Accueil / Santé / L’obésité et le surpoids : comment s’en débarrasser ?

L’obésité et le surpoids : comment s’en débarrasser ?

L’obésité et le surpoids sont particulièrement répandus dans les pays industrialisés occidentaux. On estime qu’en général la moitié de la population française est en surpoids. De ce fait, la moitié des Français adultes ont un poids corporel souhaitable. Cependant, l’embonpoint et l’obésité sont plus fréquents chez les enfants et les adolescents. Cette condition est préoccupante, car l’obésité limite considérablement la qualité de la vie et peut entraîner de graves problèmes de santé.

Qu’est-ce que l’obésité et qu’est-ce que le surpoids ?

L’obésité est une maladie chronique dans laquelle plus de graisse s’accumule dans le corps que la normale, ce qui augmente le poids. Le surpoids est le précurseur de l’obésité.

Il est précisément déterminé à partir de quel poids une personne est en surpoids ou obèse. Pour définir l’obésité et le surpoids, on se réfère à l’indice de masse corporelle (IMC) qui correspond au poids corporel en kilogrammes divisé par la taille en mètres carrés.

qw
  • Un IMC de 25 kg / m 2 est défini comme étant en surpoids,
  • Un IMC supérieur ou égal à 30 kg / m 2 (voir le tableau):
Indice de masse corporelle (IMC) Catégorie Risque de comorbidités
<18,5 Insuffisance pondérale Faible
De 18,5 à 24,9 Poids normal Moyenne
25-29,9 Surpoids (pré-obésité) Légèrement augmenté
30 à 34,5 Obésité (obésité) grade 1 Élevé
35 à 39,9 Obésité (obésité) grade 2 Haut
40 ans et plus Obésité (obésité) grade 3 Très haut

Les risques associés à l’obésité

risque obésité

L’obésité et le surpoids augmentent le risque de maladies métaboliques et cardiovasculaires. Toutefois, pour pouvoir évaluer le risque individuel, il faut déterminer le schéma de distribution des graisses en plus du poids corporel. Une méthode simple consiste à estimer la graisse du ventre en fonction du tour de taille :

  • Avec un tour de taille de plus de 80 centimètres chez les femmes et de plus de 94 centimètres chez les hommes, le risque de maladies secondaires est accru.
  • Sur une circonférence de 88 centimètres chez les femmes et de 102 centimètres chez les hommes, on observe une graisse du ventre (obésité abdominale) avec un risque significativement accru de maladies métaboliques et cardiovasculaires.

Quelles sont les causes ?

L’obésité est due à un apport énergétique trop élevé : le poids corporel augmente, car le corps reçoit plus d’énergie sous forme de calories qu’il ne peut en consommer. Dans ce cas, le bilan énergétique est positif. Le corps stocke l’excès d’énergie sous forme de graisse (dans les cellules adipeuses).

L’obésité est souvent causée par de mauvaises habitudes alimentaires et à un manque d’exercice. Toutefois, de nombreux autres facteurs peuvent également être impliqués dans le développement de l’obésité :

La nourriture

Beaucoup de gens mangent autant plus qu’ils n’en ont besoin pour satisfaire leurs exigences énergétiques. Cela se produit particulièrement lorsque la nourriture contient trop de graisses et de glucides, mais trop peu de fibres. Certains sous-estiment également la quantité d’énergie contenue dans leurs boissons (jus de fruits ou bière, par exemple). 

En outre, les personnes obèses mangent plus souvent et surtout plus rapidement que les personnes de poids normal. Ce comportement alimentaire perturbé joue un rôle important dans le développement du surpoids et de l’obésité :

  • En mangeant, l’estomac se dilate, après quoi le corps émet des impulsions au cerveau via les nerfs, ce qui provoque une sensation de satiété.
  • Si vous mangez rapidement, vous ne vous sentirez pas rassasié tant que vous n’avez pas mangé plus que nécessaire.

Le manque d’exercice

Le manque d’exercice est un facteur important du développement de l’obésité et de surpoids dans la société moderne. De nombreuses personnes doivent non seulement se déplacer pendant leurs heures d’école ou de travail, mais passent une grande partie de leur temps libre à s’asseoir, par exemple, devant un ordinateur ou devant la télévision. Leur consommation d’énergie est donc faible.

Les facteurs mentaux

facteurs mentaux obésité

Un déséquilibre mental, la colère, l’anxiété, le stress ou l’ennui peuvent contribuer au développement de l’embonpoint et de l’obésité, car ils sont souvent responsables d’un dérèglement des habitudes alimentaires. Ces facteurs mentaux peuvent, à titre d’exemple, provoquer une fringale ou une frustration.

Les causes héréditaires

Comme l’obésité et le surpoids sont plus courants dans certaines familles que dans d’autres, les causes héréditaires semblent également jouer un rôle. Ainsi, le taux métabolique de base individuel dans le métabolisme d’une personne, c’est-à-dire la quantité de calories que le corps consomme au repos, est probablement héréditaire.

Outre les prédispositions héréditaires, l’accumulation d’obésité dans certaines familles est principalement due au fait que les parents transmettent leurs habitudes alimentaires défavorables aux enfants.

Les symptômes

En cas d’obésité, les symptômes suivants se manifestent en particulier :

  • La capacité physique inférieure
  • La transpiration accrue
  • Les douleurs articulaires
  • Les problèmes émotionnels et sociaux

Les traitements

Suivre un régime alimentaire sain et équilibré

Pour pouvoir traiter l’obésité avec succès, il est particulièrement important de bien se nourrir. Cependant, la thérapie nutritionnelle ne signifie pas nécessairement un régime strict, dans lequel vous devez par exemple vous abstenir complètement de consommer des bonbons ou de l’alcool. Ce qui compte, c’est que le régime alimentaire soit équilibré et la quantité de nourriture que vous mangez.

Si vous voulez perdre du poids à cause de l’obésité, vous devriez consommer environ 500 à 600 kilocalories (kcal) moins d’énergie par jour que le corps n’en consomme. Pour combler ce déficit énergétique, la plupart des régimes reposent sur une diminution de l’apport en lipides et / ou en glucides.

Il est important d’atteindre le déficit énergétique nécessaire pour perdre du poids sans nuire à votre santé. Par exemple, une alimentation mixte équilibrée, faible en gras, riche en fibres et en amidon est recommandée.Les fruits, les légumes et les grains entiers sont particulièrement bénéfiques pour ce régime. N’oubliez pas d’inclure la quantité d’énergie de vos boissons.

Pratiquer des exercices

L‘exercice est également plus efficace contre le surpoids : l’activité physique augmente votre consommation d’énergie, ce qui aide à réduire et ultérieurement stabiliser votre poids corporel.

Pour réduire de façon mesurable votre excès de poids grâce à l’exercice, une consommation d’énergie supplémentaire d’au moins 1 200 à 1 800 kilocalories (kcal) par semaine est nécessaire. Cela ne peut être réalisé qu’avec plus de 2,5 heures d’exercice par semaine.

Cependant, tous les sports ne sont pas également appropriés pour l’obésité ou le surpoids. Par exemple, l’entraînement en force seul est moins efficace pour réduire le poids. Choisissez plutôt les sports d’endurance comme :

  • Les promenades,
  • La randonnée,
  • Le jogging,
  • La natation 
  • Le vélo

Vérifiez également

les causes du vomissement chez l'enfant

Quelles sont les causes du vomissement chez l’enfant?

La plupart du temps, une maladie se reconnaît par ses principaux symptômes. Mais il peut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *