Accueil / Santé / Les ballonnements : 6 remèdes naturels pour les soulager

Les ballonnements : 6 remèdes naturels pour les soulager

Ventre gonflé, inconfortable, gaz…vous n’êtes pas seul. Les ballonnements affectent 20 à 30% des personnes dans le monde. Plusieurs facteurs peuvent déclencher ce trouble à savoir l’accumulation de gaz dans l’intestin, les déséquilibres des bactéries intestinales, les ulcères, la constipation, les infections parasitaires et bien d’autres encore. Traditionnellement, les gens utilisaient des remèdes naturels notamment les tisanes afin de soulager le ballonnement. Voici 6 tisanes efficaces pour vous aider à soulager les ballonnements.

La menthe poivrée

Dans la médecine traditionnelle, la menthe poivrée est largement reconnue grâce à son action apaisante sur les problèmes digestifs. Elle a une saveur fraîche et rafraîchissante. Des études sur des éprouvettes et sur des animaux prouvent que des composés végétaux appelés flavonoïdes présents dans la menthe poivrée pourraient inhiber l’activité des mastocytes (cellules du système immunitaire). Quand ces derniers sont abondants dans votre intestin, ils engendrent parfois un ballonnement.

D’autres études ont également montré que la menthe poivrée détendait les intestins, ce qui pourrait soulager les spasmes intestinaux ainsi que les ballonnements et la douleur qui les accompagnaient.

Pour préparer la tisane, ajoutez 1 cuillère à soupe de feuilles de menthe poivrée séchées, 1 sachet de thé ou 3 cuillerées à soupe de feuilles de menthe poivrée fraîche dans une tasse d’eau bouillie. Laissez-les infuser pendant 10 minutes avant de les boire.

La mélisse

Une agence européenne des médicaments suggère que le thé à la mélisse contribue à soulager les problèmes digestifs légers comme les ballonnements et les gaz. Disponible en Amérique du Nord, en Europe et dans d’autres régions, le thé à la mélisse a une odeur et une saveur citronnée ainsi que des notes de menthe. Selon plusieurs recherches, cette tisane peut diminuer la douleur abdominale, la constipation et d’autres symptômes digestifs.

Pour la préparation, infusez une cuillère à soupe (3 g) de feuilles de mélisse séchées ou un sachet de thé dans une tasse de 240 ml d’eau bouillie pendant 10 minutes.

L’absinthe

absinthe thé

L’absinthe est une herbe à feuilles vertes qui fait un thé amer, mais vous pouvez adoucir le goût avec du jus de citron et du miel. En raison de son amertume, la plante est parfois utilisée dans les produits digestifs amer permettant de favoriser la digestion. Des études effectuées chez l’homme suggèrent que des gélules d’un gramme d’absinthe séchée peuvent prévenir ou soulager l’indigestion ou l’inconfort de la partie supérieure de l’abdomen.

Cette plante favorise la libération des sucs digestifs, ce qui peut optimiser la digestion et diminuer les ballonnements. Des études réalisées sur des animaux indiquent que l’absinthe peut aussi tuer des parasites responsables des ballonnements.

Pour préparer le thé, utilisez une cuillerée à thé (1.5g) d’herbe séchée par tasse d’eau bouillie et laissez infuser 5 minutes.

L’absinthe ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, car elle contient de la thuyone, un composé susceptible de provoquer des contractions utérines.

Le gingembre

Le thé au gingembre a été utilisé depuis l’Antiquité pour les maux d’estomac.  Des études scientifiques affirment que la prise de 1 à 1.5 gramme de capsules de gingembre par jour en dose fractionnée contribue à soulager les nausées. Par ailleurs, les suppléments de gingembre peuvent accélérer la vidange de l’estomac, soulager les troubles digestifs et réduire les ballonnements ainsi que les gaz.

Utilisez 1/4 à 1/2 cuillère à thé de racine de gingembre séchée en poudre par tasse d’eau bouillie. Trempez pendant 5 minutes. Le thé au gingembre a une saveur épicée que vous pouvez adoucir avec du miel et du citron.

Le fenouil

Le fenouil a traditionnellement été utilisé pour des troubles digestifs, en particulier des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz et de la constipation. Il a un goût similaire à celui de la réglisse. Chez le rat, un traitement à l’extrait de fenouil a contribué à lutter contre les ulcères. La prévention des ulcères peut réduire votre risque de ballonnement.

Si vous voulez utiliser de sachets de thé, vous pouvez acheter des graines de fenouil et les écraser pour le thé. Mesurez 1 à 2 cuillérées à thé de graines par tasse d’eau bouillie. Trempez pendant 10-15 minutes.

La camomille

La camomille fait partie de la famille des marguerites. En médecine traditionnelle, la camomille est utilisée pour traiter l’indigestion, les gaz, la diarrhée, les nausées, les vomissements et les ulcères. Des études sur des animaux et sur des éprouvettes indiquent que la camomille pourrait prévenir les infections bactériennes à Helicobacter pylori qui sont à l’origine des ulcères de l’estomac et associées aux ballonnements.

Pour rendre ce thé agréable et légèrement sucré, versez 1 cuillère à soupe de camomille séchée sur une tasse d’eau bouillie et laissez infuser pendant 10 minutes.

Les racines d’angélique

racine d'angélique

Cette plante a un goût amer, mais a un bon goût lorsqu’elle est imbibée de thé à la mélisse. Les composants amers de la plante favorisent la stimulation des sucs digestifs pour une meilleure digestion. En outre, les recherches sur les animaux prouvent que la racine d’angélique permet de soulager la constipation, responsable des ballonnements.

En cas de grossesse, vous devez toujours consulter votre professionnel de santé avant d’utiliser l’herbe afin d’assurer un soin approprié.

Le jus de citron

Le jus de citron stimule les enzymes digestives et accélère le processus de digestion. Préparez-vous un verre d’eau tiède au citron si vous avez récemment mangé beaucoup de sel. Cela vous aidera à éliminer l’excès de sodium et à réduire l’enflure de l’abdomen. En réalité, le fait de rester hydraté au quotidien permet de prévenir les ballonnements.

Sources scientifiques

https://www.ema.europa.eu/documents/herbal-report/final-assessment-report-melissa-officinalis-l-folium_en.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26074998

Vérifiez également

déni de grossesse

Les essentiels à retenir sur le déni de grossesse

Encore peu connu, le phénomène de déni de grossesse a fait beaucoup parler de lui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *