fbpx

Les démangeaisons de la vulve : des causes variées

Les démangeaisons de la vulve ou prurit vulvaire peuvent avoir diverses causes. Elles peuvent être infectieuses (virus, bactérie), dermatologiques, inflammatoires, ou encore irritantes. Elles peuvent également survenir après un rapport sexuel et sont généralement plus fréquentes durant la grossesse. Mais pourquoi une personne ressent-elle ces démangeaisons ?

Description de la vulve ?

La vulve désigne l’ensemble des organes génitaux externes de la femme. Elle protège l’entrée du vagin. Elle se trouve en bas de l’abdomen, entre l’anus et le pubis. La vulve est de forme ovoïde et présente une fente médiane appelée fente vulvaire. Cette fente la divise en deux grandes lèvres. Ces dernières recouvrent les petites lèvres, qui se réunissent en haut et en avant pour former le capuchon du clitoris, qui est l’organe érectile féminin. Par ailleurs, elle est surmontée d’une pilosité de forme triangulaire. Physiologiquement parlant, la vulve est actrice dans trois fonctions :

  • La miction ;
  • Les rapports sexuels ;
  • L’accouchement.

Le prurit vulvaire peut être tout simplement dû à l’utilisation de produit de toilette non adaptée à cette zone du corps de la femme. Il peut aussi être dû à de nombreuses affections ou maladies.

Quels sont les causes ?

Les démangeaisons de la vulve peuvent apparaitre dans de nombreuses maladies et affections :

  • Une affection dermatologique comme le psoriasis, le lichen scléro-atrophique, l’eczéma ou une mycose vaginale;
  • Une irritation causée par l’utilisation de détergents, savons acides, antiseptiques ou certains médicaments appliqués localement ;
  • Une infection bactérienne ;
  • Une mycose, souvent causée par un champignon nommé candida albincans ;
  • Une allergie ;
  • Une infection virale, telle que l’herpès ;
  • Une infection causée par un morpion ;
  • Un cancer de la vulve ;
  • Une infection due à un protozoaire, notamment la trichomonase ;
  • Une vulvite, autrement dit une inflammation de la vulve, causée par la présence d’un champignon, de bactéries ou de virus.

Remarque

Les démangeaisons ne sont pas uniquement les symptômes caractéristiques de ces affections ou de ces maladies. En effet, des douleurs locales, des sensations de brûlure, des pertes vaginales, ou encore des douleurs peuvent les accompagner.

prurit vulvaire

Le prurit vulvaire après un rapport sexuel

Si le prurit vulvaire survient après un rapport sexuel, alors il s’agit peut-être d’un signe d’une infection sexuellement transmissible. Notamment un herpès vulvaire, une mycose vulvaire, une infection aux morpions, ou encore un trichomonase. Par ailleurs, on peut aussi constater des pertes. Dans ce cas-ci, il peut s’agir d’une vaginite bactérienne accompagnée de démangeaisons. Cette infection s’accompagne de sécrétions vaginales grisâtres, malodorantes et anormalement abondantes. Un dérèglement de la flore vaginale peut favoriser la prolifération de bactéries actuellement présentes dans le vagin. Il ne s’agit pas d’une contamination sexuelle, mais le rapport peut toutefois aggraver les symptômes.

Le prurit vulvaire pendant la grossesse

Durant la grossesse, les mycoses (causées par le champignon candila albicans) sont beaucoup plus fréquentes. De plus, elles s’accompagnent de démangeaisons de la vulve. Il faut savoir que le prurit vulvaire chez les femmes ménopausées est souvent dû au kraurosis vulvaire, qui est une maladie dermatologique.

Evolution et complications possibles

Les démangeaisons de la vulve provoquent le grattage au niveau de la région. De ce fait, elles risquent de causer des lésions, d’apporter des microbes et de provoquer ainsi une infection locale. Par ailleurs, il est très important de noter que dans plusieurs cas, le prurit vulvaire est l’un des premiers symptômes caractérisant la présence d’une affection ou maladie. Si vous n’en tenez pas compte, cela risquera alors d’aggraver la maladie en question.

 

Traitement et prévention : quelles sont les solutions ?

Le médecin gynécologue va effectuer un prélèvement mycrobactériologique, afin d’identifier la cause des démangeaisons. Ensuite, il proposera un traitement adapté. Parmi les traitements possibles, on peut notamment citer :

  • Des antibactériens ;
  • Des antifongiques ;
  • Anti-inflammatoires ;
  • Des savons apaisants qui sont spécialement conçues pour cette zone délicate de la femme ;
  • Des analgésiques peuvent également aider à apaiser la douleur provoquée par les démangeaisons.

Pour essayer de prévenir la survenue du prurit vulvaire, il est nécessaire :

  • D’éviter de porter des vêtements trop serrés ;
  • D’avoir une bonne hygiène intime et d’opter pour les savons doux ;
  • Eviter de se gratter.

N’attendez pas pour consulter

Peu importe l’origine de ce prurit qui vous gêne, il n’y a qu’une priorité à avoir : consultez un médecin ou un gynécologue. C’est le seul qui puisse faire le point et qui vous prescrira des analyses complémentaires, si besoin. Des tests cutanés ou une prise de sang lui permettra de trouver le traitement qui vous soulagera réellement. D’ailleurs, cela est particulièrement important si vous êtes enceinte pour protéger votre enfant d’une éventuelle transmission. Cela peut se produire notamment au moment de l’accouchement.

Comment soulager les démangeaisons au quotidien ?

Après avoir déterminé la cause et le traitement adapté, vous pouvez également agir de manière locale. Et ce, en complément afin de prévenir ou soulager vos démangeaisons de la vulve. Pour ce faire, des savons apaisants spécialement conçus pour cette zone ou des crèmes hydratantes permettront de calmer les démangeaisons. De plus, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un pharmacien ou à votre praticien.

Sources:
https://www.allodocteurs.fr/maladies/gynecologie/mycoses-infections-vaginales/gyneco-que-faire-contre-les-irritations-intimes-nbsp_3648.html
https://www.terrafemina.com/article/demangeaison-vagin-5-raisons-pour-lesquelles-mon-vagin-gratte_a352651/1

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les rapports sexuels douloureux

Pourquoi les rapports sexuels douloureux ?

La douleur persistante pendant les rapports est le principal caractéristique et symptôme des rapports sexuels …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *