fbpx
constipation remèdes naturels
Les remèdes naturels contre la constipation

Les remèdes naturels pour combattre rapidement la constipation

Ceux qui souffrent de la constipation ne devraient pas recourir immédiatement au laxatif. Il existe de nombreux remèdes à la maison qui peuvent rapidement remettre vos intestins sur la bonne voie. Nous allons examiner dans cet article tout ce qui aide à soulager ce trouble et à quel moment doit-on consulter un médecin.

Quels sont les traitements naturels ?

Dans la plupart des cas, un régime pauvre en fibres, un manque de liquide et d’exercice physique favorise la constipation Il vaut mieux combattre cette dernière par des moyens naturels. Il existe des remèdes à la maison et des conseils pour rétablir rapidement votre digestion et vous débarrasser du blocage intestinal.

Buvez plus d’eau

boire abondamment de l'eau et la constipationIl est recommandé de boire suffisamment en cas de constipation – deux à trois litres d’eau par jour constituent la quantité idéale pour mieux hydrater le corps. Un verre d’eau tiède le matin, l’estomac vide, stimule également le réflexe gastro-colique qui influence positivement le mouvement intestinal.

Faites un exercice :

Il a été prouvé que l’exercice physique contribue à réduire la constipation. Toute personne qui se déplace pendant une demi-heure chaque jour – ne serait-ce que pour une promenade – stimule naturellement son activité intestinale.

Le thé

Le thé chaud au fenouil ou à la camomille a également un effet positif sur les intestins et prévient les ballonnements. La tisane à la feuille de séné possède aussi un effet laxatif.

L’huile d’olive

Une cuillère à soupe d’huile d’olive de haute qualité avant ou après l’ingestion de la muqueuse intestinale rend les selles dures plus lubrifiantes. L’huile de lin ou l’huile de ricin reste aussi avantageuse pour traiter la constipation.

La chaleur :

Afin de détendre l’intestin et de soulager les crampes abdominales, le traitement à la chaleur convient. Reposez-vous bien et mettez une bouteille d’eau chaude sur votre estomac. La chaleur favorise la circulation sanguine et stimule l’activité intestinale.

Le massage :

Un massage abdominal doux peut aussi vous faire du bien, car il aide à activer l’intestin. Selon les médecins, le massage de la paroi abdominale stimule les connexions nerveuses dans l’intestin, ce qui stimule le mouvement intestinal. Masser votre estomac dans un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous pouvez également respirer profondément dans l’abdomen. Cela augmente la pression sur les intestins, car les organes glissent légèrement vers le bas. De nombreux patients ont déjà ressenti un effet positif de ce massage.

La relaxation

Le stress est une cause fréquente de constipation. Le yoga, la méditation ou l’entraînement autogène peuvent apaiser les intestins sensibles et éviter les blocages.

Le sucre du lait

Le sucre du lait est décomposé par les bactéries dans le gros intestin en glucose et galactose, puis dégradé en acide lactique et acide acétique. Ces deux acides ont un effet laxatif sur les intestins similaire à celui des sels amers et du sel de Glauber, mais sont plus doux. Si vous êtes constipé, vous pouvez prendre 1 à 4 cuillères à soupe de lactose tout au long de la journée, pure ou mélangée dans du yogourt ou de la compote de pommes. Le sucre de lait est disponible à la pharmacie.

Le régime alimentaire riche en fibres

Grâce au bon régime alimentaire, la constipation peut être évitée. Les fibres alimentaires stimulent la digestion : déjà 30 grammes par jour suffisent. Vous pouvez atteindre cette quantité, par exemple, en mangeant trois tranches de pain complet au petit-déjeuner. Le repas chaud devrait comprendre des pommes de terre, du riz ou des pâtes de blé entier. De même, certains salades et légumes ainsi que deux portions de fruits ne devraient pas manquer. Les aliments qui aident à la constipation comprennent :

  • Le psyllium:  le psyllium indien ou l’enveloppe de psyllium sont populaires en raison de leur effet positif sur la constipation. Les graines de psyllium contiennent, d’ailleurs, des huiles à effet laxatif, du mucilage et de la cellulose. L’effet « lubrifiant » du mucilage favorise le transport ultérieur des selles dans l’intestin.
  • Les fruits secs : Les fruits secs et non sulfurés tels que les prunes, les figues, les dattes ou les abricots sont également efficaces en cas de constipation. Ils contiennent beaucoup de fibres.  Il est préférable de mettre les fruits secs dans de l’eau pendant la nuit avant de les manger. De plus, le jus de prune s’est avéré très efficace pour traiter la constipation.

L’obstruction intestinale :  quand consulter un médecin ?

Si la selle tarde un peu, ce n’est pas inquiétant. Les experts disent qu’une période de trois fois par jour à trois fois par semaine est totalement sûre. En règle générale, vous n’êtes pas obligé de consulter un médecin en cas de constipation, car sa cause reste généralement sans danger, comme un régime pauvre en fibres. Par ailleurs, les remèdes à la maison mentionnés ci-dessus vous aident à soulager les symptômes.

Toutefois, si votre malaise digestif persiste malgré un mode de vie saine et si celui-ci s’accompagne de fortes douleurs lors des selles, de douleurs abdominales ou de sang dans les selles, consultez un médecin.  En outre, des nausées, des vomissements et des coliques doivent être pris avec précaution, car ces symptômes peuvent indiquer une obstruction intestinale.

Il est également possible qu’une forte compression des selles dures provoque des hémorroïdes.

La constipation chez les enfants et les bébés

constipation chez les enfantsBien que la constipation chez les enfants soit, en général, sans danger, vous ne devez jamais la prendre à la légère. Si des signes avant-coureurs supplémentaires tels que des crampes, des ballonnements, un estomac distendu, une inflammation de la région anale, du mucus ou d’une présence de sang, de la fatigue ou des vomissements se présentent, vous devez absolument consulter un pédiatre dès que possible. Car derrière les symptômes, cela peut ainsi indiquer une hypothyroïdie, une intolérance alimentaire, une appendicite ou même une obstruction intestinale.

Sources

https://www.jaibobola.fr/sante-generale/constipation-quels-medicaments-remedes-naturels-efficaces/

https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-appareil-digestif/constipation/constipation-comment-stimuler-un-transit-paresseux-171042

https://www.doctipharma.fr/conseils-de-pharmacien/article/constipation-remedes-et-traitements

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.