la maladie de Lyme, les manifestations du deuxième stade s’aggravent et deviennent chroniques. Ce troisième stade peut se prolonger durant des années. D’autres symptômes peuvent également apparaître.

  • Une méningite lymphocytaire peut s’observer, avec une atteinte des nerfs crâniens et une paralysie faciale périphérique.
  • Le patient peut aussi avoir des troubles de la vue, de la concentration, et de l’orientation. Par ailleurs, des pertes de mémoire, une dépression et des épisodes agressifs peuvent aussi surgir. Afin d’appuyer le diagnostic, il ne faut pas hésiter à faire des tests psychologiques pour prouver la perte de mémoire.

La situation devient vraiment critique lorsqu’il s’agit de traiter la maladie de Lyme durant sa phase tardive. En d’autres termes, lorsqu’elle n’a pas été diagnostiquée ou traitée durant les deux premières phases. La maladie s’est donc installée durant plusieurs mois, voire même pendant des années en l’absence d’un traitement.

Conclusion

La maladie de Lyme n’est pas mortelle en soit. Cependant, les différents symptômes qu’elle provoque sont en mesure de le devenir. Dans de rares cas, il peut y avoir des accidents vasculaires cérébraux, ou encore une insuffisance cardiaque. D’un autre côté, il y a également la mort à petit feu par paralysie. D’autre part, les suicides dus à la maladie de Lyme peuvent également être envisagés. En effet, après avoir envahi le cerveau, la bactérie va provoquer des dépressions organiques. Enfin, il n’existe pas encore de vaccin contre cette maladie. Toutefois, des recherches sont menées actuellement.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2513242-maladie-de-lyme-symptome-test-mortelle/
https://www.medisite.fr/maladie-de-lyme-maladie-de-lyme-peut-on-en-mourir.1235653.524118.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

saignements entre les périodes

Qu’est-ce que les saignements entre les périodes ?

Les saignements entre les règles désignent n’importe quel saignement surgissant après ou avant le début …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *