Accueil / Santé / Le hoquet : solutions naturelles pour l’arrêter rapidement

Le hoquet : solutions naturelles pour l’arrêter rapidement

Le hoquet se manifeste souvent d’une manière soudaine. Il peut rapidement devenir gênant et ennuyeux. Cela nous incite à essayer toutes sortes d’idées ou de méthodes pour les éliminer. Qu’est-ce que le hoquet ? D’où vient ce problème ? Quelles sont les solutions naturelles pour s’en débarrasser ? Pour en savoir plus, lisez la suite !

Zoom sur le hoquet

Il s’agit d’une contraction involontaire du diaphragme. Ce dernier se resserre et aide à éliminer l’excès d’air dans l’estomac. Il n’y a pas d’explication détaillée sur les causes de cette contraction. Mais il existe diverses théories dont certaines remontent même au monde pré-évolutif. Une étude révèle qu’il existe un lien entre le hoquet et les habitudes respiratoires du têtard. Un expert affirme que les têtards ont la capacité de respirer sous l’eau et respirer sur terre.

Ce mécanisme ressemble beaucoup à celui d’un hoquet, où le têtard se remplit la bouche d’eau et force l’air à sortir des branchies. s

Quand il se produit, l’action est déclenchée par le tronc cérébral qui, apparemment, envoie toujours des signaux pour des actions rendues inutiles. L’un d’entre eux est l’apparition de hoquet et le signal que le cerveau transmet au diaphragme pour expulser l’eau vers les branchies.

Les causes principales

Le hoquet peut se produire en raison de divers facteurs. Voici certaines des causes communes.

Manger trop vite ou manger trop

Cela peut entraîner cette action de diaphragme, car manger trop vite vous donne une marge de manœuvre pour manger trop. Vous ne donnez pas donc à votre corps assez de temps pour évaluer le contenu de votre estomac. Le fait de manger trop vite vous permet ainsi d’avaler plus d’air que d’habitude.

La consommation des boissons alcoolisées

On estime que boire de l’alcool provoque le hoquet, car il provoque un reflux gastro-œsophagien. En raison de ce reflux, le nerf qui relie le cerveau à votre abdomen devient irrité, ce qui entraîne la contraction.

Les aliments épicés

La consommation d’aliments épicés peut aussi provoquer un hoquet en raison de la libération de cryptocapsine et d’autres produits chimiques. Ceux-ci irritent l’œsophage et l’estomac. Le hoquet est le moyen utilisé par votre corps pour expulser le produit chimique de vos poumons.

Le stress

Le stress et l’anxiété peuvent, en outre, causer cette action, car ils déclenchent un changement rapide du rythme respiratoire. Cela peut engendrer un hoquet à cause de la pression exercée sur le diaphragme.

Les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses permettent un excès de dioxyde de carbone (CO2) de pénétrer dans votre estomac. Vous obtenez alors cette contraction pour expulser l’excès de CO2 avec modération.

Autres facteurs

Un hoquet persistant peut être dû au déséquilibre hormonal si vous êtes enceinte. Ou par une irritation des nerfs quand les nerfs du diaphragme sont irrités ou encore par des tumeurs au cerveau.

Comment le traiter ?

Il existe d’innombrables méthodes de se débarrasser du hoquet. Certains individus diront peut-être que retenir son souffle peut le faire cesser. Alors que d’autres affirment que se gargariser d’eau glacée fera l’affaire. Ces solutions peuvent fonctionner pour d’autres personnes et échouer pour d’autres. Mais il existe encore d’autres moyens de vous aider à éliminer cette anomalie.

Boire de l’eau

Boire de l’eau vous oblige à utiliser une sorte de mouvement rythmique le long de votre œsophage. Ce qui aide votre corps à surmonter les spasmes du diaphragme. Boire de l’eau froide apaise aussi la partie irritée du diaphragme et permet à la respiration de reprendre son rythme normal.

Vous pouvez essayer de boire de l’eau en bloquant les deux oreilles. Cela stimulera les terminaisons nerveuses, ce qui attise le nerf vague.

Une cuillerée de beurre de cacahuète

Avaler le beurre de cacahuète interrompt le cycle de respiration et le rythme du hoquet. Vous pouvez aussi utiliser le beurre d’amande cru.

Consommer un quartier de citron avec une angostura amer

Il s’agit d’un traitement qui, selon les barmans, convient parfaitement à leurs clients. On demande à la personne avec le hoquet de manger un quartier de citron qui a été aspergé d’angostura amer. Cela a apparemment fonctionné pour 14 des 16 personnes testées.

Appuyer sur la paume de sa main avec son pouce

La pression exercée au milieu de la main distrait votre corps de l’attention qu’il porte sur votre hoquet.

D’autres conseils remèdes comprennent l’acupuncture, l’hypnose et l’usage de sels odorants. Si vous souffrez de hoquet persistant ou qui ne disparaît pas, même avec ces remèdes naturels, consultez un médecin. Il saura capable de vous déterminer la cause de cette affection et comment y remédier.

Prévenir le hoquet

  • Mangez lentement et mâchez bien votre nourriture
  • Évitez de parler en mangeant
  • Ne buvez pas de l’alcool ou des aliments susceptibles de provoquer un reflux gastro-œsophagien
  • Évitez de fumer des cigarettes

Si vous avez le hoquet de temps en temps, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Il est tout à fait normal d’avoir cette contraction occasionnellement. Même les bébés in utero l’ont.

Sources et références

Anxiété, Stress Déclencheur Hoquets. SoutchCoastToday. 5 août 2009.

Ce que ton hoquet tente de te dire. La prévention. 23 octobre 2015.

Questions et réponses Vous avez le hoquet?, Dr Weil. 27 février 2006.

Pourquoi avons-nous le hoquet? Est-ce que l’eau potable s’en débarrasse? Temps de l’Inde. 29 mars 2003

Borreli, Lizette. Cures de hoquet: 4 façons surprenantes d’arrêter le hoquet. Medicaldaily. 10 mai 2014

Traitement du hoquet: Comment arrêter le hoquet avec 9 astuces rapides, Reader’s Digest

Un remède amer. New England Journal of Medicine. 31 décembre 1981

 

Vérifiez également

Comment diminuer le sucre

Comment diminuer le sucre ?

L’excès de sucre peut entraîner des maladies. Il faut donc diminuer le sucre pour rester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *