fbpx

Le jeûne intermittent marche-t-il vraiment ?

Le jeûne intermittent ou fasting fait actuellement partie des tendances alimentaires. Beaucoup plus qu’un simple régime, c’est une nouvelle façon de s’alimenter et qui aurait de très nombreux bienfaits pour la santé. D’ailleurs, jeûner pour maigrir serait même le nouveau secret pour perdre du poids. Mais est-ce que cette méthode marche vraiment ? Découvrez les vrais bienfaits du fasting et comment le pratiquer.

Quels sont les intérêts du fasting ?

Définition

Le jeûne intermittent est une méthode d’alimentation qui consiste à alterner des périodes de prise alimentaire et des périodes de jeûne plus ou moins longue. Il est beaucoup plus souple et accessible par rapport au jeûne strict qui interdit toute prise alimentaire. De plus, il permet également de profiter des mêmes bienfaits sur la santé. On peut distinguer différentes façons de pratiquer le fasting : méthode 5 :2, jeûne partiel, fasting,…).

Quels sont les atouts du jeûne ?

Le jeûne aurait plusieurs avantages sur l’organisme. En particulier dans notre société où la malbouffe et la suralimentation sont deux phénomènes courants. Les principaux atouts du jeûne sont :

  • Stimulation du déstockage des graisses ;
  • Réduction de la production d’insuline et du stockage des graisses et du sucre dans l’organisme ;
  • Amélioration de la performance intellectuelle et physique, avec diminution du temps de récupération ;
  • Réduction de l’oxydation cellulaire ;
  • Réduction de l’oxydation cellulaire, ainsi que du vieillissement prématuré des cellules ;
  • Meilleur contrôle des sensations alimentaires ;
  • Favorise la sécrétion de l’hormone de croissance ;
  • Permet de nettoyer l’organisme et stimule l’autophagie ou fonction d’auto-nettoyage par les cellules ;
  • Favorise la régénération cellulaire ;
  • Prévention du surpoids et de certaines pathologies associées (diabète, maladies cardiovasculaires, …).

Ce qu’il faut savoir

Le jeûne intermittent est une nouvelle tendance pour maigrir. Comme mentionné plus tôt, les bienfaits santé de cette méthode sont nombreux et très intéressants. Toutefois, dans le cadre d’une perte de poids, il est essentiel de rester prudent. En effet, le fasting mal conduit et non encadré peut provoquer plus de dégâts que de bénéfices. Notamment une frustration, une fatigue, ou encore des compulsions alimentaires. Ce sont des effets négatifs qui sont en mesure de mettre l’organisme à dure épreuve. Afin de les éviter, il est important de consulter l’avis d’un médecin avant de commencer le jeûne. Il faut aussi se faire accompagner par des professionnels de l’alimentation. Par ailleurs, il est important de garder à l’esprit que le fasting n’est pas un régime. Il s’agit plus tôt d’une manière de s’alimenter. Ainsi, la perte de poids ne doit pas être l’unique motivation.

le jeûne intermittent

Quelles sont les erreurs à éviter pour le fasting ?

Contrairement à ce qu’il y parait, jeûner pour maigrir n’est pas facile. En effet, certaines erreurs très fréquentes peuvent ruiner les efforts et rendre le fasting non productif.

Ne pas boire assez d’eau

L’élimination des toxines et des déchets métaboliques passe par une bonne hydratation. Durant la période de jeûne, cette hydratation doit être beaucoup plus importante. Cela permettra à l’organisme de supporter les périodes de jeûne et de continuer à fonctionner correctement et de manière optimale. Ainsi, il est très important de faire attention à ce point. Il est donc recommandé de boire au moins 2 litres d’eau par jour. Et ce, en répartissant l’apport sur toute la journée.

Manger deux fois plus durant les périodes de prise alimentaire

Quand on pratique le fasting, il peut être compliqué de maintenir une alimentation assez équilibrée pendant les périodes de prise. En effet, on peut souvent être tenté de se jeter sur la nourriture, de consommer en plus grande quantité et de se tourner vers des aliments plaisirs. Cela est une très grosse erreur. Pour que vous puissiez bénéficier des avantages santé du jeûne intermittent, il faut surveiller ce que vous mangez. En effet, la qualité de l’alimentation pendant les périodes de prise alimentaire compte au même titre que les périodes de jeûne. Il faudra alors favoriser les repas riches en céréales complètes, en végétaux, en acides gras essentiels et en protéines maigres.

Se fixer des objectifs trop irréalistes

Le jeûne est un exercice compliqué. Afin d’éviter les faux pas, il est important d’y aller progressivement et de rester à l’écoute de son corps. Si vous pratiquer le fasting pour la première fois, faites-en sorte de fixer des objectifs par palier. Vous pouvez notamment commencer par avancer l’heure de votre repas du soir, et reculer légèrement l’heure de votre petit-déjeuner. De cette façon, vous serez en mesure d’augmenter progressivement le temps de votre jeûne sans brusquer votre corps.

Le jeûne pour maigrir uniquement

Le fasting est plus une manière de vivre qu’un régime alimentaire. Même s’il contribue à la perte de poids, il ne s’agit pas de sa finalité. Le fait de résumer le jeûne intermittent à cet unique objectif peut le compliquer davantage. Cela va alors vous pousser à abandonner plus rapidement. De plus, cela peut être frustrant et à la fois culpabilisant si jamais la perte de poids est jugée beaucoup trop lente. C’est une erreur fréquente qui risque de rendre les choses plus difficiles.

Sources
https://www.femmeactuelle.fr/minceur/astuces-minceur/jeune-intermittent-pour-mincir-ce-quil-faut-savoir-avant-de-se-lancer-2096706
https://www.aufeminin.com/mincir/jeune-intermittent-s4010538.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les complications de l'obésité morbide

Les complications de l’obésité morbide

Il y a obésité morbide quand la personne atteinte de la maladie a un indice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *