Accueil / Santé / La viande rouge augmenterait le risque de cancer du côlon

La viande rouge augmenterait le risque de cancer du côlon

Vous aimez la viande rouge ? C’est bon et c’est énergisant. Mais tâchez quand même d’y faire très attention. Limitez votre consommation. Une récente étude britannique évoque que consommer cette viande augmente de 20% le risque de cancer du côlon. Et ce problème touche également les hommes et non uniquement les femmes. Selon les dernières statistiques publiées dans le International Journal for Cancer, une personne sur 3 aurait développé ce risque. A travers cet article, nous vous disons tout pour vous expliquer quel lien existe-t-il entre la viande rouge et le cancer du côlon.

Le cancer du côlon, le plus fréquent des cancers

Le cancer du côlon ou le cancer colorectal est un cancer très fréquent chez les femmes, derrière le cancer du sein et le cancer du col et de l’utérus. Il est dû à la forte consommation d’aliments transformés tel que la viande rouge. Et si cela continue, le nombre de personnes touchées monterait à plus de 2,2 millions d’ici 2030.

Le cancer du côlon n’est pas à prendre à la légère. Il peut être mortel. Cependant, s’il est mieux diagnostiqué, le taux de guérison monterait à 90%. Les chercheurs de l’Université de Californie estiment que ce sont surtout les femmes qui consomment de cette viande qui en sont touchées. Cette étude a été appuyée par les données de la UK Women’s Cohort Study sur 30 000 femmes, déjà publiées il y a plusieurs années.

Les hommes en sont aussi touchés

Le cancer du côlon est bien localisé, au niveau de la partie où sont stockés les fèces issues des matières fécales. Ce type de cancer touche aussi bien les femmes que les hommes. Aussi, l’on est tous exposé au risque de contracter cette maladie. Et pire encore, l’on pourra rencontrer d’autres maladies ou même en mourir s’il n’y a pas de prise en charge.

En effet, sur les 20% consommatrices de viande rouge, 35% étaient victime de décès suite à un cancer, 45% de maladies cardiaques, 87% de troubles respiratoires, et 119,2% de diabète.  

Quel lien entre la viande rouge et le cancer du côlon ?

Vous vous demandez sans doute quel lien il y aurait entre la viande rouge et le cancer du côlon. Eh oui, il en existe bel et bien un.

L’étude porte sur l’alimentation de ces 30 000 femmes britanniques. Elles étaient suivies pendant près de 17 ans et divisées en deux groupes distincts : celles qui mangeaient de la viande rouge et celles au régime sans viande. Sur les 20% qui consommaient de la viande rouge, l’on a enregistré 462 cas de cancer du côlon. Mis à part cette étude, d’autres viennent à rapporter que la consommation de la viande rouge serait même à l’origine de certains cancers. L’association de 4 facteurs majeurs produirait des lésions précancéreuses au niveau du colon. Il s’agit de la coloration de la charcuterie, de sa cuisson, de son oxydation, et de l’ajout de nitrites.

Des explications plus scientifiques

D’un terme plus scientifique, c’est la molécule de sucre « Neu5Gc » présente dans la viande rouge qui en est le principal responsable. Lorsque nous mangeons de la viande rouge, nous produisons en nous une molécule appelée « Neu5Gc ». Celle-ci attaque notre système immunitaire. C’est pour cela que nous souffrons d’inflammations et de tumeurs spontanées au niveau du côlon. Lorsque le risque s’aggrave, les cellules cancéreuses de cette zone augmentent en nombre.

Une autre explication vient à affirmer que c’est aussi dû au fer héminique qui donne la couleur rouge à la viande. Quand nous digérons de la viande rouge, ce fer se transforme en aldéhyde. C’est un composant toxique qui favorise les modifications de l’ADN et la mort des cellules protectrices du côlon et du rectum.

Aussi, cet aliment est souvent incriminé dans plusieurs maladies comme le diabète et les troubles cardiovasculaires, et certains types de cancer.

Près de 20% d’augmentation

La production de cette molécule dans notre organisme tendrait donc à augmenter de 20% le risque de cancer du côlon, soit un risque 5 fois plus élevé. Mais ce risque peut favorablement diminuer si le patient adopte une meilleure hygiène de vie. Il doit incorporer dans son alimentation des fruits, des fibres et des légumes.

Comment limiter donc sa consommation de viande rouge ?

Tout excès est un défaut. Et c’est également le cas en matière de santé. Pour ne pas avoir à s’exposer au risque de cancer du côlon, il vaut mieux réduire sa consommation de viande rouge. L’idéal est de respecter la limite de 500grammes par semaine. A titre d’information, la viande rouge concerne toutes les viandes autres que celle des volailles. Il s’agit de la viande de bœuf, de porc, de veau, d’agneau, de gibier, etc.

viande rouge

Méfiez-vous surtout des viandes transformées comme ce qu’on peut voir dans les charcuteries (sandwich, saucissons, mortadelle, jambon, pâté, salami, viande hachée, etc.). Ces viandes contiennent plus de substances cancérigènes.  

Si l’envie de manger de la viande rouge vous prend la tête, vous pouvez ajouter des herbes et des épices à vos préparations. Vous devez aussi vous hydrater convenablement et manger plus de légumes et de fruits.

Références:


Vérifiez également

palpitations cardiaques

Palpitations cardiaques: causes, symptômes et traitements naturels

Avoir le cœur qui s’emballe, notamment en cas d’émotions fortes est tout à fait normal. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *