fbpx

La pomme de terre, un légume riche en glucides

Originaire du Chili et des Andes, ce légume est apparu en France au XIXème siècle. Elle est ensuite devenue rapidement le légume devenue préféré des français. Elle représente dans certains pays, la base de l’alimentation. De plus, La pomme de terre est riche en glucides, ce qui la classe dans la catégorie des féculents, d’un point de vue nutritionnel. Par ailleurs, elle se cuisine de plusieurs façons et la grande diversité des variétés permet une variation des saveurs et des cuissons.

Les caractéristiques

  • Source de vitamines du groupe B ;
  • Riches en fibres ;
  • Sources de manganèse ; de potassium
  • Source d’antioxydants ;
  • Riche en fibres.

Qu’est-ce que la pomme de terre ?

  • Type : tubercule ;
  • Origine : Chili et Andes ;
  • Famille : solanacées ;
  • Couleur : jaune pâle, violette, bleue ;
  • Saveur : douce ;
  • Saison : septembre à mars.

Composition

Pendant la récolte, la pomme de terre est un tubercule avec une peau fine et une chair ferme. Elle peut peser entre 80 et 320g. C’est un légume riche en glucides, voilà pourquoi il est consommé en tant que féculent.

Quels sont les bienfaits ?

Elle renferme des acides phénoliques (acide chlorogénique), de la vitamine C et des flavonoïdes (catéchines). Ces composés sont des antioxydants qui protègent les cellules du corps contre les dommages provoquées par les radicaux libres. La pomme de terre contient de l’amidon qui est un glucide complexe. Une fraction de cet amidon est de l’amidon résistant. Ce dernier n’est pas digéré par les enzymes intestinaux humains, tout comme le cas des fibres alimentaires. Il n’est pas aussi absorbé par l’intestin grêle. Selon certains chercheurs, l’amidon résistant peut contribuer dans la réduction du risque de cancer du côlon. Toutefois, des résultats contradictoires obtenus chez l’animal ne permettent pas de prouver que l’amidon résistant protège contre la formation de tumeurs au côlon. Il aurait également des avantages sur les lipides sanguins.

Fibres

Ce légume est une source de fibres. Ainsi, cuite au four, elle peut fournir environ 10% des apports quotidiens en fibres recommandés. Les fibres alimentaires qu’on retrouve seulement dans les végétaux, regroupent un ensemble  de substances que l’organisme ne peut pas digérer. La consommation d’aliment riche en fibres permet de prévenir la constipation et de réduire le risque de cancer du côlon. Mais aussi, contribuer au contrôle de l’appétit, du diabète de type 2 et prévenir les maladies cardiovasculaires.

Lectines

Il y a de nombreuses variétés de lectines. Ce sont des protéines qu’on peut trouver dans les végétaux. D’après plusieurs études in vitro, la lectine propre à la pomme de terre, appelée STL (Solanum Tuberosum Lectin) serait en mesure d’inhiber la croissance de cellules cancéreuses.

pomme de terre

Vitamine B6

Ce légume (avec ou sans la pelure) est une très bonne source en vitamine B6. Cette vitamine fait partie des coenzymes, participant au métabolisme des protéines et des acides gras. Mais aussi, à la synthèse des neurotransmetteurs qui sont les messagers dans l’influx nerveux. Elle participe aussi à la fabrication des globules rouges et permet à ces dernières de transporter plus d’oxygène. Par ailleurs, la vitamine B6 est également utile à la transformation du glycogène en glucose. Elle contribue aussi au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Enfin, elle joue un rôle important dans la modulation de récepteurs hormonaux et la formation de certaines composantes des cellules nerveuses.

Cuivre

Cuite au four sans la pelure, ce légume est une excellente source de cuivre et une bonne source avec la pelure.  Le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre participent aussi à la défense du corps face aux radicaux libres.

Fer

Ce légume est également une bonne source de fer. Chaque cellule de notre corps contient du fer. Il s’agit d’un minéral qui est essentiel au transport de l’oxygène, ainsi qu’à la formation des globules rouges dans le sang. Par ailleurs, il joue également un rôle dans la fabrication de nouvelles hormones, de cellules et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il faut savoir que l’organisme absorbe moins bien le fer qui est présent dans les aliments d’origine végétale comme les graines de tournesol. Et ce, par rapport au fer contenu dans les aliments d’origine animale. Cependant, l’absorption du fer des végétaux se favorise mieux lorsqu’on le consomme avec certains nutriments comme la vitamine C.

Manganèse

Cuite au four (avec la pelure), la pomme de terre est une source de manganèse pour l’homme et une bonne source pour la femme. Le manganèse agit tel un cofacteur de divers enzymes, qui favorisent une douzaine de différents processus métaboliques. Par ailleurs, il participe aussi à la prévention des dommages provoqués par les radicaux libres.

Potassium

Ce légume, cuite au four avec la pelure, est une bonne source de potassium. Tandis que lorsqu’elle est cuite au four sans la pelure, elle en reste une source. Le potassium agit dans la contraction musculaire et cardiaque, la sécrétion de l’acide gastrique et la transmission du message nerveux.

Sources:
https://www.aufeminin.com/cuisine/album711325/recette-pomme-de-terre-0.html#p1
https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2020/04/01/trois-idees-de-recettes-pour-cuisiner-des-patates_6035137_4497319.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les feuilles de navet

Les feuilles de navet : quels sont les bienfaits ?

Les feuilles de navet font partie de la famille des légumes crucifères, comme le brocoli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *