fbpx
vitiligo

Le vitiligo : est-ce une maladie contagieuse ou non ?

Le vitiligo est connu comme étant une maladie de la peau pouvant toucher les petits et les grands, les hommes et les femmes. Il s’agit en effet d’une maladie chronique acquise. Une personne atteinte du vitiligo se reconnaît par une perte de la coloration au niveau de sa peau ou encore de ses cheveux. Sur certaines parties de la peau apparaissent donc des taches blanches. Le vitiligo est causé par la perte ou l’absence de mélanocytes, les cellules permettant la pigmentation de la peau dans l’organisme. Il n’est pas dangereux ni contagieux et la personne atteinte ne ressent aucune douleur. Toutefois, même si la maladie est indolore, elle peut engendrer parfois des problèmes psychologiques chez la personne atteinte ainsi que des désagréments esthétiques. Il n’y a pas d’âge précis pour sa manifestation bien qu’il ait été constaté que cette maladie se manifeste souvent avant l’âge de 20 ans.

Quelles sont les causes du vitiligo ?

Les causes du vitiligo ne sont pas encore clairement précises même si la maladie est engendrée par une destruction des cellules en charge de la coloration de la peau, les mélanocytes. Lorsque ces dernières sont détruites, il n’y a plus de production de mélanine. De ce fait, la peau perd sa couleur et devient blanche. Toutefois, il y a différents postulats évoqués pour la perte des mélanocytes et les causes des troubles pigmentaires. Les origines souvent évoquées sont les origines : génétique, auto-immune ou encore environnementale. Pour le cas des origines environnementales, certains facteurs peuvent engendrer la présence de taches blanches même s’ils ne sont pas directement les causes de la maladie

Les différentes hypothèses autour des causes du vitiligo

D’après certaines recherches, plusieurs hypothèses sont émises pour les causes/origines du vitiligo. Même si elles n’ont pas été entièrement confirmées, elles méritent néanmoins d’être abordées :

  • Une origine génétique: d’après les études, dans une même famille, il y a plusieurs personnes qui contractent cette maladie ;
  • Une origine auto-immune due à la production d’anticorps anormaux chez les personnes malades. Ces anticorps vont donc contribuer à la destruction des mélanocytes. Le système immunitaire aura même du mal à reconnaître ses propres cellules ;
  • La création anormale de radicaux libres faites par les mélanocytes des personnes atteintes. Cela engendrera donc une autodestruction de ces cellules créatrices ;
  • Une hypothèse selon laquelle les substances de composés chimiques libérées par les nerfs cutanés sont responsables de la destruction des mélanocytes ;
  • Une défaillance au niveau des mécanismes de protection antioxydants accélérant le vieillissement cellulaire et la destruction des mélanocytes.

Le vitiligo : quels sont ces différents types ?

Le vitiligo peut se présenter sur plusieurs formes. En effet, vous pouvez remarquer trois formes de cette maladie : le vitiligo segmentaire, celui généralisé et celui universalis.

  • Pour le vitiligo segmentaire, les taches blanches n’apparaissent que sur une partie du corps. Elles peuvent donc être sur les bras, sur le visage ou sur les jambes. La partie atteinte est le territoire d’innervation, c’est-à-dire la partie qui est innervée par la peau. En général, vous pouvez retrouver ce type chez les enfants et les jeunes ;
  • Pour le vitiligo universalis, les taches peuvent apparaître et s’étendre sur presque tout le corps. Il faut dire que c’est un cas rare de vitiligo ;
  • Pour le vitiligo généralisé, les taches peuvent exister sur deux côtés du corps. Elles peuvent même être symétriques et peuvent s’étendre sur le corps ou non.

vitiligo

Que faut-il savoir sur les symptômes du vitiligo ?

Comme indiqué ci-dessus, cette maladie est surtout caractérisée par l’apparition de taches blanches craies ou laiteux indolores au niveau de la peau. La taille de ces taches varie de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres. Dans certains cas, bien qu’il soit rare, la maladie peut se présenter par des tâches sombres ou rougeâtres au bord. Le vitiligo se manifeste plus au niveau des zones exposées au soleil. Les zones concernées sont donc le visage, les mains, les jambes, etc. Il est plus localisé sur les parties du corps contenant des orifices naturels comme les lèvres, les yeux, le nez, les mamelons ou le nombril ou encore les aisselles. Toutefois, cela ne vous empêche pas de remarquer ces taches au niveau de votre coude ou de vos doigts. Il n’est pas possible de déterminer son évolution. En effet, il peut disparaître ou tout au contraire se propager sur d’autres parties du corps.

Quel traitement suivre pour le vitiligo ?

Malheureusement, le vitiligo reste incurable jusqu’à aujourd’hui. Néanmoins, il existe des options thérapeutiques qui peuvent aider à les personnes malades à mieux-vivre avec la maladie. L’objectif de ce traitement thérapeutique est de stopper la progression de la maladie et de créer un nouveau pigment cutané. Il visera alors à stimuler les proliférations des cellules dites mélanocytes. Par ailleurs, les patients nécessitent également un soutien psychologique notamment au niveau de son entourage. Sans ce soutien, ils risquent de mal vivre la maladie, voire de s’isoler et de devenir dépressifs. Pour la création de mélanines, suite à l’évolution technologique, différents procédés peuvent également être pratiqués.

Les traitements thérapeutiques pour le vitiligo

Après s’être rapproché de votre médecin, celui-ci pourra vous proposer certains traitements pour le vitiligo à savoir :

  • La photothérapie UVB qui consiste à stimuler l’action de mélanocytes uniquement via l’UVB de spectre. En général, la ré-pigmentation via cette technique peut être transitoire et partielle ;
  • La photo chimiothérapie orale utilisant des substances stimulant la création de mélanine en se servant des rayons ultra-violet A et la lumière ;
  • La photo chimiothérapie locale, il s’agit d’un traitement à base de psoralènes. Ces effets peuvent être dangereux, car s’il n’est pas maîtrisé, le vitiligo peut s’aggraver ;
  • L’héliothérapie qui vise à utiliser le rayonnement du soleil.

Sources:
https://www.maxisciences.com/vitiligo/vitiligo-causes-et-traitement-de-cette-maladie-de-la-peau_art36573.html
https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-vitiligo-10236/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.