Accueil / Santé / Nodule thyroïdien : comment le guérir ?

Nodule thyroïdien : comment le guérir ?

La thyroïde contribue au bon fonctionnement du corps. Il s’agit d’une petite glande se trouvant à la base du cou. Cette thyroïde a pour mission de créer des hormones thyroïdiennes. Si ces dernières fonctionnent correctement, le métabolisme de base se déroule normalement. Il faut dire que ces hormones contribuent au maintien de différentes fonctions vitales comme le cœur ou la respiration. Toutefois, un nodule thyroïdien peut apparaître, c’est-à-dire qu’une petite masse peut se créer autour dans la glande thyroïde. Il touche plusieurs personnes, et est inoffensif en général.

Les différents types de nodules thyroïdiens

Il y a différents types de nodules thyroïdiens entre autres :

  • Les kystes thyroïdiens qui sont en général bénins et peuvent atteindre des centimètres de diamètre. Ils sont remplis de liquide ;
  • Les nodules : inflammatoire et colloïdale. Le premier se présente en cas d’inflammation de la thyroïde dite thyroïdite. Cette inflammation est engendrée suite à une maladie auto-immune ou après une grossesse. Le second est le cas le plus souvent rencontré est se compose de cellules normales ;
  • Un nodule thyroïdien dit adénome ou tumeur bénigne qui nécessite une biopsie pour le différencier d’un cancer ;
  • Le cancer de la thyroïde ou nodule malin. Dans la majorité des cas, environ 10 % des nodules sont malins.

Par ailleurs, il est nécessaire de bien différencier le nodule à la thyroïde et le goitre. Le nodule est une petite masse se trouvant au niveau de la thyroïde. Toutefois, le goitre est l’augmentation du volume de la glande du thyroïde en entier.

qw

Comment reconnaître ce type de nodule ?

Vous souhaitez savoir reconnaître un nodule thyroïdien ? Quels sont ces différents symptômes ? Dans la majorité des cas, vous ne sentirez aucun symptôme particulier causé par la présence des nodules thyroïdiens. Ils peuvent être détectés au moment de la palpation du cou par vous-même ou par votre médecin. Il se peut également qu’ils soient repérés par votre entourage. Toutefois, lorsqu’il est grand ou imposant, il peut entraîner une sensation de gêne lorsque vous mangez. Il est également possible que le nodule engendre un peu de pression au niveau du coup s’il est volumineux. De ce fait, vous pouvez ressentir quelques difficultés lorsque vous respirez ou lorsque vous avalez des aliments.

En outre, un nodule crée souvent beaucoup d’hormones thyroïdiennes provoquant par la suite une hyperthyroïdie. Si cette dernière apparaît, vous pouvez ressentir les symptômes suivants : de la diarrhée, une perte de poids, des problèmes de sommeils, de la nervosité ou encore de la faiblesse musculaire.
Dans certains cas, vous pouvez avoir des palpitations cardiaques.

Quelles sont les personnes à risque ?

Un nodule thyroïdien peut s’attaquer aux personnes suivantes :

  • Les personnes ayant une carence en iode;
  • Les femmes. En effet, les femmes sont plus atteintes que les hommes. Cela est sans doute des aux hormones ;
  • Les personnes ayant reçu un traitement via une radiothérapie au niveau du cou et de la tête ;
  • Les personnes âgées. Selon les statistiques, près de 50 % de personnes ayant 60 ans présente un nodule thyroïdien à l’échographie par rapport à 20 % des personnes ayant de 30 ans ;
  • Les personnes dont un parent a eu un nodule thyroïdien ;
  • Les personnes qui se sont exposées à des particules radioactives, voire à des centaines d’une émanation radioactive.

nodule thyroïdien

Chez certaines personnes, faut-il s’en inquiéter ?

Les nodules ne sont pas inquiétants en général. Cependant, dans certains cas, ils peuvent être cancéreux chez certaines personnes. Il peut avoir un risque de cancer chez :

  • Les hommes ;
  • Les personnes ayant moins de 16 ans ou encore âgées de plus de 65 ans ;
  • Les personnes ayant une adénopathie proximale ou un antécédent d’irradiation cervicale ;
  • Il en est de même pour les personnes ayant des antécédents de teneur thyroïdiens ;
  • Les personnes dont le nodule thyroïdien est apparu récemment et évolutif ;
  • Les personnes dont le nodule est très dur, fixé et irrégulier.

Comment guérir ce nodule thyroïdien ?

Il est difficile de sentir la présence de nodules thyroïdiens. Aussi, vous aurez peut-être du mal à savoir que vous en avez. Toutefois, vous devez consulter un médecin si :

  • Vous ressentez une gêne ou vous avez du mal à avaler ;
  • Vous voyez une petite masse à la base de votre cou ;
  • Lorsque vous palpez la base de votre cou, vous sentez la présence d’une petite masse
  • Vous mangez normalement ou si vous mangez trop alors que vous perdez du poids.

En vous rapprochant de votre médecin, celui-ci procédera à des examens. Une fois le nodule thyroïdien détecté, il est nécessaire de se soigner.

Les différents examens effectués

Le professionnel de la santé se chargera avant tout d’étudier la nature du nodule thyroïdien. Pour ce faire, il procédera à différents examens. Il effectuera entre autres :

  • Un examen clinique du cou. Il déterminera si oui ou non le gonflement est relié à la thyroïde. Cet examen permettra aussi de déterminer la forme du gonflement et s’il est douloureux et dur ou ferme et s’il y a plusieurs nodules. Il permet aussi de rechercher si vous avez des ganglions au niveau du cou ;
  • Une échographie pour déterminer le nombre des nodules présentes, leur diamètre et leur aspect, et de déterminer la présence de goitre ;
  • Une scintigraphie en cas de faible dosage d’hormone TSH. Elle nécessite l’usage des marqueurs radioactifs;
  • Une ponction du nodule pour voir si celui-ci est suspect ou non ;
  • Un dosage de l’hormone TSH ou thyroïdien pour déterminer s’il y a une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie ou encore une sécrétion normale d’hormones thyroïdiennes.

Les différents traitements préconisés

Plusieurs traitements peuvent être préconisés en cas de nodule thyroïdien. Pour les traiter :

  • Une chirurgie ou une thyroïdectomie qui vise à retirer un lobe de la thyroïde ou toute la thyroïde. En général, ce procédé est recommandé en cas de nodules hypersécrétants ou de nodules cancéreux ;
  • Un traitement à base d’iode radioactif, il est souvent préconisé avec la chirurgie. Il vise à supprimer toutes les cellules thyroïdiennes non retirées lors de la chirurgie.

Par ailleurs, si vous avez des nodules dont la taille est inférieure à 1 cm, il faut toujours les surveiller soit tous les ans soit tous les 6 mois.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2538286-nodule-thyroidien-definition-symptomes-cause-que-faire/
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=nodule-thyroidien-pm-prevention-du-nodule-thyroidien

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *