fbpx
maladies infectieuses hivernales

Maladies infectieuses hivernales – pourquoi nous sommes plus malades en hiver ?

Les maladies infectieuses hivernales se propagent chaque année, avec le retour du froid. Ce sont des maladies passagères mais peuvent se révéler plus graves notamment chez les personnes vulnérables. Quelles sont les maladies infectieuses hivernales? Comment elles se manifestent ? Comment les prévenir ?

Les cinq maladies infectieuses hivernales les plus fréquentes

La majorité des maladies infectieuses hivernales sont bénignes. Néanmoins, il faut surveiller de près le patient doit afin de minimiser les risques. C’est particulièrement le cas pour les personnes âgées, les nourrissons ainsi que les patients qui souffrent d’une immunodéficience. Il faut souligner que toutes maladies infectieuses hivernales sont provoquées par un agent infectieux. Il peut s’agir d’une bactérie, d’un parasite ou d’un virus. Ce qui fait la différence, c’est le mode de transmission. Les cinq maladies hivernales les plus courantes sont le rhume, la grippe, l’angine, la bronchite et la maladie gastro-entérite.

Le rhume – symptômes – traitements et préventions

Le rhume fait partie des maladies infectieuses hivernales les plus répandues. Il est souvent inévitable dès le début jusqu’à la fin de l’hiver. Il se manifeste par des éternuements, écoulements nasaux, fièvre, maux de tête et larmoiements. Parfois, il peut se compliquer en sinusite, bronchite ou otite. Dans ce cas, la consultation médicale est obligatoire. Pour le traitement, les médicaments et antibiotiques ne sont pas toujours très efficaces. Par contre, les solutions permettant de favoriser la guérison existent :

  • Boire une bonne quantité d’eau. De préférence de l’eau chaude citronnée,
  • S’offrir un repos total au lit pendant quelques jours
  • Rincer le nez avec une solution saline
  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon
  • Se gargariser avec du sel
  • Augmenter l‘apport en vitamine C et vitamine D

maladies infectieuses hivernales

La grippe saisonnière

La grippe saisonnière fait également partie de la liste des maladies infectieuses hivernales. Cette maladie ne présente aucun danger, pourtant, elle est la principale cause de la mortalité infectieuse. Le grippe touche les voies respiratoires et entraîne de la fièvre, maux de tête, toux ou fatigue. La vaccination est le moyen efficace pour prévenir la grippe saisonnière. C’est fortement recommandé pour les personnes âgées de 65 ans et plus et les femmes enceintes. Les enfants à partir de six mois peuvent également être vaccinés contre la grippe. Pour renforcer les défenses immunitaires, les remèdes naturels à base de plantes sont recommandés. Si vous êtes atteints d’une grippe saisonnière, voici les traitements :

  • Repos strict pendant deux jours
  • Prise de médicaments antiviraux, antipyrétiques, antalgiques, antitussifs et expectorants
  • Hydratation avec de l’eau chaude
  • Une alimentation équilibrée

Angine – traitement et prévention

Comme les autres maladies infectieuses hivernales, l’angine se développe aussi pendant la saison des bactéries. Elle se manifeste par un mal de gorge, déglutition douloureuse, rhum, toux, fièvre et des troubles digestifs. C’est une maladie d’origine virale ou bactérienne et elle est très contagieuse. L’angine se transmet par l’air ou par des objets contaminés. Vous devez prendre certaines mesures d’hygiènes pour éviter la contamination.

  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon
  • Utiliser des mouchoirs lorsque vous toussez ou éternuez
  • Limiter le contact avec les personnes malades
  • Consommer des aliments variées et riche en vitamine C,
  • Dormir suffisamment et boire une bonne quantité d’eau
  • Pratiquer de l’exercice physique

Il faut préciser que les enfants et les adolescents sont les plus victimes de cette maladie.

Maladies infectieuses hivernales – ce que vous devez savoir à propos de la bronchite

La bronchite est une des maladies infectieuses hivernales très répandue pendant l’automne et en début de l’hiver. Elle se manifeste par une sensation de brûlure au niveau du sternum. Les courbatures, la sensation de malaise physique, une fièvre élevée sont aussi des symptômes. Comme les autres maladies infectieuses hivernales, elle ne se soigne pas avec des antibiotiques. Le professionnel de santé ne prescrit que du traitement contre la toux et la fièvre. Pour limiter la contagion, vous devez prendre des mesures d’hygiène :

  • Couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez ou éternuez
  • Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon
  • Evitez le contact avec les nourrissons, enfants, personnes âgées et les autres personnes fragiles,
  • Mangez du fruit et légume en grande quantité

La gastroentérite –  l’infection du système digestif

La gastroentérite est aussi une maladie très fréquente en hiver. C’est une infection du système digestif qui entraine des nausées, vomissements, crampes abdominales et de la diarrhée.  Elle peut être due à la présence de virus, bactéries ou micro-organismes. La maladie se transmet par l’eau, les aliments contaminés et les mains. Dans certains cas, la gastroentérite est causée par une intoxication alimentaire bactérienne. Elle fait partie des maladies infectieuses hivernales et touche des millions de personnes à travers le monde. En principe, les symptômes de la maladie disparaissent au bout de deux à trois jours. Des complications peuvent se présenter chez les nourrissons, mais aussi les adultes. Une consultation médicale est obligatoire en cas de :

  • Signe de déshydratation,
  • Présence de sang rouge ou noir dans les selles,
  • Un sommeil excessif,
  • Des vomissements qui durent plusieurs heures,
  • De la fièvre,
  • Une incapacité à uriner durant plus de 12 heures,
  • Une respiration rapide.

Sources:
https://www.passeportsante.net/la-sante-pendant-les-fetes-c128/maladies-d-hiver-131
https://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.