Accueil / Santé / Migraine ophtalmique : quel traitement ?

Migraine ophtalmique : quel traitement ?

La migraine ophtalmique est un terme désignant la migraine avec aura. Avant l’apparition des maux de tête ou céphalées, la personne concernée subit des troubles neurologiques assez importantes et inquiétantes portant sur la vision, le langage ou les sens.  Le sujet a ainsi l’impression d’être victime d’un accident vasculaire cérébrale ou AVC. Seuls 20% des cas de migraines sont dits ophtalmiques. Comment la reconnaître ? Quels sont les traitements efficaces à suivre pour le prévenir ?

Les points à comprendre sur la migraine ophtalmique

trouble visuel

La migraine est en réalité une maladie vasculaire caractérisée par une vasodilatation des vaisseaux dans le cerveau c’est-à-dire que les petits vaisseaux de la tête se dilatent ou leur calibre devienne plus gros. Cela se produit particulièrement au niveau des méninges à l’intérieur desquels le sujet a l’impression de subir une surpression dans la tête.

Dans le cas d’une migraine oculaire, on parle plutôt de vasoconstriction ou réduction des vaisseaux sanguins dont les signes sont identiques à un AVC. La migraine ophtalmique se produit généralement avant 40 ans. Selon une étude suédoise récente, les personnes souffrant régulièrement de migraines oculaires sont beaucoup plus sujettes aux risques d’accident vasculaire cérébral.

Les principaux facteurs de risques

A l’heure actuelle, les chercheurs ont mis en avant que la migraine a une dimension génétique dont l’anomalie se situe sur un locus du chromosome 8. Il importe de préciser qu’il y a une différence entre les causes exactes de la migraine et les facteurs susceptibles de déclencher la crise.

Le stress se trouve à la tête de la liste des facteurs pouvant provoquer une crise de migraine. A cela s’additionnent la consommation d’alcool et de tabac, l’absence ou l’excès de sommeil, les odeurs fortes, le jeûne, les flashs lumineux, les bruits, le changement du climat ou de rythme, les fluctuations hormonales. Certains aliments comme le chocolat et les produits laitiers peuvent aussi avoir une incidence sur la crise de migraine.

Comment se manifeste la migraine ophtalmique ?

migraine ophtalmique signe

Les personnes concernées par la migraine rétinienne souffrent de trouble visuelle impressionnantes :

  • des scotomes scintillants : altération ou perte de la vision dans une zone limitée du champ visuel, causée par une insensibilité d’une partie de la rétine.
  • des flashs
  • des visions déformées ou des points noirs
  • une hémianopsie latérale homonyme : perte de la vue d’une moitié du champ visuel (impossibilité pour les deux yeux de voir à droite ou à gauche)
  • des dessins géométriques

A cela s’ajoutent des troubles inquiétantes comme le fourmillement, l’engourdissement d’un bras, des difficultés de langage, une grande fatigue, une perte d’équilibre.  Cette phase d’aura dure entre 15 à 60 min avant l’apparition de la vraie crise de migraine notamment les maux de tête récurrents dont la douleur est souvent ressentie par l’autre côté de la tête. A la suite, le patient souffre de nausées, de vomissements ainsi que de l’intolérance aux bruits et à la lumière. La migraine ophtalmique se distingue par une douleur pulsatile, unilatérale et désagréable comme un coup de marteau dans la tête.

La prise en charge de la migraine ophtalmique

Pour prévenir la migraine avec aura, il est indispensable de se concentrer sur deux axes thérapeutiques spécifiques, à savoir le traitement de la crise et le traitement de fond. Cela arrive parce que les migraines ophtalmiques ne se soignent pas comme les migraines traditionnelles.

L’objectif du premier étant d’apaiser le plus rapidement possible les manifestations cliniques de la maladie. Cela peut passer par des séances de relaxation ainsi que l’administration des antalgiques et des anti-inflammatoires (ibuprofène, aspirine, kétoprofène) en fonction de l’ampleur de la douleur ressentie.

Le traitement de fond

Le traitement de fond vise particulièrement à gérer la migraine ophtalmique. Cela sous-entend un suivi quotidien au cours duquel le sujet apprendra à reconnaître les symptômes de la maladie, la fréquence d’apparition des crises ainsi que les facteurs favorisant le déclenchement de la crise. Un changement de mode de vie peut être de mise et demande beaucoup d’effort de la part du concerné, car cette prise de conscience de la maladie requiert du temps. Afin de traiter la dilatation des vaisseaux, il peut être utile de prendre des triptans, mais aussi des antidépresseurs et des bétabloquants.

Quel spécialiste de la santé doit-on consulter ?

Pour la prise en charge de la migraine ophtalmique, le malade peut recourir au service d’un spécialiste des céphalées notamment un neurologue, un gynécologue, un médecin généraliste. On peut effectivement se faire aider par un psychologue, un personnel paramédical spécialisé au sein d’un centre anti-migraine ou d’un centre antidouleur des hôpitaux.

Traiter la migraine ophtalmique par l’aromathérapie

Les traitements naturels sont efficaces dans la prévention de la migraine oculaire. A part la prise de médicaments, le patient peut utiliser la menthe poivrée en massage avec l’accord de son médecin. Il suffit d’appliquer quelques gouttes sur les tempes et la nuque pour soulager les maux de tête. La menthe poivrée agit en effet comme un anti-inflammatoire.

Huile essentielle de lavande

D’autres huiles essentielles ont également fait leur preuve dans le soulagement de la migraine, mais qui doivent être manipulés avec précaution pour éviter les risques d’allergie. Parmi eux, il y a l’huile essentielle de lavande vraie qui bloque la sensation de douleur lors des céphalées tout en calmant l’angoisse ainsi que l’anxiété de la personne migraineuse. Elle permet de mieux gérer le stress tout rendant meilleur le sommeil.

Huile essentielle de camomille

L’huile essentielle de camomille romaine est préconisée contre les maux de têtes. Elle est surtout connue pour ses vertus apaisantes pour le système nerveux central. C’est un excellent analgésique et antispasmodique.

Huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de basilic qui agit comme un puissant antispasmodique et connu pour ses propriétés décontractantes et calmantes. Elle est utilisée pour lutter contre le stress et les angoisses à l’origine d’une crise de migraine oculaire.

Souffrez-vous également de migraine ophtalmique ? Si vous connaissez des astuces simples pour le soulager, venez les partager en commentaires. On a hâte de vous lire.

Sources :  

https://www.webmd.com/migraines-headaches/ocular-migraine-basics#1

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/migraine/articles/15736-migraine-ophtalmique.htm

https://www.topsante.com/medecine/troubles-cardiovasculaires/avc/les-migraines-ophtalmiques-augmentent-le-risque-d-avc-621126

Vérifiez également

Les radicaux libres, ce qu’il faut savoir

Les radicaux libres se définissent comme des atomes instables pouvant endommager les cellules. Par conséquent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *