fbpx

Les principaux signes à surveiller en cas d’intolérance au glucose

Aussi appelée syndrome X ou résistance à l’insuline, l’intolérance au glucose est l’incapacité des cellules à utiliser correctement l’insuline. Elle se manifeste par l’apparition d’une série de symptômes. La fatigue, l’IG élevé et la prise de poids abdominal font parties des principaux symptômes à surveiller de près.

Comment définir l’intolérance au glucose ?

En cas d’intolérance au glucose, les cellules de l’organisme rencontrent des difficultés à assimiler le sucre. Les spécialistes l’appellent le prédiabète du fait que ce problème indique souvent un stade précoce menant à un diabète de type 2. Ce type de diabète provoque souvent la résistance à l’insuline et le surpoids. En cas de suspect de résistance à l’insuline, le patient doit mesurer le taux de sucre dans le sang. L’examen se fait à jeun. Dans un délai de deux heures avant la prise de sang, la personne doit prendre une dose de 75 grammes de glucose. Le diagnostic est confirmé si les résultats du test varient entre 1,40 à 2 grammes par litre de sang.

Intolérance au glucose – les éventuelles complications

La résistance à l’insuline peut causer des multiples complications dont :

  • Le diabète de type 2,
  • L’hypertension artérielle,
  • L’excès de cholestérol,
  • La maladie cardiovasculaire,
  • La neuropathie et la néphropathie.

Jusqu’à présent, il n’existe aucun traitement propre à l’intolérance au glucose. Les personnes atteintes de ce problème doivent adopter un mode de vie sain et équilibré. Il convient aussi de surveiller certains symptômes pour prévenir les complications.

Les symptômes liés à l’intolérance au glucose

La fatigue et le trouble du sommeil

L’insuline a pour rôle de régulariser le métabolisme. Grâce à l’action de cette hormone, le foie et les cellules musculaires peuvent transformer le glucose en énergie. Chez les personnes souffrant d’intolérance au glucose, les cellules n’arrivent pas à transformer le glucose dans le sang en énergie. Ce trouble entraîne la fatigue intense et persistante. Très souvent, elle s’associe à un trouble de sommeil qui va aggraver le problème.

Intolérance au glucose – une sensation de soif intense

Chez les personnes qui souffrent d’une résistance à l’insuline, l’organisme rejette une partie de l’excès de sucre dans le sang. Ce phénomène se manifeste par l’augmentation du volume des urines et  l’envie plus fréquente d’uriner. C’est ce qui entraîne la sensation de soif intense.

La perte de poids

En cas d’intolérance au glucose, l’organisme ne peut plus produire de l’insuline. Cela favorise l’accumulation de sucre dans le sang. Lorsque les cellules ne peuvent pas produire d’énergie, la personne souffre des fringales insatiables. Hormis le problème de production d’énergie, l’organisme ne peut pas stocker et utiliser correctement l’énergie provenant des aliments.  Cela conduit à une perte de poids importante. Lorsque la maladie évolue en diabète de type 2, l’organisme ne produit pas assez d’insuline. Il y a pourtant l’insuline présente dans le corps qui a tendance à stocker des calories et entraîne une prise de poids. Celle-ci se présente particulièrement au niveau de l’abdomen.

Une cicatrisation lente des infections

La capacité de l’organisme à se défendre des infections diminue lorsque le taux de sucre dans le sang augmente. Même les petites plaies peuvent prendre plusieurs jours voire des semaines pour se cicatriser. De même, une plaie peu profonde peut s’infecter et causer d’autres problèmes. Il peut également arriver que les femmes diabétiques souffrent d’infections vaginales à cause de ce problème.

Syndrome X et une vision foule

Lors d’une intolérance au glucose, l’organisme tente d’éliminer l’excès de sucre à travers les liquides corporels. Cela peut se faire à travers le liquide lacrymal. Une surproduction ou une production élevée par rapport à la normale rend la vision floue. Comme les autres symptômes, ce problème disparaît lorsque le taux du sucre revient à la normale. Hormis le problème de vision, certains patients ressentent des sensations de picotements dans les doigts. Ce signe s’associe souvent à une diminution de la sensibilité au niveau des pieds et des mains.

intolérance au glucose

Intolérance au glucose – serait-il possible de la prévenir ?

Il existe plusieurs recommandations permettant d’éviter ou prévenir l’intolérance au sucre et le diabète. Avant toute chose, le mieux c’est de consulter un médecin lorsque l’un ou les symptômes mentionnés plus hauts se présentent. Seules les analyses médicales permettent de connaitre l’excès de sucre dans le sang. Voici les principales précautions à prendre :

  • Eviter ou réduire la consommation d’aliments riches en sucres rapides,
  • Eviter les aliments à fort index glycémique et les aliments apportant des glucides,
  • Favoriser la consommation de légumes verts riches en fibres,
  • Limiter les graisses et l’alcool,
  • Eviter ou diminuer les viandes grasses, la charcuterie, les fromages et les viennoiseries,
  • Faire de la marche à pied après les repas,
  • Prendre des collations afin de limiter la charge glycémique,
  • Consommer des aliments riches en magnésium comme le cacao, le pain complet, la noix, les fruits de mer.

L’intolérance au glucose peut favoriser l’apparition progressive d’un syndrome métabolique. Il s’associe à une augmentation de la glycémie, des triglycérides, du mauvais cholestérol et de l’acide urique. Ces problèmes favorisent aussi la survenue de maladies cardiovasculaires et hépatiques. Une prise en charge précoce constitue l’unique moyen de s’en sortir et prévenir les complications.

Sources:
https://sante.lefigaro.fr/article/intolerances-alimentaires-quand-manger-sucre-pose-probleme/
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/hypoglycemie-177575

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

lésions sportives

Présentation des lésions sportives

Les lésions sportives se manifestent a priori sur les athlètes et toutes autres personnes pratiquant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *