fbpx

La vitesse de notre marche : un bon reflet de notre santé !

Vous aimez marcher ? C’est bien. C’est bon pour la santé. Et vice versa, marcher à rythme normal est synonyme de bonne santé. Savez-vous que des chercheurs américains peuvent vous révéler votre état de santé sur la base de votre vitesse de marche ? Eh oui, cela semble assez logique. Une personne faible ne peut avoir la même vitesse de marche qu’une autre très énergique et très dynamique. Cette dernière aura plus de facilité de marcher plus vite tandis qu’une personne sous traitement est affectée dans sa force, donc dans sa capacité de mouvement. La vitesse de notre marche est donc un nouvel indicateur de notre état physique derrière notre pression sanguine et notre IMC. Ne soyez donc plus étonné lorsque vous rendez visite à votre docteur, il peut s’intéresser à la vitesse sur laquelle vous marchez.

La vitesse de notre marche, un facteur de prédiction de la mortalité

Vous marchez assez vite ou assez lentement ? Votre réponse est très importante pour votre docteur pour déterminer votre espérance de vie. En effet, selon une récente étude menée par des chercheurs universitaires, la vitesse de notre marche est un bon indicateur de prédiction de la mortalité.  Ils ont proposé aux médecins d’ajouter ce nouvel indicateur aux observations des états de santé de leurs patients. En effet, selon ce qu’il en est sorti, plus le rythme est rapide, plus le patient est en forme. Et donc, une marche lente signifie une dégradation de notre état de santé. Ces chercheurs ont associé la marche lente à des maladies cardiovasculaires, à certains types de cancer ou à des troubles cognitifs. Quand on est attaqué par ces maladies, on perd beaucoup de force et cela se reflète sur la façon et la vitesse dont nous nous marchons.

Marcher lentement signifie une maladie

Même lorsqu’on est malade, il est toujours bénéfique de marcher. La marche est bon pour la santé. Mais cela ne signifie aucunement pas que nous devons marcher plus vite pour être plus performant. L’essentiel est de garder notre rythme naturel. En effet, selon ce qu’ont sorti de récentes études, le ralentissement de la vitesse de notre marche est synonyme que nous rencontrons un problème de santé. Il y a peut-être une affection sous-jacente. La vitesse de notre marche peut aussi indiquer notre âge. Ne savez-vous pas que pour repérer une personne vieille, on observe sa démarche ? Et cela sans voir son visage. Pourquoi ? Parce que lorsque notre corps vieillit, notre capacité de bouger davantage est réduite. Une démarche plus ralentie peut donc signifier soit une dégradation de la santé, soit un vieillissement.

Marcher plus vite n’apporte rien

Eh oui, contrairement à ce que vous avez pensé, il est inutile de marcher plus vite pour aller mieux. Nous l’avons déjà mentionné plus haut. Il est important de continuer de marcher tant que  nous le pouvons mais cela ne signifie pas que nous devons augmenter la vitesse de notre marche. Cependant, des chercheurs ont démontré que marcher à une vitesse moyenne ou plus rapidement est synonyme que nous sommes physiquement dynamiques et forts. Cela réduit notre taux de risque de mortalité. La vitesse de notre marche que nous parlons ici concerne donc la vitesse sur laquelle nous marchons naturellement quand nous n’avons aucun problème de santé. L’augmenter expressément ne nous fait pas gagner une meilleure santé.

vitesse de notre marche

L’expérience sur la vitesse de notre marche

La marche est un sport doux qui ne nécessite pas un plus grand effort physique. Et pratiqué quotidiennement, elle peut être vraiment bénéfique pour notre santé. Pour confirmer l’hypothèse que la vitesse de notre marche reflète notre santé, les chercheurs de l’Université de San Diego aux Etats-Unis ont expérimenté des individus volontaires composés d’hommes et de femmes âgés d’entre 18 à 55 ans. Ils les ont demandés de marcher sur des appareils dotés de tapis roulants. Ils étaient aussi équipés de divers matériels de détection pour pouvoir déterminer la vitesse de leur marche comme un podomètre pour enregistrer leur nombre de pas. On les a chacun fait porter un masque sur le visage pour pouvoir analyser leur respiration, c’est-à-dire le taux d’oxygène et de gaz carbonique qu’ils émettent. Les chercheurs ont également prélevé leur pression cardiaque pour déterminer l’intensité de leur activité physique et les calories dépensées en marchant.

Les résultats de l’étude

Les résultats de cette étude portés sur la vitesse de la marche de ces individus volontaires ont été publiés dans The American Journal of Preventive Medicine. Ils marchaient à des vitesses différentes de 3,8 ; 4,8 ; 5,6 et 6,6 km/h. Et les fréquences de leur marche comprenaient entre 92 et 135 pas par minute. Ceux qui avaient marché plus lentement étaient logiquement plus faibles. Les chercheurs ont cherché la raison et ils ont arrivé à montrer que ceux-ci avaient rencontré quelques soucis de santé et/ou avaient du mal à se remettre de leur opération chirurgicale. Ceux qui ont marché plus vite sont sans doute ceux qui se portaient en très bonne santé. Les docteurs peuvent donc utiliser la vitesse de notre marche pour déterminer comment nous allons.

Marcher pour rester en forme

La marche, quelle que soit la vitesse de notre marche, est bonne pour la santé de tout notre organisme et particulièrement pour notre cœur. C’est pourquoi il est recommandé de marcher au moins 20 mn par jour (l’équivalent de 10 000 pas) soit 20 mn 5 fois par semaine pour rester en bonne santé. La marche booste notre système immunitaire et renforce nos os. De plus, c’est très bon pour notre moral. Cela nous aide à nous calmer dans les moments de stress et d’anxiété. Bref, l’essentiel c’est de garder son rythme naturel pour ne pas créer d’autres problèmes de santé.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2009/03/21/9475-marcher-4-kmh-permet-rester-bonne-sante
https://www.santemagazine.fr/actualites/longevite-pour-vivre-plus-longtemps-mieux-vaut-marcher-vite-326365

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

rétention d’eau

La rétention d’eau : les symptômes et causes

L’eau est présente à l’intérieur et à l’extérieur des cellules du corps à un taux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *