fbpx
argent colloïdal

L’argent colloïdal, le nouveau remède miracle « soigne-tout »

L’utilisation de l’argent colloïdal date de l’antiquité. Mais la découverte des antibiotiques a freiné son usage. Actuellement, l’argent colloïdal a repris sa place dans la médecine. Reconnu pour ses multiples facettes thérapeutiques, l’argent colloïdal se présente sous différentes formes.

Historique de l’argent colloïdal

L’histoire de l’argent colloïdal a commencé depuis des millénaires. Elle comporte cinq grandes étapes.

  • L’Antiquité

Après l’or et le cuivre, l’argent est le troisième métal utilisé dans l’Antiquité. Depuis quatre mille ans avant notre ère, les habitants de la Mésopotamie ont reconnu les bienfaits de l’argent. Il servait surtout à conserver des aliments et des liquides en Mésopotamie, en Grèce et chez les Romains. Selon un historien, les rois grecs ne buvaient de l’eau que si elle a été conservée dans un récipient en argent. Hippocrate a inclus l’argent dans certaines de ses préparations pour soigner des ulcères et cicatriser des plaies.

  • Du premier au dix-neuvième siècle

L’ouvrage de Pline l’Ancien en l’an 72 intitulé « Histoire Naturelle » mentionne les propriétés thérapeutiques de l’argent. Gabor, père fondateur de la chimie moderne rapporte l’utilisation du nitrate d’argent en tant que médicament. En 908, Avicenne prescrit l’utilisation de l’argent pour purifier le sang et soigner les palpitations du cœur. Pendant la renaissance, Paracelse et Sala utilisent l’argent pour cicatriser les plaies et soigner les infections du cerveau. Le nitrate d’argent en ingestion servait aussi de révulsif et de purgatif.

Aux dix-neuvième et vingtième siècles

Le docteur J Marion Sims a suturé après une chirurgie de fistules vésico-vaginales avec des fils en argent. Le chirurgien BC Crede s’est inspiré de Halsted pour utiliser l’argent colloïdal en antiseptique. Le docteur Prouvost prouva l’efficacité de l’argent colloïdal en intraveineuse pendant l’épidémie de grippe en 1918.

  • L’ère des antibiotiques

Après la découverte du lysozyme et de la pénicilline, l’argent colloïdal laisse sa place aux antibiotiques.

  • Le retour de l’argent colloïdal

L’utilisation de l’argent colloïdal a repris depuis les années 1970. Dans les années 1990, le docteur Bob Becker inventa la machine à fabriquer l’argent colloïdal.

Les vertus thérapeutiques de l’argent colloïdal

L’argent colloïdal est une solution contenant des ions d’argent en suspension. Il est réputé pour ses multiples vertus médicales.

  • Action antibactérienne

L’argent colloïdal est un antibiotique naturel. Il détruit les bactéries, même celles qui sont résistantes aux antibiotiques. Il est capable d’éliminer six cent cinquante bactéries pathogènes. En plus, il est inoffensif pour les bonnes bactéries de l’organisme.

  • Anticancéreux

L’argent colloïdal favorise la régénération tissulaire. Non seulement il maintient à la vie par le renouvellement des cellules, il élimine aussi les cellules cancéreuses. Il traite et débarrasse du cancer. Il est efficace contre tout type de cancer. Des cas de cancer des poumons, de la prostate, de la peau ou du pancréas ont été guéris.

  • Pouvoir cicatrisant

L’argent colloïdal favorise la cicatrisation de la peau et des tissus mous. Il est efficace contre les maladies dermatologiques. Il guérit entre autres les brûlures, candidoses et parodontites. On l’utilise aussi en traitement contre la teigne, le psoriasis, et les eczémas.

  • Antiviral

L’argent colloïdal peut éliminer de nombreux virus rapidement. Il agit notamment contre la pneumonie, l’herpès ou les verrues. Il réduit l’activité du VIH chez les sujets séropositifs. Il agit efficacement contre le virus de l’hépatite C.

  • Anti-inflammatoire

L’argent colloïdal est un anti-inflammatoire efficace pour la peau. Son action est rapide. Il guérit totalement une peau enflammée en soixante douze heures.

  • Protection des voies respiratoires

L’argent colloïdal soigne les affections qui peuvent toucher le système respiratoire. Il guérit la sinusite, les bronchites, la pneumonie. Il prévient contre les rhumes et les grippes en tout genre.

argent colloïdal

Le mode d’action de l’argent colloïdal

L’argent colloïdal s’attaque à tous les genres d’agents pathogènes. Il élimine bactéries, virus et champignon. Il active une enzyme qui modifie l’équilibre acido-basique des cellules des microbes. Inactivés au bout d’environ six minutes, ceux-ci régressent et meurent peu à peu.

Mode d’administration

L’argent colloïdal s’utilise sous toutes les formes. Il peut se présenter sous différentes formes et être administré par différentes voies.

  • Voie orale

L’argent colloïdal peut se présenter sous-forme de pastilles. Celles-ci sont conçues pour l’hygiène de la bouche et de tout l’organisme.

La solution d’argent colloïdal peut aussi être ingurgitée en respectant les posologies prescrites par des spécialistes. La dose normale est d’une cuillerée à café par jour.

Le gargarisme d’argent colloïdal s’utilise pour les maux de gorge, les aphtes.

  • Voie cutanée

L’argent colloïdal s’applique sur la peau pour traiter les psoriasis, eczémas, teigne, mycoses ou verrues. Il soigne aussi les brûlures, les coups de soleil, les coupures et plaies, les piqûres et l’acné.

  • En spray

Le spray sert pour le nez, la gorge. Il peut aussi être utilisé comme déodorant.

  • En gouttes

Quelques gouttes de solution d’argent colloïdal sont versées pour soigner les yeux ou les oreilles.

  • En nébuliseur

Le nébuliseur permet le transport des particules d’argent directement vers les bronches et les poumons.

Les risques liés à la consommation d’argent colloïdal

Aucun effet secondaire majeur n’est connu pour la consommation normale de l’argent colloïdal. Ils ne surviennent qu’à une surdose équivalente à dix fois la dose normale.

Sources
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=argent-colloidal-antibiotiques
http://www.doctissimo.fr/sante/diaporamas/remede-naturel-acne/de-l-argent-colloidal-en-spray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.