Accueil / Santé / Douleur rénale : les symptômes et les traitements

Douleur rénale : les symptômes et les traitements

L’une des douleurs les plus intenses, et aussi l’une des plus inquiétantes, est la douleur rénale. C’est un signe que quelque chose ne va pas dans notre corps, que nous ne devrions pas simplement ignorer. Cela pourrait devenir un problème plus grave si nous n’avons pas recours à un traitement approprié.

Dans quelle partie du corps se trouvent-ils les reins ?

Les reins sont deux organes situés dans la région rétropéritonéale supérieure de l’abdomen. Ils se trouvent de chaque côté, directement sur le dos, à peu près au niveau de la taille.

Plus précisément, ils sont sous la cage thoracique, partiellement protégés par les côtes. Lorsque vous ressentez une douleur rénale, elle se situe habituellement dans le dos et se déplace rarement vers une autre région comme l’avant de l’abdomen ou le bas-ventre.

qw

Qu’est-ce que la douleur rénale ?

La douleur rénale est un type de douleur aiguë, habituellement sous forme de piqûres, située d’un ou des deux côtés du dos. On peut aussi le voir dans la partie inférieure de l’abdomen, sous le diaphragme ou dans l’aine.

Il est facile de faire la différence avec d’autres types de douleur. En effet, l’endroit et les autres symptômes qui accompagnent une douleur rénale sont habituellement très caractéristiques.

Cette douleur se produit habituellement comme un signe que le rein n’est pas en bonne santé à 100 %. C’est peut-être dû à de multiples raisons. Mais il s’agit toujours d’un dommage à cet organe délicat, que nous devons résoudre le plus rapidement possible pour éviter d’atteindre un point irréversible.

Comment savez-vous si vos reins vous font mal ? La réponse réside dans l’analyse de l’endroit où vous remarquez la douleur et s’il y a d’autres signes qui indiquent que le fonctionnement des reins n’est pas complètement correct.

Symptômes de douleurs rénales

symptômes douleur rénale

Les symptômes qui accompagnent habituellement les douleurs rénales peuvent comprendre les suivants :

  • Douleur constante dans le dos ou les côtes
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Une petite quantité d’urine à chaque fois que vous allez aux toilettes
  • Mousse dans l’urine
  • Pression dans l’enveloppe lors de la miction
  • Changements dans la couleur et l’odeur de l’urine
  • Fatigue extrême en marchant ou pendant la journée
  • Enflure des jambes, des bras et du visage
  • Démangeaisons sur tout le corps
  • Goût métallique en bouche
  • Nausées et vomissements
  • Douleur respiratoire
  • Douleur dans le rein gauche lors de la respiration

Tous ces symptômes peuvent survenir en même temps ou séparément, plus ou moins fortement. Mais ils s’accompagnent toujours de douleurs plus ou moins intenses à l’arrière des côtes.

Lorsque vous remarquez que vous avez des problèmes à uriner et que votre corps n’agit pas correctement, il est temps de détecter la source de cette douleur intense qui ne vous laisse pas vivre.

Pourquoi mes reins me font-ils mal ?

Les raisons de la douleur rénale peuvent être très différentes. Ces organes sont si délicats qu’au moindre problème. Ils donnent généralement un avertissement rapide pour que nous sachions que quelque chose ne va pas.

Voyons à quoi est due la douleur rénale et comment agir dans chaque situation :

Calculs rénaux

C’est la cause la moins dangereuse, mais en même temps la plus douloureuse de la douleur rénale. La présence d’une pierre dans le rein provoque des douleurs intenses lorsqu’elle commence à sortir, encore plus que pendant l’accouchement.

Inconfort rénal

Connue sous le nom de colique néphritique, cette douleur peut se propager dans tout le dos jusqu’au ventre ou aux parties génitales, avec une intensité accrue lorsque nous essayons d’uriner.

La douleur des calculs rénaux se produit lorsque la pierre est expulsée. En passant par de fins canaux appelés uretères, la pierre cause des dommages, nous remarquerons donc de l’urine brune ou rose en raison de la présence de sang.

Traitement des coliques néphrétiques

Les calculs rénaux ne sont pas dangereux au-delà du risque qu’ils puissent causer des dommages lorsqu’ils sortent.

Le meilleur traitement sera donc l’utilisation d’analgésiques pour soulager la douleur dans les cas légers. Ou même un traitement au laser pour briser les calculs lorsqu’ils sont trop gros et ne peuvent sortir sans aide.

Infection rénale

La pyélonéphrite ou infection rénale est un type d’infection des voies urinaires qui commence habituellement dans la vessie. Et elle se propage à d’autres parties du système urinaire et atteint les reins.

Traitement de l’inflammation des reins

Il s’agit d’une infection très grave qui nécessite un traitement médical immédiat pour prévenir des dommages permanents aux reins, comme l’insuffisance rénale.

La douleur de l’infection rénale est également très intense, localisée dans le dos. Il est également fréquent de ressentir une grande douleur en urinant, lorsque tout le système urinaire a été affecté par l’infection. Le patient a généralement de la fièvre, des nausées et des vomissements comme symptômes alarmants de la propagation de l’infection.

Traitement de la pyélonéphrite

L’utilisation d’antibiotiques contrôlés par un urologue est extrêmement urgente afin de mettre fin à l’infection avant qu’elle ne pénètre dans la circulation sanguine.

Hydronéphrose

Lorsque l’urine ne peut être éliminée correctement, en raison d’une obstruction des uretères de la vessie elle-même, le rein gonfle et provoque une douleur lancinante dans le dos.

À quoi ressemble la douleur rénale ?

L’hydronéphrose est semblable à la pyélonéphrite, avec du sang dans l’urine, de la fièvre et des frissons, mais aussi une grande inflammation dans le bas-ventre.

La présence de calculs dans la vessie s’accompagne généralement de douleurs dans tout le système excréteur. Si vous avez de la difficulté à aller aux toilettes et que vous ne pouvez pas uriner, il est temps d’aller chez le médecin pour trouver une solution.

Traitement de l’hydronéphrose

Le traitement de cette obstruction consiste à éliminer l’urine accumulée, à trouver la cause et à empêcher qu’elle ne se reproduise.

Si les reins sont atteints, des antibiotiques sont aussi souvent prescrits pour prévenir une éventuelle infection.

Blessures et coups

Comme nous l’avons déjà indiqué, les reins sont des organes très délicats. En tant que partie importante de notre système excréteur, ils sont deux éléments fondamentaux dans le maintien de la vie humaine. De ce fait, tout coup ou blessure externe peut les affecter de façon négative.

Ces petits organes se trouvent dans le dos, dans une zone qui n’est pas protégée par les côtes comme c’est le cas pour d’autres organes importants comme le cœur ou les poumons. Un simple traumatisme latéral peut causer de graves douleurs, avec d’autres symptômes d’inflammation rénale caractéristique.

Traitement d’un coup au rein

Dans la plupart des cas, il suffit d’appliquer de la chaleur ou du froid sur les reins pour soulager la douleur, en les laissant reposer pendant quelques heures.

L’utilisation d’analgésiques est habituellement le traitement médical le plus prescrit pour ces types d’AVC, bien que si la douleur persiste après plusieurs jours, il peut être nécessaire de recourir à la chirurgie pour réparer tout dommage.

État de la veine rénale

Comme pour l’infarctus du myocarde ou l’ictus cérébral, lorsqu’il n’y a pas assez de sang pour atteindre le rein en raison de l’obstruction de la veine rénale, il est normal de ressentir une douleur intense comme un signe de nécrose tissulaire.

Causes d’inflammation rénale

En cas de thrombose, d’ischémie ou d’obstruction des artères qui transportent le sang et les nutriments au rein, les cellules du tissu rénal meurent systématiquement.

Pour cette raison, une douleur intense semblable à celle d’une crise cardiaque est une raison plus que suffisante pour se rendre à l’urgence le plus tôt possible.

Traitement de la thrombose rénale

La détection précoce de tout dommage à la veine rénale est essentielle au bon fonctionnement des reins du patient.

Selon la gravité du problème, le traitement nécessitera des médicaments ou une intervention chirurgicale pour rétablir l’irrigation sanguine des tissus.

Cancer du rein

Comme la plupart des cancers, le cancer du rein est généralement douloureux lorsque la maladie est plus avancée. C’est une douleur qui apparaît dans le dos, mais surtout d’un côté du ventre.

Si vous remarquez des perforations dans le rein droit, c’est ce rein qui est affecté par la tumeur maligne. Alors que lorsque votre rein gauche vous fait mal, le cancer sera situé de ce côté.

Ce qu’il faut prendre en cas de douleurs rénales

En plus des perforations du rein gauche ou droit, à un stade avancé de la maladie, il est fréquent de détecter de grandes quantités de sang dans l’urine. Plus qu’une urine colorée en rose, l’urine colorée en rouge apparaît directement ; un symptôme connu sous le nom d’hématurie.

Le traitement des douleurs rénales et de l’hématurie doit être supervisé par un médecin oncologue.

Cela dépendra de la situation de chaque patient et peut varier entre la chirurgie, la radiologie, la chimiothérapie et l’utilisation d’autres analgésiques.

Pourquoi mes reins me font-ils mal pendant la grossesse ?

La douleur dans les reins et les jambes pendant la grossesse est habituellement un symptôme assez fréquent. Elle s’intensifie surtout au cours du troisième trimestre, ou pendant le sommeil qui s’intensifie avec une mauvaise posture.

Cette douleur est produite par les altérations qui souffrent la colonne vertébrale de la future mère en raison de l’augmentation du poids et la préparation de son corps pour le moment de l’accouchement.

Tant que la douleur est ressentie isolément et qu’elle ne s’accompagne pas d’autres symptômes comme l’inconfort à la miction ou la présence de sang dans l’urine, il n’y a pas lieu de s’inquiéter trop de ce type de douleur.

Remèdes pour soulager la douleur de reins durant la grossesse

La meilleure façon de soulager la douleur rénale chez les femmes enceintes est d’appliquer de la chaleur sur la région. Il est conseillé d’éviter la consommation de médicaments si ce n’est pas absolument nécessaire, en s’adressant au médecin au cas où la douleur serait très intense pour savoir quel analgésique est le meilleur pour la combattre.

Quand faut-il aller chez le médecin ?

Tant que la douleur rénale n’est pas trop intense, il n’est pas nécessaire d’aller à l’urgence médicale.

Dès que la douleur s’intensifie et s’accompagne d’autres symptômes inquiétants comme la présence de sang dans l’urine, les piqûres d’urine, l’enflure de l’estomac et les difficultés à aller aux toilettes, nous devons nous rendre rapidement à l’hôpital pour faire un diagnostic correct.

N’ignorez pas longtemps une douleur dans les reins, car ces organes délicats peuvent être gravement endommagés. Plus tôt vous agissez, meilleur est le pronostic du traitement médical recommandé par votre spécialiste.

Traitement des douleurs rénales

Selon la cause de la douleur, comme nous l’avons déjà vu, le traitement médical de la douleur rénale peut être très différent. Tout d’abord, il est nécessaire d’établir un diagnostic. Le médecin fera une analyse physique et prélèvera un échantillon d’urine à la recherche de signes d’infection.

Certains des tests qui sont habituellement effectués pour comparer le diagnostic sont l’échographie. Cette dernière permet de détecter les malformations ou les symptômes de l’inflammation rénale. Détecter exactement où les reins font mal peut être très utile pour diagnostiquer le problème.

Si vous voulez savoir comment soulager la douleur rénale par le traitement le plus approprié, consultez votre médecin pour prescrire les médicaments ou les procédures les plus appropriés à votre situation.

 

 

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *