Accueil / Prévention / Le cancer de la prostate : prévention, symptômes et traitements

Le cancer de la prostate : prévention, symptômes et traitements

Le cancer de la prostate est une maladie grave qui concerne chaque année des milliers d’hommes d’âge ou plus âgés. En France, on estime environ 54 000 nouveaux cas en 2011. 60% des cas touchent le plus souvent les hommes âgés de plus de 65 ans. Il figure parmi les principales causes de décès chez les hommes. Mais plus il est diagnostiqué tôt, mieux il est traité. Nous allons découvrir quels sont les traitements et la prévention de cette maladie masculine.

Le diaporama sur le cancer de la prostate

La prostate est une petite glande qui se trouve dans le bas-ventre de l’homme. Elle est située sous la vessie et entoure l’urètre. La prostate produit le liquide séminal également appelé sperme. C’est l’hormone testostérone qui régule la prostate. Lorsqu’une croissance anormale de cellules appelées tumeur se forme dans la prostate, on parle de cancer de la prostate. Ce cancer peut se propager sur d’autres zones du corps. Dans ce cas, comme le cancer est constitué de cellules de la prostate, il s’agit toujours de cancer de la prostate.

Ce type de cancer se classe en fonction de sa vitesse de croissance. Il existe deux types de croissances :

  • Agressif ou à croissance rapide
  • Non agressif ou à croissance lente

Le cancer de la prostate non agressif ne grandit pas ou grandit très peu avec le temps. En ce qui concerne le cancer agressif, la tumeur peut se développer rapidement et se propager sur d’autres parties du corps comme les os.

Les causes et les facteurs de risque

Les causes exactes de cancer de la prostate ne sont pas évidentes, mais il existe de nombreux facteurs de risques possibles. Les facteurs énumérés ci-dessous augmentent votre risque de contracter la maladie.

Quels sont les symptômes ?

Certaines formes de cancer de la prostate ne sont pas agressives et ne présentent donc aucun signe avant-coureur. En revanche, le cancer avancé présente généralement des symptômes. Si vous présentez l’un des signes suivants, n’hésitez pas à appeler un médecin.

symptômes cancer de la prostate
  • Les troubles urinaires :  c’est un signe courant parce que la prostate se situe sous la vessie et entoure l’urètre. En raison de cet emplacement, lorsqu’une tumeur se forme sur la prostate, elle pourrait exercer une pression sur la vessie ou l’urètre, ce qui entraîne des troubles urinaires. Ceux-ci peuvent inclure : le besoin fréquent de l’uriner, un flux plus lent que la normale, les saignements en urinant (hématurie).
  • La dysfonction érectile : aussi appelée impuissance, cette condition vous rend incapable d’obtenir et de conserver une érection. La présence de sang dans le sperme après l’éjaculation peut aussi être un symptôme du cancer.
  • La douleur et l’engourdissement : lorsque le cancer de la prostate se métastase, il s’étend souvent jusqu’aux os. Cela peut provoquer des douleurs pelviennes ou au niveau de la poitrine. Au cas où il se propage à la moelle épinière, vous risquez de perdre la sensation dans vos jambes et votre vessie.

Le diagnostic et le traitement

Votre médecin effectuera probablement un diagnostic physique (toucher rectal) et discutera de vos antécédents médicaux. Il fera également un ou plusieurs tests pouvant inclure l’examen rectal numérique, le test antigène spécifique de la prostate, la biopsie de la prostate et d’autres tests comme une tomodensitométrie ou une IRM.

traitement cancer de la prostate

Votre professionnel de santé établira ensuite un plan de traitement adapté en fonction de votre âge, votre état de santé et la gravité de votre cancer. Si le cancer est non agressif, il peut vous recommander la surveillance active. Cela consiste à retarder le traitement, mais votre médecin contrôle le cancer de façon régulière. Les cancers plus agressifs peuvent être traités avec d’autres méthodes telles que : la chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie, la chimiothérapie, l’immunothérapie et la radiochirurgie stéréotaxique.

La prévention du cancer

Cesser de fumer pourra réduire votre risque de cancer de la prostate, car des recherches ont révélé que le tabagisme augmentait le risque. Le régime alimentaire et l’exercice physique restent également des facteurs importants.

Il existe certains facteurs de risque de cancer de la prostate, tels que l’âge, que vous ne pouvez pas contrôler. Cependant, il y en a d’autres que vous pouvez éviter. Certains aliments peuvent réduire votre risque de cancer dont : les tomates, les légumes crucifères, les poissons, le soja et les huiles contenant des acides gras oméga-3. Les preuves suggèrent, en outre, que certains aliments peuvent favoriser le risque tels que : le lait, les graisses saturées qui se trouvent dans les produits d’origine animale, les viandes rouges et les viandes grillées.

Connaissez-vous d’autres facteurs de risque de cancer de la prostate ? Faites-nous part de vos commentaires !

Sources scientifiques

http://ajph.aphapublications.org/doi/abs/10.2105/AJPH.2008.150508

https://www.cancer.org/cancer/prostate-cancer/causes-risks-prevention/what-causes.html

Vérifiez également

bienfaits des myrtilles

Les myrtilles : quels sont leurs bienfaits sur la santé ?

Les myrtilles proviennent de l’Amérique du Nord. Ces fruits sont reconnus pour leurs vertus et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *