fbpx
Accueil / Perte de poids / Le cortisol : 4 causes de prise de poids

Le cortisol : 4 causes de prise de poids

Le cortisol peut bien être le facteur de votre prise de poids. Cet élément fait partie de la physiologie de chaque être et influe sur la masse corporelle. Il arrive qu’on pratique un régime amincissant sans qu’on puisse voir des résultats efficients. Pour éviter cela, il faut connaître les états de son corps et ce, en apprenant les manifestations du cortisol.

Tout connaître sur le cortisol

Le cortisol est une hormone produite notamment en cas de stress. Elle peut donc être, dans certains cas, le facteur qui nuit à votre programme perte de poids. Si l’on associe le stress à l’amaigrissement, il peut aussi souvent conduire à un excès de poids. En effet, le cortisol est une hormone qui influe sur la graisse corporelle. Quand l’organisme est sujet à une situation prolongée de stress, il secrète cette hormone. Pour combattre la perte de poids, le corps fait appel au cortisol qui privilégie le stockage des graisses au niveau de l’abdomen. Cette hormone est donc tout ce qu’il y a à éviter si l’on est en quête de ventre plat. Outre cela, les femmes initialement minces sont les plus vulnérables aux effets du cortisol.

Certaines études(1,2,3) fassent état d’associations positives entre le cortisol et l’obésité et le syndrome métabolique. Et le cortisol a été mis en cause comme facteur causal majeur dans une étude récente(4).

4 raisons de la prise de poids induite par le cortisol

Si vous effectuez des séries d’exercices et que vous ne constatiez aucun changement notable ou que vous suiviez un régime minceur drastique sans le moindre résultat, peut-être faudrait-il se tourner vers ces raisons. Comprendre pourquoi le corps accumule de la graisse permet de maigrir. En effet, savoir quand le cortisol entre en cause est préférable. Ces facteurs sont d’ordre psychologiques ou purement médicaux.

Puisqu’il est une hormone, on peut éviter que le corps le produise. En fait, il existe bien des types d’hormone amaigrissement qui peuvent aider à mincir, mais le cortisol n’en fait malheureusement pas partie. Il est donc nécessaire de consulter un spécialiste afin de déterminer le meilleur moyen pour perdre du poids sainement.

Le stress prolongé

Le stress est la principale raison de la sécrétion de cette hormone. À la base, le cortisol est une réponse naturelle aux situations stressantes. Elle peut donc être assujettie à l’adrénaline quand on ressent l’effroi. Outre cela, le stress amène un sujet à accumuler beaucoup de calories et ce en mangeant. Même s’il n’y a pas de réel sentiment de faim, une personne stressée peut toujours avoir tendance à la suralimentation. L’accumulation des graisses se produit alors, d’où l’apparition du gain de poids.

Conseils pour contourner ce problème

Pour réguler le métabolisme et privilégier un régime minceur durant une période stressante, il faut de prime abord manger équilibré. Pour combattre les envies caloriques, le meilleur moyen est de prendre une collation entre deux repas. Le jeun est déconseillé en période de stress pour ne pas favoriser la sécrétion de cortisol. Outre cela, on peut aussi penser à prendre de grands temps de repos comme le yoga, le fitness, la nature pour diminuer le stress. À part le fait qu’ils réduisent le stress, ils contribuent également à perdre du poids naturellement et à avoir un ventre plat.

L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est une maladie assez rare due à la baisse de la production d’hormones thyroïdiennes. Elle se manifeste chez un sujet par une prise de poids excessive et surtout, inexpliquée. Un sujet touché par cette maladie est présente souvent des signes de léthargie. De ce fait, un régime minceur est inefficace pour traiter la prise de poids. Ce ralentissement du mode de vie conduit à l’utilisation de moins de ressources. Le corps utilise alors que rarement les calories apportées par les aliments, se traduisant ainsi par un surplus de graisses.

Outre cela, la prise de poids entraînée par cette maladie conduit à un stress chronique chez un sujet, donc, à une forte sécrétion de cortisol. Le cortisol a tendance à privilégier le stockage de la graisse, ce qui est totalement à éviter pour un programme perte de poids.

Conseils pour contourner ce problème

En cas de gain de poids inopiné et brusque, il faudrait d’abord se référer à son médecin. Les raisons sont plusieurs qui conduisent à cela. Si ce cas-ci est confirmé, il est conseillé de suivre des séances de yoga avec le traitement médical. Un régime équilibré, sain et particulièrement riche en sels minéraux et en protéines serait aussi le bienvenu.

Les problèmes émotionnels

Les problèmes émotionnels relèvent d’ordres psychologiques. Pourtant, ils ont tendance à causer une prise de poids excessive chez un sujet. On est donc confronté au fait connu comme « manger ses émotions ». Ceci se traduit par une habitude de masquer ses émotions à travers la consommation en excès.

Les problèmes émotionnels peuvent entraîner la faim émotionnelle. Effectivement, ces personnes, quand elles renflouent ce qu’elles ressentent, produisent un taux élevé de cortisol. Ce dernier est le principal facteur d’un appétit sans interruption, qui risque une prise de poids en des temps très courts. Les causes de problèmes émotionnels sont diverses et sont liées à la société ainsi qu’à un mauvais passé. Un régime minceur seul est totalement inefficace dans ce cas-là.

Conseils pour mincir avec des problèmes émotionnels

Pour perdre du poids sainement dans un cas de problèmes psychologiques, il faudrait d’abord être conscient de son état. Accepter les faits qui ont causés la dépression ou l’anxiété serait un premier pas. Ceci dit, un régime équilibré et sain devrait être privilégié plutôt qu’un régime minceur. Ceci pourrait être associé à la pratique du yoga ou à un exercice pour maigrir. La méditation est aussi à essayer dans ce cas.

La maladie de Cushing

C’est une maladie rare qui se traduit par une production excessive de cortisol. Elle se remarque particulièrement par une prise de poids très rapide. On note également de la fatigue et surtout, l’élévation de la glycémie. Cette maladie a pour causes l’utilisation prolongée d’hormones dans d’autres traitements à savoir l’asthme, les tumeurs bégnines… Un régime minceur avec cette maladie est inefficace et il faudra des traitements plus drastiques pour en venir à bout. En effet, on aura recours à la chirurgie, à la radiothérapie ou à l’utilisation d’éléments phytothérapiques pour traiter le syndrome de Cushing.

Sources :

https://sagessesante.fr/prise-de-poids-inexpliquee/

https://www.topsante.com/minceur/perdre-du-poids/les-bons-reflexes-minceur/meme-plus-envie-de-grignoter-10895/(page)/4

https://www.selection.ca/sante/maigrir/8-raisons-qui-expliquent-votre-prise-de-poids/

Références :

  1. Marin P, Darin N, Amemiya T, Andersson B, Jern S, Bjorntorp P. Cortisol secretion in relation to body fat distribution in obese premenopausal women. Metabolism. 1992;41:882–6.
  2. Phillips DIW, Barker DJP, Fall CHD, et al. Elevated plasma cortisol concentrations: A link between low birth weight and the insulin resistance syndrome? J Clin Endocrinol Metab. 1998;83:757–60.
  3. Ward AM, Fall CH, Stein CE, et al. Cortisol and the metabolic syndrome in South Asians. Clin Endocrinol (Oxf) 2003;58:500–5.
  4. Anagnostis P, Athyros VG, Tziomalos K, Karagiannis A, Mikhailidis DP. Clinical review: The pathogenetic role of cortisol in the metabolic syndrome: a hypothesis. J Clin Endocrinol Metab. 2009;94:2692–701.
À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

privilégier le cru

Régime minceur : pourquoi privilégier le cru ?

Les excès de poids représentent un souci quotidien pour leurs effets sur notre ligne et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *