fbpx

Le choix du régime alimentaire pour combattre les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires constituent la cause de 30% des décès à travers le monde. Chaque année en France, 120 000 personnes souffrent d’un infarctus et 130 000 autres d’un AVC.  Selon les professionnels de santé, un mode de vie sain agit de manière efficace pour combattre les maladies cardiovasculaires. Cela repose sur la pratique d’une activité physique régulière et le choix de son régime alimentaire. Il existe plusieurs types de régime alimentaire à travers le monde. Le régime méditerranéen, le régime d’Okinawa et le régime paléolithique sont considérées comme des régimes protecteurs.

Combattre les maladies cardiovasculaires – l’importance du régime alimentaire

Les siècles succèdent et le mode de vie ainsi que l’alimentation ont radicalement changé. Les produits raffinés, les aliments transformés, les additifs continuent d’envahir le commerce. Le stress, la pollution, la sédentarité favorise l’apparition de plusieurs maladies, y compris les maladies cardiovasculaires.  Il faut rappeler qu’il y a 40 000 ans, nos ancêtres du paléolithique chassaient et cueillaient pour se nourrir. Leurs alimentations se caractérisaient par un bon rapport entre les acides gras polyinsaturés oméga 6 et oméga 3. Deux éléments considérés comme essentiels car le corps ne sait pas les fabriquer. Aujourd’hui, l’usage massif de céréales, de maïs, de soja et d’autres graisses a perturbé cet équilibre. La majorité des personnes consomme plus d’oméga 6 et peu d’oméga 3.

Les conséquences de ce déséquilibre

Dans la majorité des pays occidentaux, les gens consomment 20 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Ce déséquilibre, plus précisément la forte consommation d’oméga-6 rend le sang moins fluide. Cela augmente le risque des problèmes inflammatoires, d’obésité, de cancer et d’infarctus. À l’inverse, une forte consommation d’oméga-3 rend le sang plus fluide et augmente le risque d’accident vasculaire cérébral. Afin de combattre les maladies cardiovasculaires et les autres maladies, il faut rétablir cet équilibre.

Combattre les maladies cardiovasculaires – que faire pour trouver l’équilibre ?

Le rapport 1/1 reste le rapport idéal. Avec les éventuels changements, il semble difficile de le respecter. Alors, les professionnels recommandent un rapport de 4 oméga-6 et 1 oméga-3 afin de combattre les maladies cardiovasculaires et les autres maladies. Pour permettre aux oméga-3 de faire leur travail, il faut réduire de manière drastique les apports en oméga-6. Voici quelques astuces :

  • Limiter l’utilisation des margarines et des huiles de tournesol, car elles sont beaucoup trop riches en oméga-6,
  • S’orienter vers l’huile de colza, l’huile de noix, l’huile d’olive de qualité (une à deux cuillères par jour)
  • Consommer du poisson gras comme le saumon frais, le maquereau, la sardine fraîche, le hareng, le thon frais,
  • Privilégier de la viande et lait d’animaux nourris à l’herbe,
  • Consommer plus de noix et des épinards.

Combattre les maladies cardiovasculaires – les régimes protecteurs et leurs particularités

Adopter un régime protecteur pour combattre les maladies cardiovasculaires, c’est s’orienter vers les aliments peu transformés, respectant les équilibres métaboliques. Le régime méditerranéen, le régime du type Okinawa et le régime paléolithique font partie des régimes les plus protecteurs.

combattre les maladies cardiovasculaires

Combattre les maladies cardiovasculaires – les bienfaits du régime méditerranéen

Il se caractérise par sa richesse en fruits, légumes frais et secs, noix, céréales peu transformées et poisson. Ces différents éléments font preuve de son efficacité pour combattre les maladies cardiovasculaires. Il garantit également un meilleur équilibre entre les graisses polyinsaturés oméga-3 et oméga 6 ainsi que les graisses monoinsaturées.

Les particularités du régime du type Okinawa

Ce régime est inspiré de l’alimentation traditionnelle des habitants de la petite île d’Okinawa au Japon. Il fait également partie des régimes protecteurs permettant de combattre les maladies cardiovasculaires. Il s’agit d’un régime à base de fruits, légumes, algues, poissons, riz et épices en abondance. Pauvre en calories, il contient peu de viande, de laitages, de céréales raffinées, sucre et sel. Ce régime apporte des acides gras oméga-3 en abondance. Cela garantit un meilleur équilibre entre les acides gras oméga-3 et oméga-6.  Il  permet de vivre beaucoup plus longtemps, en bonne santé et sans courir à un risque d’obésité. Pauvre en calories, il aide à se débarrasser des excès de poids.

Combattre les maladies cardiovasculaires – le régime ancestral

Aussi appelé régime paléolithique, ce régime devient de plus en plus populaire dans les pays occidentaux. Il se caractérise par une consommation abondante de fruits, légumes, noix, tubercule, viande et poisson. Contrairement aux deux autres, ce régime exclut les céréales mais aussi les laitages et les aliments transformés. Le régime paléolithique aide non seulement à combattre les maladies cardiovasculaires, mais aussi d’établir l’équilibre en acide gras.

L’importance de l’activité physique

Effectuer un choix parmi ces trois régimes constitue la principale étape dans la lutte contre les maladies cardiovasculaire. C’est une étape incontournable, mais pas suffisante. Pour rester en bonne santé, l’activité physique régulière doit compléter les effets des alimentations. Elle procure de multiples bienfaits sur la santé. Selon les cardiologues, les exercices aérobiques sont très bénéfiques car ils font battre le cœur plus vite. Le vélo, la marche rapide, la course à pied, la natation, la danse, le ski, le tennis et le football en sont des exemples. Les exercices anaérobiques procurent aussi des bienfaits. Ils renforcent et améliorent la force, la puissance et l’endurance des muscles. Il y a aussi les étirements qui sont fortement recommandés car ils améliorent la souplesse et la capacité des articulations.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2003/special_medec/articles/sa_6604_prevention_maladies_cardiovasculaires.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=5-aliments-proteger-coeur

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

syndrome de la narcolepsie

Qu’est-ce que le syndrome de la narcolepsie ?

La narcolepsie est un trouble du sommeil souvent peu connue et sous-diagnostiqué. C’est un syndrome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *