fbpx

La viande de porc est-elle mauvaise pour la santé ?

L’alimentation est essentielle pour qu’un organisme puisse fonctionner correctement. Autrement dit, elle permet à chaque personne de vivre ou de survivre. Chacun des aliments que nous mangeons représente soit des bienfaits, soit des risques, soit les deux à la fois. Ici, nous allons nous intéresser à la viande de porc et les effets qu’elle a sur la santé. Il s’agit de la viande la plus consommée dans le monde. Nous n’allons pas aborder cette viande en tant qu’interdit alimentaire dans un cadre religieux. L’article se concentrera plus sur ses aspects nutritionnels et sanitaires.

Petit rappel

Le porc est aussi appelé cochon ou cochon domestique. Ils sont souvent considérés comme des animaux « sales » à cause de leur habitude et plaisir à se rouler dans les espaces boueux. Toutefois, il ne faut pas oublier les raisons qui les poussent à faire cela. En effet, se rouler dans la boue les procure une sensation de fraîcheur. Etant donné qu’ils ne peuvent pas transpirer via leur peau, c’est ainsi qu’ils trouvent refuge face à la chaleur. D’ailleurs, se rouler dans la boue leur permet de combattre les parasites. Il existe des noms spécifiques pour :

  • La femelle adulte (truie) ;
  • La femelle destinée à reproduire (cochette) ;
  • Au jeune qui n’a pas sevré (porcelet, goret ou cochonnet) ;
  • Au jeune qui a déjà sevré (nourrain) ;
  • Au mâle (verrat).

Les apports nutritifs de la viande de porc

Chaque partie de la viande de porc que nous consommons représente un goût particulier. Qu’il s’agisse du jambon, du jarret ou des pieds, chaque partie comestible d’un porc offre une sensation particulière en fonction du mode de cuisson. D’autre part, les nutriments présents dans chacun des morceaux sont parfois essentiels pour la santé. En effet, en plus de plusieurs vitamines, la viande de porc est une source de phosphore, de fer et d’acides aminés indispensables à la fabrication d’hormones.

viande de porc

 

Comment conserver la viande de porc ?

Traditionnellement, la principale façon de conserver la viande consiste à la saler. C’est-à-dire, plonger la viande dans une solution concentrée en sel, avec un peu de salpêtre et de sucre. Néanmoins, il se peut qu’avec ce procédé, le goût de la viande change. Le mode de conservation actuel consiste surtout à utiliser le froid, comme la congélation ou la réfrigération. En ce qui concerne la viande de porc, la réfrigération permet de la conserver entre 4 à 6 jours, en fonction du morceau à conserver. Si on choisit la congélation, la conservation peut atteindre jusqu’à 4 à 6 mois.

Les matières grasses

Si vous cherchez les parties les plus saines dans la viande de porc, il faut chercher les morceaux maigres comme l’aloyau et les côtelettes. Le bacon (lard fumé) et les autres coupes grasses sont très riches en cholestérol et en graisse saturée. Ces derniers peuvent causer le bouchage des artères et ne doivent pas se consommer régulièrement. Les viandes froides prédécoupées et emballées, ainsi que le jambon se situent environ au milieu lorsqu’il s’agit de calories et de graisse. Comme toutes les autres viandes, la viande de cochon est sans danger lorsqu’elle est cuite à la bonne température interne (71°C).

La viande de porc est-elle toxique ?

Il y a des raisons pour lesquelles cette viande devient plus saturée de toxines par rapport à la plupart des autres animaux de la ferme. La première, est en lien avec le système digestif porcin. Un porc digère plutôt rapidement tout ce qu’il mange, dans un maximum de 4 heures. Si on compare, une vache met 24h à digérer ce qu’elle a mangé. Durant le processus de digestion, les animaux, dont les humains, se débarrassent des toxines et des autres composants qui pourraient être dangereux pour la santé. En ce qui concerne les porcs, les toxines restent présentes dans leurs organismes pour ensuite être stockées dans les tissus adipeux, prêts à se consommer. Un autre problème avec cet animal, est qu’il est dépourvu de glandes sudoripares. Or, ces derniers ont pour rôle d’éliminer les toxines. Etant donné qu’ils n’en possèdent pas, le corps des cochons possèdent davantage de toxines.

Finalement, la viande de porc est-elle mauvaise pour la santé ?

Par rapports à tous ses autres bienfaits, la consommation de la viande de porc ne représente pas un risque important pour la santé. Le respect de l’hygiène dans la conservation/préparation et une bonne cuisson suffisent à éviter tout danger. Au contraire, la viande de cochon apporte de l’énergie à notre organisme, ainsi que des apports bénéfiques non négligeables sur la santé. De plus, la présence notable de vitamines du groupe B et d’autres nutriments dans la viande de porc la rend utile. Par ailleurs, sa consommation ne présente pas un risque de surpoids, une fois les parties grasses ôtées. La viande de porc est donc un aliment qui se destine à la consommation quotidienne. Et ce, grâce à son excellent apport en nutriments importants pour l’organisme. En respectant les règles d’hygiène et compte tenus de ses bienfaits sur la santé, vous pouvez manger de la viande de porc sans crainte.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/cuisine/guides-cuisine/bien-cuisiner-viande-de-porc-42351
https://www.lepoint.fr/sante/les-viandes-rouges-probablement-cancerogenes-26-10-2015-1976818_40.php

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

syndrome de la narcolepsie

Qu’est-ce que le syndrome de la narcolepsie ?

La narcolepsie est un trouble du sommeil souvent peu connue et sous-diagnostiqué. C’est un syndrome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *