fbpx
l’homéopathie

L’homéopathie : Comment ça fonctionne ?

Concept initié par le médecin allemand Samuel Hahnemann en 1796, l’homéopathie reste un sujet de controverses quant à son efficacité et sa pertinence. Alternative à la médecine, l’homéopathie repose sur des principes particuliers. Elle se pratique à travers le monde entier et ses bienfaits sont nombreux.

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

Le mot « homéopathie » est formé a partir de deux mots d’origine grecque. Ces mots sont « homoios » qui signifie semblable et « pathos » qui veut dire maladie ou souffrance. À travers le monde, près de deux cents millions d’individus utilisent l’homéopathie. Les médecins, les naturopathes et tous les professionnels de la santé la pratiquent. C’est une médecine douce basée sur la connaissance approfondie de l’individu. Communément appelée médecine à petites doses, l’homéopathie vise l’équilibre en profondeur de l’organisme.

Les produits homéopathiques peuvent se présenter sous différentes formes. Ils existent en petits comprimés, en poudre, en sirop, en infusion à consommer par voie orale. Il y a aussi d’autres formes utilisées en application externe comme les gels et les pommades.

Les principes de l’homéopathie

L’homéopathie s’appuie sur trois grands principes

  • Le principe de la similitude

Le principe de la similitude est le principe fondamental, qui sert de pilier à la théorie de l’homéopathie. Il s’inspire de l’adage énoncé par Hippocrate. Selon cette devise d’Hippocrate, le semblable guérit le semblable. Le principe de similitude consiste à administrer la substance qui est la cause d’un symptôme en très petite quantité. Cette petite dose initierait la guérison du symptôme chez un individu malade.

  • Le principe de l’individualisation

Le principe de l’individualisation souligne le fait que la prise en charge d’une maladie est spécifique à l’individu à soigner. Les ressemblances au niveau de cas différents ne mènent pas forcément à prescrire un traitement identique. Il existe cependant des produits homéopathiques standards.

  • Le principe de la dilution infinitésimale

Le principe de la dilution infinitésimale conduit la méthode de fabrication des produits homéopathiques. Ce principe implique une succession de dilutions et d’agitations effectuée sur le produit. L’extrait naturel est dilué dans une solution alcoolisée à un taux d’un pour cent. Le mélange obtenu s’appelle teinture mère. On prélève un pour cent de la teinture mère et on la dilue avec quatre-vingt-dix-neuf pour cent d’une solution alcoolisée. Le mélange obtenu doit être fortement secoué. Ce processus est à répéter cent fois pour obtenir un produit à 1 CH. L’objectif de la dilution infinitésimale est l’innocuité du produit obtenu.

Les avantages de l’homéopathie

L’homéopathie se substitue à la médecine. Souvent on préfère avoir recours à l’homéopathie. Les produits homéopathiques ne présentent pas de contre-indication ou de risques d’effets indésirables. L’homéopathie s’avère efficace pour traiter certains troubles.

  • Le rhume

L’homéopathie guérit des cas de rhume classique. Elle permet d’éviter la prise des médicaments qui peuvent induire une dépendance.

  • Le surpoids

Le recours à l’homéopathie pour régler un problème de surpoids est devenu fréquent. Les produits homéopathiques agissent sur les causes de surpoids tout en produisant un effet drainant.

  • Les troubles du sommeil

Un traitement homéopathique est efficace pour améliorer la qualité du sommeil. La durée du sommeil s’allonge et les réveils nocturnes disparaissent.

  • Les troubles gastriques

Un traitement homéopathique agit efficacement sur les vomissements relatifs aux reflux gastro-œsophagiens.

  • L’anxiété et la dépression

L’homéopathie atténue les effets de l’anxiété et de la dépression.

  • Le syndrome prémenstruel

Un traitement homéopathique permet d’éliminer les différents troubles et les douleurs précédant l’arrivée des règles.

  • Les céphalées

L’homéopathie est un recours pour apaiser les maux de tête. Elle permet d’éviter la consommation fréquente d’analgésiques passibles de provoquer des effets indésirables. En plus, le patient sous homéopathie est à l’abri du risque de dépendance aux calmants.

  • Les crises de la ménopause

Un traitement homéopathique est préconisé pour prévenir les bouffées de chaleur et les changements d’humeur pendant la ménopause.

l’homéopathie

Ne pas confondre l’homéopathie et la vaccination

L’homéopathie et la vaccination sont deux méthodes qui présentent des similitudes au niveau de leurs principes d’action. Le point commun est surtout le principe de similitude. Dans les deux cas, on introduit l’agent pathogène dans l’organisme. L’administration a pour objectif d’activer la défense de l’organisme. Le principe de l’innocuité est une autre ressemblance aux deux concepts, le principe actif de l’agent pathogène introduit est neutralisé.

Dans le fond, les deux méthodes sont totalement différentes. On peut même dire qu’elles ont des principes opposés en plusieurs points.

  • Le mécanisme

Le vaccin est inoculé au sujet pour activer le système immunitaire et l’entrainer à lutter contre l’agent pathogène. Le vaccin n’a pas de fonction curative, mais plutôt préventive.

Par contre, l’homéopathie s’applique aux sujets malades, pour guérir. Elle n’est pas liée à une quelconque activité biologique de l’organisme.

  • L’individualisation

Le principe de l’individualisation n’est pas valable pour la vaccination. Un vaccin est conçu pour protéger contre une maladie précise. Il est administré de façon standard à tout un chacun. Contrairement à cela, la prescription homéopathique est spécifique à l’individu.

  • La nature du produit actif

Le vaccin utilise l’anatoxine du virus responsable de la maladie. L’homéopathie ne se sert pas de l’agent pathogène, mais exploite les symptômes. La substance utilisée est passible de provoquer les symptômes, mais n’a pas forcément de lien avec la maladie.

  • La dose

La vaccination se fait en une ou quelques doses définitives tandis que le traitement homéopathique se fait par prises répétées.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/sante/specialite/homeopathie/quest-ce-que-cest
https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=homeopathie_th

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.