fbpx

L’eau de Javel, un virucide efficace toutefois dangereux pour l’environnement

L’eau de Javel possède un large spectre désinfectant. Fabriquée à base de produits oxydants divers, elle peut tuer des microbes, des virus, des spores et des champignons. Cependant, ces produits entraînent la dégradation de l’écosystème.

Qu’est-ce que l’eau de Javel ?

Il s’agit d’un biocide qui se présente sous forme de liquide clair ou de solide. Pour en produire, il faut du chlore et de l’hypochlorite de sodium dissout dans une solution de potasse.

Sa présentation

On peut en trouver dans des bouteilles ou en berlingots. Pour celle contenue en berlingot, l’eau de Javel ne doit pas être conservée au-delà de trois mois. Ce délai dépassé, elle ne possède plus ses principes actifs pour la désinfection. Entre autres, lors de son utilisation, on doit la diluer dans de l’eau froide. Toutefois, dans toutes ses formes, celle-ci ne doit pas être exposée à la lumière du soleil ni de la chaleur.

En quoi s’applique l’usage de l’eau de Javel ?

Historiquement, celle-ci a acquis sa réputation au XIXe siècle. C’est notamment les hôpitaux qui l’utilisaient à l’époque pour contrer la prolifération de la tuberculose. De nos jours, 07 ménages sur 10 y ont recours. Elle présente à elle seule une consommation mondiale de 2,8 milliards de litres par an. L’usage de ces derniers se fait soit dans le blanchissement, la désinfection, la désodorisation et le détachement.

Propriété désinfectante

Ce biocide est :

  • Bactéricide ;
  • Fongicide ;
  • Sporicide ;
  • Virucide.

Alors pourquoi l’eau de Javel est dangereuse ?

Ce produit tue les bactéries sans nul doute, cependant il ne diffère pas les mauvaises des bonnes. Ce qui fait que ses principes actifs peuvent nuire à la santé. Même si elle possède une propriété désinfectante, elle ne nettoie pas. Elle donne simplement l’impression d’une propreté. En effet, celle-ci n’est pas un détergent, car elle ne contient aucun tensioactif. Contrairement à d’autres produits nettoyants qui sont capables de décrasser.

Un tensioactif, c’est quoi ?

Un tensioactif est techniquement un composé qui modifie la tension superficielle entre deux surfaces. Pour faire une illustration, les molécules tensioactives permettent d’attirer les composés comme les graisses quand on le mélange avec de l’eau. C’est pourquoi l’on peut se laver avec. On peut trouver des produits tensioactifs dans les shampoings, savons, et autres détergents.

Le saviez-vous ?

Plus d’un quart des accidents sanitaires à domicile résulte d’un mauvais usage des produits d’entretien. L’eau de Javel constitue 40 % de cela.

Les effets de l’eau de Javel sur la santé et l’environnement

Toxicologie

Retenez que l’eau de Javel est toxique et corrosive, c’est d’ailleurs comparable à une sorte d’acide pure. Le dichlore et la chloramine contenue dans l’eau de Javel entraînent :

  • Sur la peau : des brûlures et des muqueuses (notamment sur les yeux) ;
  • Une réaction respiratoire : œdème, irritation bronchique, hypotension, dyspnée ;
  • Chez les enfants : une dégradation du système immunitaire sur le long terme.

L’eau de Javel pollue l’environnement

Le chlore contenu dans celle-ci endommage fortement l’environnement. En effet, une fois passé dans l’air par évaporation, le chlore va devenir plus toxique, car il s’associera à d’autres molécules. Le chlore est très persistant une fois qu’il s’amalgame avec l’air, le sol et l’eau. Par ailleurs, il faut retenir que le nettoyage des fausses sceptiques ne doit pas se faire avec l’eau de Javel. Cela tuera en effet les bactéries dans la fosse qui empêchent les mauvaises odeurs et assainissent la canalisation. Toujours sur l’environnement, il ne faut pas jeter l’eau javellisée dans l’évier. Si l’on est contraint d’en utiliser, faites-la mettre dans une cuvette sous le soleil recouvert d’un sac en plastique. Gardez-en loin à la vue des enfants et des animaux. Passé les deux jours, vous pourrez la jeter, car elle perdra de ses principes actifs.

eau de Javel

Comment se passer d’eau de Javel ?

Il existe autant d’autres produits efficaces, non nocifs pour la santé, que l’eau de Javel. À l’exemple du :

  • Vinaigre dilué dans du jus de citron et du bicarbonate de soude (pour nettoyer l’évier, la canalisation, etc.) ;
  • Le sel dilué dans l’eau (pour dégraisser dans la cuisine) ;
  • La terre de Sommières (pour éliminer les gras) ;
  • Le blanc de Meudon (redonnera de l’éclat aux argenteries) ;
  • Les huiles essentielles (pour contrecarrer les mauvaises odeurs) ;
  • Le savon de Marseille amalgamé avec duper carbonate de sodium au sel d’oseille (pour blanchir le linge).

Précautions d’emploi

  • Rincez longuement et abondamment à l’eau claire en cas de projection.
  • Il ne faut jamais la mélanger avec d’autres produits surtout aux acides qui vont provoquer une réaction gazeuse mortelle.
  • Les enfants peuvent confondre facilement celle à l’état solide peut se avec des pastilles. Prenez garde.
  • La conservation de celle-ci doit se faire en emballage opaque et au frais. Elle perd de son efficacité si on l’expose aux UV.
  • Ne la mélangez pas avec de l’eau chaude.
  • Il faut correctement la diluer lors de la désinfection des surfaces. Mais avant tout, il faut qu’un nettoyage par un détergent s’applique pour une désinfection efficace. Cela est notamment indispensable afin que les microbes ne développent pas un phénomène de résistance aux chlores.
  • Les ustensiles en aluminium, argent ou inox ne doivent pas être lavés avec.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/pourquoi-il-faut-bannir-l-eau-de-javel-28984
https://www.topsante.com/medecine/accidents/premiers-secours/eau-de-javel-conseils-636320

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

lésions sportives

Présentation des lésions sportives

Les lésions sportives se manifestent a priori sur les athlètes et toutes autres personnes pratiquant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *