fbpx

Les bienfaits de l’altitude et les façons d’en bénéficier

Contrairement à ce que l’on pourrait le croire, vivre en moyenne altitude peut être très bénéfique sur la santé. Bien évidemment, il faut prendre soin de se situer plus ou moins au niveau de l’altitude idéal. Dans ce texte, nous allons voir comment bénéficier des bienfaits de l’altitude.

Comment l’altitude agit sur l’oxygénation et la respiration

L’inconscient collectif tend à considérer l’altitude comme un risque pour la santé notamment avec l’hypoxie. En effet, plus on prend de l’altitude, plus la pression de l’oxygène contenue dans l’air diminue. C’est ce qui va amoindrir la quantité d’oxygène disponible dans le poumon. L’organisme crée alors un état d’hypoxie hypobare et la respiration va s’accélérer pour essayer de compenser. Cela entraînera une hyperventilation lorsque la teneur en CO2 du vaisseau sanguin diminue. Pour ces raisons, dormir en altitude pourrait augmenter le risque d’apnée du sommeil. De même cela pour impacter également l’hypertension. Passer une nuit dans un refuge à 3000 m peut provoquer des nausées et céphalées, des vertiges et de l’insomnie. C’est ce qui caractérise le mal des montagnes. Au-dessus de 4000 m, des œdèmes pulmonaires et cérébraux peuvent apparaître. Cependant, à côté de tous ces risques, l’altitude a bien des mérites si l’on sait la mettre à profit.

Les bienfaits de vivre en altitude sur la santé

Pour bien profiter des bienfaits de l’altitude, il faut se situer à l’’altitude idéale variant de 1000 à 1800m. À ce niveau, la baisse de pression en oxygène dans l’air présente de multiples avantages. Le corps va se comporter comme le même mécanisme qui se produit chez les sportifs. En effet, les athlètes s’entraînent souvent en condition d’hypoxie pour améliorer leurs performances.

L’altitude et l’hypertension

Faire de l’exercice en état d’hypoxie accroît la perfusion et l’oxygénation des muscles. Cela entraîne donc la relaxation des vaisseaux sanguins qui peut être très bénéfique chez les personnes ayant de l’hypertension. Par contre, il faut faire de courts séjours pour ne pas aggraver le trouble en fonction de l’altitude. Grégoire Millet, professeur à l’Institut des sciences du sport à l’Université de Lausanne en a donné un exemple. Pour lui, il suffit de rester trois jours à 2500m ou quelques heures à 4500.

L’altitude et la perte de poids

La montagne est un très bon endroit pour favoriser la perte de poids. Elle constitue un des bienfaits de l’altitude en luttant contre l’obésité. Les personnes en surpoids ont de grandes difficultés à courir ou même marcher de longues distances. L’altitude constitue donc un très bon moyen pour faire de l’exercice et augmenter la dépense énergétique. En même temps, l’hypoxie réduit l’appétit donc éventuellement aide à diminuer la masse grasse et la masses maigre.

L’altitude et le diabète

Les bienfaits de l’altitude ne se limitent pas à la lutte contre l’obésité et l’hypertension. L’altitude produit aussi ses effets positifs chez les diabétiques. En effet, elle réduit les processus inflammatoires et diminue la rigidité des parois artérielles. Chez les personnes souffrant de diabète, elle améliore donc la sensibilité à l’insuline.

L’altitude et les risques cardiovasculaires

L’altitude réduit les facteurs de risque cardiovasculaire en retardant plusieurs pathologies relatives au vieillissement. Elle augmente en même temps les capacités physiques et le bien-être. Des chercheurs de l’Université de Zurich ont réalisé une étude sur plus d’un million et demi de Suisses. Le résultat a montré que ceux vivant en moyenne altitude diminuent de 22% le risque de mourir d’infarctus. À côté, l’altitude diminue également à 12% le risque de succomber à une attaque cérébrale.

bienfaits de l’altitude

Un état de bien-être, proche du soleil

Séjourner à la montagne équivaut à prendre un grand bol d’air fortifiant. Si on n’a pas la chance de vivre en montagne, on peut au moins essayer d’y séjourner. À côté du paysage pittoresque, l’atmosphère est différente de celui en ville : moins de pollution et peu d’allergènes. En s’adaptant au nouveau milieu, la production de globules rouges augmente afin de mieux distribuer l’oxygène inspiré. En même temps, le cadre permet un état d’esprit zen. Avec le soleil plus proche, la production de vitamine D augmente. On peut de ce fait bien profiter des bienfaits des ultraviolets même en hiver. Plus près des sommets, les effets de la pesanteur sont moindres, on se sent donc plus léger.

Le risque du mal des montagnes

Les bienfaits peuvent être limités par le mal des montagnes. Ceux- ci se caractérisent par des nausées, des vertiges et peut-être d’insomnies. Aller trop haut n’est pas sans danger, il faut prendre en compte de l’altitude idéal. L’organisme a du mal à s’adapter au-dessus d’un certain seuil. Il faut quelques jours au corps pour s’acclimater étant donné le changement de la pression atmosphérique.

Quelques conseils pratiques

Pour profiter des bienfaits de l’altitude, il faut prendre en compte certains facteurs. Dans un premier lieu, il faut respecter l’altitude idéal qui varie de 1000 à 1800 m. Pratiquer des exercices à intensité modérée est également recommandable. Il faut toutefois alterner l’intensité des exercices surtout lorsqu’on est âgé. Pour les personnes hypertendues, il faut aussi limiter la longueur des séjours. Pour celles souffrant d’obésité, pratiquer uniquement des exercices de faible intensité et éviter la marche à la descente.

Sources:
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-habiter-altitude-vivre-plus-longtemps-29104/
https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0706/dossier/sa_4254_mal_montagnes.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

fatigue en voyage

Eviter la fatigue en voyage: des solutions simples et faciles à adopter

Lorsque vous partez à l’aventure pour explorer le monde ou profiter de vos vacances pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *