Accueil / Santé / La sédentarité serait plus dangereuse que le diabète et les maladies cardiaques

La sédentarité serait plus dangereuse que le diabète et les maladies cardiaques

Le manque d’activité physique est néfaste pour la santé, cela n’est plus à rappeler. Toutefois, vous ne le savez peut-être pas, mais le risque de mortalité lié à la sédentarité serait plus important que celui qui se rapporte aux maladies cardiovasculaires et au diabète. La sédentarité est désignée par de nombreux professionnels médicaux comme étant le mal du siècle. Elle correspond à un manque d’activité physique, voire à son inexistence, combinée à une faible dépense énergétique. Quels sont alors les véritables risques sanitaires liés à la sédentarité ? Quelles solutions pour les prévenir ? Les réponses à ces questions vous sont données dans les prochains paragraphes.

Un risque de décès plus élevé

Le Dr Wael Jaber, un cardiologue du centre médical Cleveland Clinic aux Etats-Unis, a effectué une étude à propos du risque de mortalité lié à la sédentarité. En étudiant les données de 122 007 patients, il est a pu conclure qu’un mode de vie sédentaire serait 500 fois plus mortel que le tabagisme ou les maladies cardiaque. Le fait de s’asseoir toute la journée, sans faire d’efforts physiques, favoriserait aussi l’insuffisance rénale. Plus précisément, les personnes sédentaires ont deux fois plus de risque de développer cette maladie que les personnes pratiquant une activité physique régulière.

Les problèmes de santé liés à la sédentarité

De nombreux troubles sanitaires et maladies peuvent être favorisés, voire provoqués, par la sédentarité. En voici quelques exemples :

  • L’obésité : Ne pas bouger suffisamment signifie que votre corps ne dépense pas l’intégralité de l’énergie que votre alimentation apporte. Le surplus non dépensé, votre organisme va le stocker sous forme de graisse. Provoquant ainsi un surpoids, voire l’obésité. Par ailleurs, il y a de forte chance que votre organisme stock du sucre en excès qui va perturber le fonctionnement du pancréas. Au fil du temps, cela pourrait conduire à l’apparition d’un diabète de type 2.
  • Le rétrécissement des artères : à part le pancréas, le système cardiovasculaire souffre aussi du manque d’activité physique. En effet, le risque d’athérosclérose est très élevé pour une personne inactive. Par ailleurs, ce rétrécissement des artères favorise l’hypertension, essouffle la personne concernée et rend difficile le travail du cœur.
  • La maladie d’Alzheimer : ne pas faire des activités physiques nuit aussi au cerveau. En effet, ce dernier ne bénéficie pas d’assez d’oxygène pour fonctionner correctement. Notons que l’activité physique, en provoquant l’augmentation du débit sanguin, permet de mieux oxygéner le cerveau. A défaut, les neurones se dégénèrent et favorisent l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Ne pas bouger constituerait aussi un facteur de risque d’apparition de certains cancers comme le cancer du sein ou celui du côlon. En effet, en pratiquant de l’exercice physique, votre organisme sécrète des endorphines, ces dernières tiennent un rôle important dans la prévention de divers types de cancers.

sport

Du sport sous ordonnance comme prévention

Considérée comme maladie à part entière par certains chercheurs, la sédentarité nécessite des traitements comme toutes les autres maladies. Ils soulèvent alors la nécessité de préconiser le sport sous ordonnance pour aider les personnes non actives à prendre soin de leur santé. Cela permettrait aussi d’éviter de dépenser des sommes colossales pour traiter les maladies qui peuvent survenir. D’ailleurs, la médecine sportive est actuellement une branche de la médecine en pleine expansion. Ces spécialistes soulignent, par ailleurs, le fait que les effets néfastes des modes de vie sédentaires sont parfaitement modifiables. Il suffit tout simplement de maintenir un bon niveau de condition physique via la marche, la course ou d’autres sports.

Quelques astuces pour se remettre en mouvement

Sortir de la sédentarité c’est se remettre à bouger. Il faut reconnaître qu’il n’est pas du tout évident pour une personne en manque d’activité physique de commencer à pratiquer du sport. Toutefois, en suivant quelques astuces et en adoptant de bonnes habitudes, vous pouvez y arriver facilement. Aussi, vous devez retenir que se remettre en mouvement ne signifie pas faire du sport intensif immédiatement. Vous pouvez commencer par ne pas rester assis durant des heures. N’hésitez donc pas à vous lancer en suivant les conseils suivants :

  • Toujours préférer les escaliers à l’ascenseur. Que vous montiez ou descendiez, il est conseillé de toujours prendre les escaliers. Parcourir 21 étages en une journée vous permettra, à terme, de perdre 1,5 centimètre de tour de taille.
  • Ne pas s’arrêter avant 30 minutes durant un effort physique. D’après les spécialistes, vous devez tenir au moins une demi-heure lors d’une activité physique. Selon eux, durant les vingt premières minutes, votre corps se met à éliminer le sucre. Ce n’est qu’après qu’il commence à éliminer de la graisse.
  • Sauter à la corde quotidiennement. 5 minutes par jour suffiront pour cette activité. Considérée comme un sport complet, elle est excellente pour la santé du cœur et favorise son fonctionnement. Le saut à la corde, d’après des études japonaises, aurait un effet « satiétogène ». Ce qui signifie qu’il permet de modérer l’appétit.
  • S’activer sur un vélo d’appartement. Il se peut que votre emploi du temps ne vous permette plus d’aller courir ou de faire une séance à la salle de sport. Pas de panique, vous pouvez très bien pratiquer régulièrement une activité physique chez vous grâce à un vélo d’appartement. Facile à installer, cet appareil est aussi très pratique. Vous pouvez en faire tout en regardant la télévision ou en écoutant vos morceaux de musique préférés.

Sources:
https://www.topsante.com/senior/retarder-le-vieillissement/la-sedentarite-pire-que-le-tabagisme-le-diabete-ou-les-maladies-cardiaques-pour-628774
https://www.santemagazine.fr/actualites/la-sedentarite-est-dangereuse-pour-le-corps-meme-sur-une-courte-periode-301200

Vérifiez également

déni de grossesse

Les essentiels à retenir sur le déni de grossesse

Encore peu connu, le phénomène de déni de grossesse a fait beaucoup parler de lui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *